Une banque intercommunale de matériel de manifestations en Moselle (57)

Publié le
dans

Tourisme, culture, loisirs

Moselle

Depuis 2005, la communauté de communes du Pays de Phalsbourg met à disposition des communes, des associations et des particuliers du matériel destiné à l’organisation de manifestations. Les locations, chaque année plus nombreuses, révèlent l’utilité d’un tel service qui évolue au fil du temps.

C’est à l’occasion d’un diagnostic réalisé pour l’élaboration du projet de territoire du Pays de Phalsbourg (25 communes, 13.035 habitants), qu’en 2002 est apparu le besoin de louer aux communes, aux associations et aux particuliers du matériel de manifestation. De dix tentes, lors de la création de la banque intercommunale de matériel en 2005, l’offre est passée aujourd’hui à 18 tentes de réception (5 X 12 m, louées 60 euros par week-end chacune) avec remorque et lot d’éclairage, deux groupes électrogènes (20 euros), deux générateurs de chaleur (30 euros), du matériel de sonorisation (50 euros), 200 mètres linéaires de barrières de ville et des grilles d’exposition (ces deux derniers matériels sont mis à disposition gratuitement).

Recrutement d’un technicien en 2005 et création d’une régie en 2012

Dès la création du service, un technicien, André Rouschmeyer, a été recruté par la communauté de communes pour sélectionner des fournisseurs fiables, acheter et renouveler le matériel, gérer les locations et procéder aux réparations courantes (petites déchirures dans les toiles par exemple). "L’une des priorités est de sélectionner du matériel solide qui réponde aux normes du Bureau de vérification des chapiteaux, tentes et structures (BVCTS voir encadré). L’idée est également de trouver des fournisseurs locaux qui répondent aux appels d’offres", explique-t-il. Une régie est créée fin 2012 pour qu’il soit possible d’encaisser des règlements en espèces - et plus seulement par chèque - et, d’autre part, demander une caution, notamment pour les tentes, d’un montant à hauteur de la franchise.

Un service qui dépasse le périmètre de la communauté de communes

Toute l’année, mais particulièrement en période estivale, les demandes de locations affluent. Ces dernières sont honorées selon leur ordre d’arrivée, qu’elles émanent du territoire communautaire ou des alentours, puisque des locations sont régulièrement accordées pour des usagers des communes environnantes aux mêmes conditions tarifaires. "Les tentes disposent d’une notice de montage, mais si j’en ressens le besoin, je me déplace. C’est le cas par exemple, quand plusieurs tentes sont louées, ou lorsque le temps est menaçant et demande un certain nombre de vérifications. Dans tous les cas, les tentes doivent être rendues propres, triées et pliées dans leur remorque, sinon elles sont refusées." Si certains locataires rendent trop souvent le matériel en vrac, ils risquent d’en être privés durant quelques mois.

Nombre croissant de locations

Depuis la création du service en 2005, le nombre de sorties de matériel est passé de 242 à 347. Les associations sont les premières utilisatrices du service (61 % des locations) suivies par les communes (25%) et les particuliers (14%). Les locations couvrent en partie les investissements, cependant l’équilibre de cette opération n’est pas l’objectif recherché. "Si l’on compte tous les frais annexes de formation, de visites du bureau de contrôle, du temps passé, le coût de location serait trop élevé. L’objectif des élus de la communauté de communes est bien de rendre un service aux habitants. Toutefois, une réactualisation des tarifs est prévue dans les prochains mois, avec une différenciation entre les usagers issus de la communauté de communes et ceux qui ne le sont pas".

Sécurité et assurance
Le matériel est assuré par la communauté de communes. Le contrat, qui est envoyé aux candidats à la location à la suite de leur courrier ou mail de réservation, est à retourner avec un extrait de registre de sécurité ainsi qu’une attestation de responsabilité civile. Tous les deux ans, les tentes sont contrôlées par un bureau indépendant. Le technicien suit régulièrement une courte formation pour connaître les dernières normes de sécurité. Les locataires viennent chercher le matériel dans les locaux de la communauté de communes, en présence du technicien.

Normes BVCTS
Le Bureau de vérification des chapiteaux, tentes et structures, répond à l’obligation de l’arrêté du 23 janvier 1985 qui impose au propriétaire ou à l’exploitant de faire appel à un bureau de contrôle indépendant, habilité par le ministère de l’Intérieur, pour vérifier et attester la sécurité des installations : solidité du matériel, résistance au feu, etc.

Lucile Vilboux / Acteur Rural / pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info
 

Contact(s)

Communauté de Communes du Pays de Phalsbourg

18, rue de Sarrebourg
57370 Mittelbronn
03 87 24 40 40
03 87 24 40 52
Nombre d'habitants : 13035
Nombre de communes : 25
Nom de la commune la plus peuplée : Dabo (2826 hab.)

Jean Grosse

Président.
contact@paysdephalsbourg.fr

André Rouschmeyer

Technicien
a.rouschmeyer@paysdephalsbourg.fr
Haut de page