Agriculture durable : un dossier de l’Avise pour aiguiller les porteurs de projet

L’Avise a récemment publié un dossier dédié à l’agriculture durable, définie comme une "démarche" - et non pas un label – permettant de tendre vers "un modèle agricole économiquement viable, socialement équitable et écologiquement sain". On y trouve notamment un décryptage de la place de l’économie sociale et solidaire (ESS) dans cette agriculture durable. Au niveau de la production, sont ainsi citées "les multiples structures de l’insertion par l’activité économique utilisant l’agriculture comme support d’inclusion, à l’image des membres du Réseau Cocagne, réseau associatif de fermes biologiques en insertion proposant des paniers bio locaux". Les coopératives d’utilisation de matériel agricole (Cuma) œuvrent quant à elles à la mutualisation entre exploitants, et donc à la réduction des coûts et au renouvellement du matériel. En outre, comme dans d’autres secteurs, les statuts de société coopérative d’intérêt collectif (Scic) et d’association permettent à des collectifs composites – paysans, citoyens, collectivités locales… - de se structurer pour porter des projets, en l’occurrence souvent des projets alimentaires territoriaux (PAT) (voir notre article du 31 mars 2021).

Le dossier liste par ailleurs les acteurs de l’accompagnement à l’installation en agriculture durable, avec des fondations telles que la fondation Carasso et des financeurs tels que France active. Le dossier propose un historique du mouvement de l’agriculture durable en France, une analyse spécifique de l’agriculture urbaine, "secteur largement investi par l’ESS", ou encore des focus sur des acteurs clé tels que Terre de liens et le réseau Civam. Engagée sur l’accès au foncier agricole et l’impulsion de dynamiques collectives, l’association Terre de liens a été partenaire, comme la Fédération nationale des Cuma, de la réalisation de ce dossier. Cette réalisation a été soutenue par le Fonds social européen, la Banque des Territoires et le secrétariat d’État à l’Économie sociale, solidaire et responsable.

Sont également mis en avant une trentaine de projets portés par des acteurs de l’ESS pour renforcer les filières agricoles durables et les circuits de proximité, encourager l’engagement citoyen ou encore favoriser à la fois l’agriculture durable et l’inclusion sociale. Le dossier référence enfin l’ensemble des acteurs de l’agriculture durable – information, accompagnement, financement… - pouvant être sollicités par les porteurs de projet publics et privés. 

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle