Val de France : un territoire urbain en quête de mémoire

Publié le
par
.
dans

Tourisme, culture, loisirs

Val-d’Oise

Créée en 2003, la mission "Mémoires et Identités en Val de France" vise à soutenir la dynamique patrimoniale locale et à valoriser l'histoire urbaine de l'agglomération Val de France (Val-d'Oise), en s'intéressant notamment à l'histoire des grands ensembles. Ainsi, à travers des études, publications, témoignages, vidéo..., la mémoire du passé devient partie intégrante de l'identité locale.

La communauté d'agglomération Val de France rassemble quatre communes : Sarcelles, Villiers-le-Bel, Arnouville-lès-Gonesse et Garges-lès-Gonesse, soit plus de 137.000 habitants. Depuis plusieurs années, différents acteurs (particuliers, associations, institutions) s'intéressent au passé de leur ville et mènent un travail de valorisation du patrimoine. En décembre 2003, sous l'impulsion du vice-président délégué à la culture et au patrimoine, Maurice Bonnard, la mission Mémoires et Identités en Val de France (MMIV) est créée : "Cette démarche correspond à la volonté de donner du sens à un espace intercommunal fondé en 2001 et encore récent. C'est aussi offrir l'opportunité aux habitants de s'approprier leur territoire et doter l'agglomération Val de France d'une nouvelle visibilité." La mission fait partie intégrante de l'action culturelle développée par Val de France conjointement et au même titre que la lecture publique (compétence assumée pleinement par la communauté d'agglomération depuis 2005) et "Val de France en musique" (un ensemble d'activités pédagogiques et de concerts annuels associant les conservatoires des quatre villes membres). La MMIV obéit à trois principes conformes à la politique culturelle de l'agglomération : impliquer les habitants, assurer la qualité des actions et des prestations, permettre un accès quasiment gratuit aux offres et produits culturels.

Valoriser l'histoire des grands ensembles

La mission s'attache notamment à valoriser les grands ensembles érigés depuis les années 1950 et qui constituent une part importante du tissu urbain. "Aujourd'hui, les quartiers vivent des restructurations urbaines de grande envergure : les grands ensembles évoluent. L'objectif est de constituer et valoriser la mémoire de ce patrimoine architectural et l'intégrer à l'histoire du territoire, même s'il ne date que d'une cinquantaine d'années", souligne Catherine Roth, ethnologue chargée de la mission Mémoires et Identités en Val de France depuis 2003. Par des actions menées avec un réseau de partenaires locaux (associations, établissements scolaires, bibliothèques, services municipaux, services du conseil général et de la Drac Ile-de-France, centres de recherche), la MMIV s'attache à faire du passé une partie intégrante de l'identité locale. "Dans notre travail avec les habitants et les acteurs associatifs, nous veillons à ce que chaque approche communale induise des retombées intercommunales et que ces recherches fassent l'objet de réalisations concrètes", indique Maurice Bonnard. La mission a ainsi lancé une collection éditoriale spécialement dédiée à ces projets de recherche : "Les publications du patrimoine en Val de France". Depuis 2005, douze ouvrages sont parus et sont disponibles gratuitement auprès de la mission, à raison de 2.000 exemplaires édités pour chaque livre. Ces publications sont le résultat de travaux collectifs de terrain. Par exemple, l'ouvrage sur l'histoire de la vie associative de Garges-lès-Gonesse paru en 2007 est le fruit d'un partenariat entre les archives municipales, le centre de ressources des associations et dix-neuf associations de Garges-lès-Gonesse. Il s'est notamment appuyé sur la mémoire orale : plus de quarante heures de témoignages de responsables associatifs ont été collectées, puis croisées avec des documents écrits afin de retracer un siècle de vie associative.

Création d'une revue annuelle : "Patrimoine en Val de France"

Pour valoriser et faire connaître à un large public le travail des acteurs impliqués dans le champ du patrimoine et de l'histoire, la mission a aussi créé une revue annuelle : "Patrimoine en Val de France". Publiée à 5.000 exemplaires, elle est distribuée aux bibliothèques et associations, ainsi qu'aux 1.200 abonnés à la revue départementale "Vivre en Val d'Oise". Avec sept numéros parus depuis 2003, la publication rassemble des articles écrits autour d'une thématique particulière : l'habitat, les mobilités, les loisirs, les femmes... Elle permet à des historiens, des universitaires ou des membres d'associations locales de publier et de proposer des travaux spécialisés à un public plus large. Par ailleurs, la mission mène des actions auprès des jeunes. Pendant l'année scolaire 2005-2006, elle a ainsi animé, en partenariat avec une maison de quartier et deux associations spécialisées dans la vidéo, un atelier avec une quinzaine de collégiens. Initiés aux techniques audiovisuelles, ils ont réalisé quatre courts-métrages qui ont été édités sous format DVD. En 2008-2009, deux classes de primaire ont travaillé avec la mission sur le thème de l'histoire des grands ensembles pour concevoir deux expositions, ainsi qu'un ouvrage destiné aux enfants. Par la consultation de documents d'archives et la réalisation d'interviews, ces élèves ont découvert le métier d'historien ainsi que le passé social et urbain de leur commune.

Soutenir la dynamique patrimoniale locale

La MMIV apporte également un soutien à l'ensemble des acteurs du territoire investis dans le domaine historique et patrimonial. Elle a ainsi développé des guides et des répertoires pour faciliter la recherche historique : un répertoire indexant l'ensemble des acteurs locaux impliqués, un guide des sources pour l'étude des grands ensembles de Val de France (fonds archivistiques), un répertoire de références bibliographiques sur les villes de Val de France, un catalogue de ressources documentaires sur le grand ensemble de Sarcelles, un guide pour la conservation et la valorisation des archives associatives. L'ensemble de ces documents est consultable sur le site Internet de l'agglomération. Enfin, la mission valorise les éléments constitués ou utilisés au cours des projets de recherche et des ateliers sous forme de ressources documentaires : images d'archives et photographies contemporaines, enregistrements sonores et entretiens, films... Ainsi conservés de manière pérenne, ces documents enrichissent les fonds archivistiques locaux et sont mis à disposition d'autres réalisations.

Laura Henimann / PCA, pour la rubrique Expériences du site Mairie-conseils
 

Communauté d'agglomération Val de France

1, boulevard Carnot
95400 Villiers-le-Bel

Catherine Roth

Ethnologue responsable de la mission Mémoires et Identités en Val de France

Maurice Bonnard

Vice-président en charge de la culture et du patrimoine, adjoint au maire de Villiers-le-Bel
Haut de page