Atelier d'insertion au Grand Site Solutré Pouilly Vergisson (71)

Publié le
dans

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Saône-et-Loire

Convaincu à l’issue d’une phase test, le syndicat mixte qui gère le Grand Site de Solutré Pouilly Vergisson a créé en 2007 un atelier d’insertion. Baptisé "brigade d’intervention paysagère", ce chantier est renouvelé en permanence et sauvegarde le savoir-faire local de la pierre sèche.

Situé sur le territoire de la communauté d’agglomération du Mâconnais et du Val de Saône (Camaval, 26 communes, 64.000 habitants), le Grand Site de Solutré Pouilly Vergisson attire 200.000 visiteurs par an. Il est géré par un syndicat mixte qui regroupe des élus de six communes de la Camaval et du conseil général de la Saône-et-Loire. Pour entretenir le patrimoine en pierre sèche et les chemins d’accès, le syndicat mixte a mis en place un chantier, opérationnel toute l’année, sous la forme d’une brigade d’intervention paysagère de 8 personnes en contrat d’insertion.
Encadrée par un animateur, cette brigade favorise la remise en activité de personnes éloignées de l’emploi et permet de préserver le savoir-faire du bâti en pierre sèche. La démarche a favorisé l’obtention du label Grand Site de France en 2013.

Premières étapes : vérifier la faisabilité d’un chantier patrimonial et recruter un encadrant

"Nous avons d’abord mis en place avec l’aide du plan local pour l’insertion et l’emploi (PLIE), Pôle emploi et des associations intermédiaires, un premier chantier d’insertion à titre de test. A l’issue de ces six mois, le syndicat mixte a pu vérifier que le cadre de l’insertion permettait d’effectuer un véritable travail de restauration patrimoniale du bâti en pierre sèche", explique la gestionnaire du site, Stéphanie Beaussier. Toujours épaulé par les acteurs locaux, l’équipe du site décide alors de transformer le projet en une démarche pérenne. Le principe de la brigade d’intervention paysagère est né !
Le premier acte consiste à recruter un encadrant doté d’une solide expérience sociale. Un ancien éducateur spécialisé est choisi. Il suit une formation qualifiante de maçonnerie en pierre sèche pour devenir le chef d’équipe technique de la bridage. L’accompagnement social des personnes en insertion, lui, est financé par le syndicat mixte, et réalisé par une association (voir encadré).

Chantiers au long cours et tâches courantes pour les communes

La brigade fonctionne avec 8 coéquipiers. "Ces personnes sont des bénéficiaires du RSA, et leur recrutement relève de la politique d’insertion du département. Ils signent avec le syndicat mixte un contrat de travail de 26 heures hebdomadaires. Le contrat initial de 4 mois peut être renouvelé jusqu’à 24 mois." "Nous faisons en sorte que la personne puisse effectuer un stage en entreprise de 15 jours au cours duquel elle pourra faire ses preuves", résume le chef d’équipe encadrant.
La brigade réalise des chantiers au long cours, tel que la réfection du chemin de la Roche de Solutré, ainsi que des formations sur la construction de murs en pierres sèches proposées au public, en particulier aux vignerons locaux. Elle réalise aussi des tâches courantes comme la tonte et l’entretien des chemins des six communes du site. Ces prestations d’entretien réalisées pour le compte des communes sont facturées à ces dernières. De même, le syndicat mixte peut accepter des demandes d’autres communes, à condition qu’elles comportent une clause d’insertion.
Pour éviter que l’absence de moyens de déplacement soit un frein à des personnes susceptibles d’être candidates pour le chantier, le syndicat mixte a organisé un transport en camionnette de 9 places destiné aux équipiers de la brigade, depuis Mâcon jusqu’au lieu de travail.

En 6 ans et demi, une soixantaine de personnes en contrat d’insertion

Entre juin 2007 et fin 2014, le syndicat mixte aura embauché une soixantaine de personnes en contrat d’insertion. Le taux de sortie vers l’emploi est de 20%. Un bilan marqué par la crise économique et la précarisation des bénéficiaires du RSA. "Les personnes de plus en plus éloignées de l’emploi peinent à trouver une entreprise, car les secteurs du bâtiment et du paysage souffrent de la situation économique, explique la gestionnaire du site. Toutefois, le savoir-faire de la pierre sèche est de plus en plus demandé et ouvre de véritables perspectives d’emploi."

Accompagner et valoriser les publics en insertion
Lors de l’embauche de chaque équipier, un guide du Grand Site l’accompagne pour lui faire découvrir ce qu’est le Grand Site, la flore, les murs et les constructions de la région. "Cette information permet aux équipiers de la brigade de répondre à certaines questions des visiteurs", explique le chef d’équipe.
En outre, une demi-journée par semaine et par personne est consacrée au suivi socioprofessionnel. Ce suivi, financé par le syndicat mixte, est assuré par une association locale. Il s’agit de lever les freins à l’embauche dans une entreprise, qu’ils soient familiaux, sociaux ou sanitaires, comme une situation de surendettement ou une addiction.
Pour mieux faire connaître les actions de la brigade, notamment aux élus du territoire, un bulletin d’information est publié chaque année présentant les réalisations concrètes de l’atelier d’insertion. Les personnes en insertion participent en effet à un objectif commun avec les élus locaux, qui est le renouvellement en 2019 du label Grand site obtenu en 2013.

Partenaires et communes du Grand Site Solutré Pouilly Vergisson
Les partenaires financiers du chantier d’insertion : le département de Saône-et-Loire, la Direccte, l'Europe (FSE), la région Bourgogne, la Camaval, ainsi que Pôle emploi et le PLIE.
Les six communes du Grand Site sont : Solutré-Pouilly, Vergisson, Fuissé, Davayé, Prissé, Charnay-lès-Mâcon.

Cécile Perrin pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info
 

Solutré Pouilly Vergisson, Grand Site de France

Nombre d'habitants :

10315

Nombre de communes :

6
Maison du Grand Site-Musée de Préhistoire
71960 Solutré Pouilly
contact@solutre.com

Jean-Claude Lapierre

Président

Stéphanie Beaussier

Gestionnaire du site

Gérard Talon

Chef d'équipe du chantier d'insertion
Haut de page