Essonne

Yerres recycle les eaux grises de la piscine municipale

Environnement

Energie

Nettoyer les rues et arroser les plates-bandes avec de l'eau potable peut facilement être évité. Pour y parvenir, la ville de Yerres (Essonne) a choisi de recycler l'eau des douches de la piscine municipale. Ainsi, la ville peut potentiellement économiser 7.000 m3 d'eau potable par an. Et ce n'est qu'un début.

Quand la ville de Yerres (28.000 habitants) a entrepris de construire une nouvelle piscine, elle a pris soin de prévoir en sous-sol un local dédié à la récupération de l'eau. A l'origine, des cuves devaient permettre de recueillir l'eau de pluie des toitures. Cette solution présentait cependant un inconvénient. En été, au moment où le besoin d'eau est le plus important, les pluies sont rares ! Les élus ont préféré opter pour un approvisionnement continu en recyclant l'eau des lavabos et des cinquante-trois douches que compte l'équipement : "Nous récupérons 20 m3 d'eau par jour, hiver comme été. A 4 euros le m3, cela représente pour la ville une économie de 28.000 euros par an. Cela va nous permettre d'amortir les installations en six ans", explique Roger Davito, directeur des services techniques de la ville.

L'eau subit un traitement biologique qui dure six heures

Les eaux des douches et des lavabos, que l'on appelle des eaux "grises", parviennent tout d'abord dans un filtre qui retient les grosses particules, tel que les fibres textiles ou les cheveux. Après ce filtrage préalable, l'eau est traitée par introduction d'oxygène atmosphérique, un traitement biologique qui dure six heures. Enfin, l'eau est stérilisée par une exposition aux ultraviolets et atteint une qualité "baignade". Elle peut alors être utilisée en tant qu'eau technique (non-potable). L'installation ne nécessite quasiment aucun entretien. Il n'est pas nécessaire de changer les filtres et les membranes, la consommation d'électricité est très réduite, en moyenne 1,2 Kwh par mètre cube traité.
Pour aller plus loin, les services techniques de la ville de Yerres envisagent d'alimenter les toilettes de la piscine avec cette eau recyclée. Pour ce faire, il faut séparer les conduites d'eau potable de celles par lesquelles transite l'eau technique. Les conduites d'eau non-potable doivent être clairement identifiées afin d'éviter qu'elles ne soient malencontreusement utilisées pour raccorder au réseau de nouveaux lavabos. Cela se fait maintenant couramment lorsque l'on utilise l'eau de pluie pour alimenter les cuvettes des WC.
Grâce à ce dispositif, de nouvelles économies d'eau potable pourront être réalisées sans nuire au confort des utilisateurs.

Luc Blanchard, pour la rubrique Expériences des sites Mairie-conseils et Localtis

Contact(s)

Ville de Yerres

Hôtel de ville - 60, rue Charles-de-Gaulle
91335 Yerres Cedex
01 69 49 77 11

Roger Davito

Directeur des services techniques
rdavito@yerres.fr
Haut de page