Une Micro-Folie rurale et partenariale à La Souterraine (23)

Portées par l’établissement public de La Villette, les Micro-Folies sont des dispositifs de musée numérique ouvrant l’accès aux chefs-d’œuvre à tous les citoyens quel que soit le territoire où ils se trouvent. Malgré une première année de vie mouvementée, la Micro-Folie, le nouveau site culturel de La Souterraine rencontre un fort succès auprès des scolaires, en attendant de pouvoir à nouveau ouvrir à tous.

À La Souterraine, la Micro-Folie a bénéficié d’une opportunité d’exception avec la donation à la municipalité, par la congrégation des sœurs Saint-Sauveur, de la chapelle éponyme, à condition que le bâtiment accueille un projet culturel ambitieux, associant une diversité d’acteurs culturels. Après cinq mois de chantier pour transformer le lieu de culte en un espace culturel, pendant deux week-ends de préfiguration animés par le tiers-lieu l’Ampoule et les étudiants de l’École nationale supérieure d’art (Ensa) de Limoges, le site a été ouvert au public pour un speed-design : un week-end pour créer, le second pour présenter les œuvres. Une occasion pour les habitants de découvrir le potentiel de ce lieu patrimonial majeur.

Un engagement fort : la culture pour tous

Après l’installation du musée numérique, l’inauguration de la Micro-Folie a eu lieu en février 2020. À cette occasion, un parcours de déambulation a été créé tout le long de la rue commerçante de La Souterraine, en partenariat avec le fonds régional d’art contemporain. Treize œuvres d’artistes régionaux ont été exposées dans des vitrines de toute nature : chapelière, opticien, traiteur, mercerie. « C'est une manière de revitaliser le centre-bourg, pas seulement d’un point de vue commercial mais aussi en termes de culture et de lien social », précise Etienne Lejeune, maire de la ville. À La Souterraine, « la municipalité a toujours encouragé la richesse de la vie associative et en assume le coût. Dans un territoire rural, il est de notre devoir de faciliter l’accès à la culture et les liens sociaux ».

Comme partout en France, la Micro-Folie s’articule autour d’un musée numérique en collaboration avec douze établissements culturels nationaux fondateurs (lire encadré), aujourd’hui rejoints par des dizaines d’autres. Il compte 1.650 œuvres numérisées en très haute définition. La Drac de Limoges, en relation avec La Villette, a apporté son expertise à la Micro-Folie de La Souterraine. Au niveau local, la numérisation des œuvres de la vallée des peintres de la Creuse commencera bientôt pour constituer, à terme, une collection numérique supplémentaire, visible dans toutes les Micro-Folies de France.

En fonction du lieu choisi (bibliothèque, médiathèque…) pour accueillir la Micro-Folie et du projet conçu pour et avec les habitants, plusieurs modules complètent le musée numérique : FabLab, espace de réalité virtuelle, espace scénique, bibliothèque-ludothèque, jardin, cuisine, lieu de convivialité…. « Un lieu dédié donne une forme physique au lien entre le monde associatif et la culture », confirme le maire. À La Souterraine, le FabLab et l’espace convivial sont en cours de réalisation, des animations, des concerts et des spectacles vivants sont prévus pour la réouverture.

Accessible aux scolaires pendant la crise

Début 2021, l’impatience générée par la réouverture au public va de pair avec le franc succès rencontré par la Micro-Folie auprès du public scolaire (près de 600 élèves pour le seul mois de janvier). « Du fait du confinement, explique Yann Boyer, médiateur culturel, les actions avec ce public se sont accélérées. Les professeurs des écoles préparent en amont leur visite avec leur classe : ils identifient les œuvres dans la play-list proposée et celles sur place, et ils peuvent animer la présentation aux élèves. » Autre possibilité : le commentaire des œuvres par le médiateur culturel, suivi d’un atelier thématique. La chapelle a aussi d'autres fonctions : lieu d’exposition, accueil des cours de l’école de design.

Pendant son ouverture, de juillet à octobre 2020, près de 4.000 visiteurs ont été enregistrés, parmi lesquels une moitié originaire de la région et l’autre de France et des pays étrangers. Yann Boyer observe : « Venus satisfaire leur curiosité pour la transformation de "leur" chapelle, les habitants se sont laissé prendre au jeu du musée numérique et se montrent souvent heureusement surpris par la restauration et la valorisation du patrimoine. Au passage, ils sont immergés dans l’art en découvrant le musée numérique. » À La Villette, la Micro-Folie sostranienne fait figure d’exemple, plusieurs élus de la région sont déjà venus y trouver l’inspiration.

Les clés de la réussite

Selon Etienne Lejeune, « l’animation est une clé, car ce qui compte est la façon de faire vivre le lieu ». La municipalité s’est donc engagée pleinement, avec le recrutement d’un médiateur culturel professionnel, indispensable pour créer et animer les activités et gérer le lieu. Incontournable aussi : quelques agents qui savent manipuler le matériel ! Sans oublier des partenaires culturels locaux engagés dès l’origine du projet : maison des jeunes et de la culture (MJC), centre culturel Yves Furet, tiers-lieu l’Ampoule, cité scolaire Raymond-Lœwy... Coté budget : 256.000 euros financés pour moitié par la dotation d'équipement des territoires ruraux (DETR), le reste se répartissant entre la subvention fonds national d'aménagement et de développement du territoire (FNADT), le conseil régional et la municipalité. En moyenne, le coût minimum d’installation d’une Micro-Folie est estimé à 40.000 €, un chiffre qui varie et évolue selon le lieu, l’ambition et les activités qui lui sont associées.

En définitive, un long chemin d’ouverture à l’art et de liens sociaux a été parcouru depuis la première Micro-Folie à Sevran (93). À La Souterraine, l'équipe de partenaires soudés et créatifs est impatiente de rendre accessible à tous ce nouvel espace culturel.

Le dispositif Micro-Folie

Les Micro-Folies ont été créées par le ministère de la Culture dans le cadre du plan « Culture près de chez vous », lancé en 2018. Elles répondent aussi aux politiques de redynamisation des centres bourgs et de l’engagement de l’État au service des tiers-lieux dans les territoires. Portées par l’établissement public de La Villette, les Micro-Folies rassemblent une vingtaine d'établissement culturels. Elles ont été fondées par la réunion de douze établissements : le centre Pompidou, le château de Versailles, la cité de la Musique – Philharmonie de Paris, le festival d’Avignon, l’institut du Monde arabe, le Louvre, le musée national Picasso-Paris, le musée d’Orsay, le musée du Quai Branly-Jacques Chirac, l’opéra national de Paris, la réunion des Musées nationaux – Grand Palais, Universcience et La Villette.

Commune de La Souterraine

Nombre d'habitants :

5300
1 rue de l'Hermitage
23300 La Souterraine
secretariat@la-souterraine.fr

Etienne Lejeune

maire

Yann Boyer

médiateur culturel

Marine Toupinier

chargée de mission revitalisation du centre bourg

Direction régionale des affaires culturelles (Drac) Nouvelle-Aquitaine

site de Bordeaux 54 rue Magendie, CS 41229
33074 Bordeaux

David Redon

conseiller action culturelle et territoriale

Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine

14 rue François-de-Sourdis
33077 Bordeaux cedex