Accessibilité : les collectivités invitées à contribuer à la plateforme Acceslibre

Acceslibre est une startup d’Etat dont l’objectif est de centraliser l’information sur l’accessibilité de l’ensemble des établissements recevant du public (ERP). Les collectivités sont désormais invitées à enrichir la plateforme et à tester l’interconnexion de leurs propres bases avec Acceslibre. Avec une priorité pour les données d’accessibilité des centres de vaccination.

Créée à l’issue de la conférence nationale du handicap de février 2020, la plateforme Acceslibre a pour objectif de centraliser l’information sur l'accessibilité de l’ensemble des établissements recevant du public (ERP) publics et privés. Une base de données restituée sous forme de carte interactive et de données ouvertes mise à disposition de tous et notamment des applications d’aide au déplacement des quelque 12 millions de Français souffrant d’un handicap.

Plus d’1,2 million d’ERP

Le chantier est vaste car il n’existe pas de base nationale des ERP – une administration, un commerce, un restaurant, un site touristique… - ni même d’identifiant unique. "Nous estimons leur nombre à 1,2 million, chiffre très approximatif qui évolue continuellement au gré des ouvertures et fermetures d’ERP", a expliqué Sophie Tcheng, intrapreneuse au sein de la startup d’Etat, au cours d’un webinaire présentant le projet le 18 mai 2021. Leur localisation est notamment souvent imprécise, un centre administratif ou un centre commercial pouvant accueillir plusieurs dizaines d’administrations ou de magasins constituant autant d’ERP. Et si des données existent, notamment avec les bases constituées par les associations de personnes handicapées, certaines entreprises et collectivités, elles sont aujourd’hui disséminées… et de fait peu accessibles.

Bientôt un schéma de données national

Les données existantes manquent également d’homogénéité – clé de leur réutilisation par des applications nationales ou internationales - et la première mission de la startup d’Etat a consisté à créer un schéma de données décrivant l’accessibilité d’un ERP. "Ce schéma est aujourd’hui en cours de validation chez Etalab. Il sera ensuite publié sur le répertoire schema.gouv.fr", a expliqué Olivier Delteil chargé du déploiement d’Acceslibre. Ce schéma est du reste considéré comme une ébauche et a vocation à être mis à l’épreuve de ses utilisateurs, parmi lesquels les collectivités. Parallèlement, une API (un connecteur) a été publié sur api.gouv.fr pour faciliter l’usage de données à jour par les réutilisateurs.

Trois communes pilotes

Acceslibre se présente ensuite comme une plateforme collaborative permettant à n’importe quel gestionnaire d’ERP, public ou privé, de renseigner les informations d’accessibilité d’un ou plusieurs ERP. Il peut utiliser pour cela un formulaire couplé à un validateur de données. Trois communes (Clichy, Courbevoie, Villeurbanne) ont testé l’outil en 2020. "Clichy a par exemple mobilisé des jeunes en service civique pour collecter les données d’accessibilité de l’ensemble des ERP de son territoire", détaille Olivier Delteil. Cette fonctionnalité est pleinement opérationnelle et peut être utilisée par des collectivités de toutes tailles, notamment pour renseigner les caractéristiques d’accessibilité des centres de vaccination Covid-19.

Interconnecter les bases existantes

Les grandes collectivités ayant leurs propres bases de données d’accessibilité sont en attente d’un outil permettant de les synchroniser avec celle d’Acceslibre. Une solution de chargement massif des données qui est bien dans la feuille de route de la startup. "Le principe retenu est le même que pour transport.data.gouv.fr [le point d’accès national aux données de transport], avec la mise en place d’un moissonnage du portail open data de la collectivité avec l’accord de cette dernière", précise Sophie Tcheng. Autre piste à l’étude : faciliter l’export de données d’accessibilité au standard Acceslibre depuis une application métier ou un système d’information géographique. La startup d’Etat est du reste à la recherche de territoires candidats pour tester ces possibilités d’interconnexion.

A l’affût de toute source de données handicap, la plateforme va aussi se rapprocher d’OpenStreetMap. Riche en données handicap, moyen d’assurer une large diffusion des données, la plateforme de données cartographiques ouvertes rassemble surtout une communauté de contributeurs très active. Autant de personnes susceptibles d’enrichir Acceslibre à condition qu’on ne leur demande pas de faire le travail deux fois.

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle