Localtis

Une nouvelle "feuille de route" pour rénover les passoires énergétiques en dix ans

L'initiative "Rénovons", qui fédère des associations et entreprises autour de la rénovation énergétique, a présenté le 5 mai une "feuille de route" pour rénover les logements les plus énergivores du parc privé sur dix ans, dans la perspective du futur plan de relance économique que le gouvernement prépare.

L’Initiative "Rénovons", qui fédère des associations telles que la fondation Abbé-Pierre, le Réseau Action Climat, le Secours catholique, le Cler-Réseau pour la transition énergétique et des entreprises autour de la rénovation énergétique a présenté ce 5 mai ses propositions et son Scénario 2020 pour la rénovation des passoires énergétiques qui représentent encore aujourd’hui près de 7 millions de résidences principales dans le parc de logements privés. Ces propositions rassemblées dans la "Feuille de route pour la rénovation des passoires énergétiques en 10 ans" doivent être "obligatoirement mises en œuvre pour que le Scénario Rénovons 2020 puisse se déployer", insistent ses promoteurs, qui avancent des mesures visant notamment à "consolider la gouvernance nationale et régionale du plan de rénovation énergétique", "impliquer les ménages vulnérables dans la rénovation de leur logement", "renforcer les dispositifs d’accompagnement des ménages dans leurs démarches de rénovation énergétique" et "construire une offre de rénovation énergétique complète et de qualité, en partenariat avec les professionnels du bâtiment".

Près de 135 milliards d'euros d'investissements

Dans le cadre du futur plan de relance économique que le gouvernement prépare pour sortir de la crise provoquée par le Covid-19, les membres de l'initiative Rénovons appellent à déployer un plan massif d'investissements publics et privés pour la rénovation des passoires énergétiques – classées dans les catégories F et G (au-delà de 331 KWhEP/m2/an). L'enjeu est de porter, d'ici 2040, l'intégralité des 6,7 millions de passoires énergétiques actuelles au niveau BBC (bâtiment basse consommation). Ce scénario, qui chiffre les coûts et bénéfices d'un tel plan, implique un investissement total de près de 135 milliards d'euros, dont plus de la moitié issue du secteur privé. L'investissement public jugé nécessaire est estimé à 63 milliards d'euros, soit 3,2 milliards d'euros par an en moyenne sur la période 2020-2040.

Plus de 1.000 euros d'économies annuelles pour les ménages

 Pour les ménages, les économies annuelles sur la facture énergétique sont évaluées à 10,8 milliards d'euros, soit 1.100 euros en moyenne par foyer et par an, "en tenant compte de l'effet rebond sur la première phase de rénovation uniquement", est-il précisé. Du fait de l'amélioration attendue de l'état de santé des ménages précaires vivant dans des passoires énergétiques, les économies annuelles sur le système de soins sont évaluées à 700 millions d'euros dont 614 millions d'euros pour la Sécurité sociale. À partir de 2040, les économies annuelles d'énergie primaire réalisées grâce à ce scénario seraient de 105 TWh, soit 14% du secteur résidentiel tertiaire. Cela représenterait 2,06 milliards d'euros d'économies annuelles sur la facture énergétique de la France à compter de cette date.

93.000 emplois créés sur la période 2020-2030

Grâce à ce plan de rénovation, 93.000 emplois équivalent temps plein (ETP) nets pourraient être créés sur la période 2020-2030, estime le scénario de Rénovons, et 34.000 emplois ETP nets sur le long terme. Le plan pourrait aussi entraîner une réduction des émissions de gaz à effet de serre de 14,67 millions de tonnes d'équivalent CO2 par an à partir de 2040, soit l'équivalent de 17% des émissions actuelles du secteur résidentiel et tertiaire. "Le plan de rénovation assure ainsi à l'État 1,13 euro de bénéfice net pour chaque euro investi, assure Rénovons. L'investissement public est intégralement récupéré dès 2047, soit un temps de retour sur investissement de 27 ans pour l'État."

 

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Haut de page