Un parc naturel régional sensibilise ses habitants aux enjeux paysagers

Publié le
dans

Aménagement et foncier

Logement

Environnement

Tourisme, culture, loisirs

Aude

Situé en zone littorale, à proximité de la ville de Narbonne, le parc naturel régional de la Narbonnaise-en-Méditerranée sensibilise un large public aux enjeux que représentent la transformation et la préservation des paysages sur son territoire, soumis à de fortes pressions foncières. A terme, l’opération Paysage en chantier, aura proposé neuf thèmes dans neuf villages pour développer une culture commune.

L’initiative est née de la révision en 2009, de la charte du parc, dont le territoire a connu une hausse de population de plus de 25% depuis 2000. "Constatant qu’il existait un manque en matière de culture du patrimoine au sein de la population, les élus ont souhaité que le paysage soit une mission forte du parc. L’objectif étant de sensibiliser un large public à la protection des paysages et aux impacts de l’urbanisation par des approches diversifiées", raconte Alain Berger, directeur adjoint du parc naturel régional (PNR) de la Narbonnaise-en-Méditerranée.

Une mobilisation en trois temps, et commune par commune

Depuis 2010, deux à trois sessions annuelles "Paysage en chantier" sont organisées sur des communes différentes, en trois temps. D’abord, une "veillée du mardi soir", avec la participation des habitants (200 participants en moyenne), pendant laquelle est évoquée l’évolution de la commune et de son paysage au travers de photos, cartes postales et documents recueillis auprès des habitants, ainsi que les travaux des élèves de l’école. Puis un responsable des archives départementales intervient à propos de l’histoire locale. La veillée se prolonge ensuite par un spectacle, un film ou une rencontre autour de l’histoire et du paysage.
Quelque temps plus tard, un "séminaire du mercredi après-midi" ouvert à tous (50 participants en moyenne) aborde les questions d’aménagement du paysage avec la participation d’experts : architecte-paysage, responsable de CAUE, représentants de la DDTM…. Enfin, une conférence à Narbonne -sur un thème telles que la définition du paysage ou encore la préservation de la qualité de l’architecture et des espaces publics...- est proposée plus spécifiquement aux acteurs du paysage (élus, professionnels, pouvoirs publics...) en partenariat avec les villes d’art et d’histoire. Chaque session donne lieu à un document qui rend compte des débats en soulignant les points forts et les points faibles des manifestations.

Des moyens humains beaucoup plus que des moyens financiers

Le PNR assure le financement de cette opération sur son propre budget : "Les coûts sont inscrits dans les missions générales du Parc au titre de la sensibilisation aux enjeux paysagers. Nous avons peu de frais financiers, essentiellement des dépenses liées à la venue d’un conférencier, le reste étant assuré par les communes et associations qui accueillent la manifestation", précise Alain Berger, qui ajoute : "Si le coût n’est pas un obstacle, en revanche, réussir à organiser chaque cession et mobiliser le public visé nécessite beaucoup d’énergie et donc surtout des moyens humains." Dans cet esprit, associations locales et municipalités sont des partenaires essentiels pour assurer la réussite d’une session Paysage en chantier. Le directeur adjoint observe que si les habitants sont très motivés, en revanche il est parfois difficile de mobiliser les élus municipaux sur ce thème : "L’objectif de ces opérations est de sensibiliser un large public, élus compris, aux enjeux paysagers - et donc à l’avenir du territoire - et de réussir à terme à forger une culture commune."

Xavier Toutain, pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info

Syndicat mixte de gestion du Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée

Nombre d'habitants :

34000

Nombre de communes :

21
Domaine de Montplaisir
11100 Narbonne
info@parc-naturel-narbonnaise.fr

Richard Sevcik

Président

Alain Berger

Directeur adjoint
Haut de page