Localtis

Aménagements provisoires pour les piétons : le Cerema publie un guide pratique pour les collectivités

Le Centre d'études et d'expertise pour les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement (Cerema) vient de publier le guide "Aménagements provisoires pour les piétons : tester pour aménager durablement" destiné aux collectivités en quête de conseils pratiques pour faciliter les déplacements des piétons à l'heure du déconfinement.

Après de premières recommandations publiées fin avril, le Centre d'études et d'expertise pour les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement (Cerema) vient d'éditer son guide pratique "Aménagements provisoires pour les piétons : tester pour aménager durablement" destiné aux collectivités qui veulent profiter de la période actuelle pour rééquilibrer l'espace public en faveur des modes de déplacement actifs.

Opportunités de rééquilibrage de la voirie

La baisse des déplacements et le recul sans précédent de la présence des véhicules motorisés sur la voirie pendant le confinement a montré qu'il existait de nombreuses opportunités en ce sens. Aujourd'hui, avec la réouverture des commerces et des services, le maintien des contraintes de distanciation physique et l’augmentation progressive des flux (piétons, vélos, et motorisés) de nouveaux questionnements apparaissent, souligne le Cerema : comment permettre aux piétons, y compris les personnes handicapées ou plus généralement à mobilité réduite, de se déplacer dans des conditions sanitaires satisfaisantes et en sécurité ? Comment concilier cheminement, attente et distanciation physique ? Les aménagements temporaires sont-ils à pérenniser ?
En 48 pages abondamment illustrées, le guide vise à fournir des préconisations techniques aux collectivités pour réaliser des aménagements piétons provisoires dans ce contexte inédit. Nourries par de nombreux retours d’expériences, les solutions proposées ont pour particularité "de pouvoir être mises en place très rapidement, de s’adapter facilement aux évolutions des usages, et d’être réversibles" et de "concerner tout type de territoire et toute taille de commune, des secteurs très denses comme des zones péri-urbaines ou encore des centres-bourgs en milieu rural", fait valoir le Cerema.

Cinq leviers détaillés

Après la présentation de quelques principes généraux, le guide détaille cinq leviers pour faciliter la circulation et l'attente des piétons, en insistant pour chacun d'entre eux sur les "points de vigilance" : étendre les zones à priorité piétonne, réserver temporairement des rues aux modes actifs, élargir les cheminements pour les piétons, organiser et ajouter des espaces d'attente, faciliter les traversées des piétons.
Il propose aussi des solutions d'aménagement à la fois pour les piétons et les cyclistes : profiter des pistes cyclables temporaires pour développer les cheminements piétons, agrandir les trottoirs en transférant des "pistes à hauteur de trottoir" sur la chaussée. Dans le cas d'arrêts de bus déplacés pour réaliser des aménagements cyclables, le guide indique la signalisation et la matérialisation à prévoir.
Le Cerema conseille aussi d'accompagner la mise en place des aménagements en faveur des piétons en prenant en compte les questions de surchauffe urbaine. L'enjeu est d'identifier des "'parcours de fraîcheur'" plus ombragés, plus verts, plus ventilés et moins circulés". En annexe du guide sont présentés les dispositifs de chantiers mobilisables et le marquage au sol conseillé pour mettre en œuvre les préconisations du Cerema.

 

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Haut de page