Localtis

Accessibilité numérique : les ambitions revues à la baisse

Suite aux annonces du président de la République sur le handicap, le secrétariat d'État chargé du numérique a précisé ses pistes en matière d'accessibilité numérique. Si certaines idées sont reprises des conclusions du Conseil national du numérique (lire notre article du 10 février), le niveau d'ambition a été largement revu à la baisse. Ainsi, l'objectif d'accessibilité se limite aux services publics en ligne, et non à l'ensemble des contenus soumis à des obligations. L'accessibilité des services sera ainsi intégrée au baromètre de la qualité des services publics, l'objectif étant de normaliser 80% des téléservices contre 12% aujourd'hui. La création d'une direction à part entière en charge de superviser et contrôler l'accessibilité, n'est pas à l'ordre du jour. C'est une "task force dédiée" au sein de la direction interministérielle du numérique (Dinum) qui sera chargée d'accompagner les administrations sur ces sujets, essentiellement sur la partie design de service. Le renforcement des sanctions n'est pas davantage d'actualité : les obligations des administrations en la matière seront rappelées par une circulaire, l'État invitant à intégrer l'accessibilité au profil de poste de communicants. L'idée d'une plateforme de signalement ouverte aux usagers est en revanche bien reprise. Mais "VoxUsagers" devrait avoir une vocation plus large que le signalement des problèmes d'accessibilité. 

 

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Haut de page