Béziers sensibilise les habitants au risque de vol par ruse

Publié le
dans

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Hérault

Par nature vulnérables, les personnes âgées ou handicapées vivant à domicile sont des proies faciles pour les voleurs par ruse. Aussi la ville de Béziers (Hérault) a-t-elle décidé de mener une vaste action de prévention associant plusieurs services de la commune et reposant sur les aides à domicile employées par le centre communal d'action sociale.

Le vol par ruse repose sur une technique simple : pénétrer au domicile des victimes en profitant de leur crédulité et de leur vulnérabilité pour y commettre un forfait. Pour cela, les voleurs n'hésitent pas à se faire passer pour de faux agents recenseurs, des employés chargés de relever des compteurs d'eau, de gaz ou d'électricité ou encore pour des bénévoles associatifs en quête de dons. "La plupart du temps, ce type de délit reste ignoré des services de police car les victimes n'osent pas porter plainte, en raison du sentiment de honte qu'elles ressentent, ou ne peuvent pas le faire compte tenu de leur difficulté à se déplacer", explique Catherine Seneque, directrice du centre communal d'action sociale (CCAS) de Béziers (74.000 habitants). D'où l'idée de mettre en place une action de prévention auprès des personnes âgées ou handicapées vivant à domicile en utilisant des relais au contact direct de cette population, à savoir les aides à domicile du CCAS.

Une formation pour 180 aides à domicile

L'originalité de cette initiative, lancée en 2008, réside dans son caractère transversal. En effet, en plus du CCAS, le service de prévention-médiation de la ville et la police municipale ont participé à la démarche. En pratique, 180 aides à domicile ont bénéficié d'une demi-journée de formation et de sensibilisation. Les sessions comprenaient une partie explicative sur le vol par ruse, avec présentation des techniques utilisées et déclinaison des différents moyens de protection en matière d'équipement de la maison (entrebâilleur de porte, oeilleton...) et de comportements à adopter : s'assurer de la légitimité de la visite, ne pas rester seul avec un visiteur, appeler un voisin ou un membre de la famille et, en cas de doute, ne pas ouvrir la porte. Au-delà de ces conseils pratiques, la formation intégrait un volet plus psychologique abordé par une psychologue du CCAS : "Les aides à domicile sont chargées de relayer l'information auprès des personnes chez qui elle interviennent. Pour ces professionnelles, l'enjeu consiste à trouver le meilleur moyen de discuter de ce sujet avec ce public fragilisé. Il faut informer sans dramatiser, ni stresser son interlocuteur", estime Catherine Seneque. En plus de la formation, la ville a réalisé deux supports d'information : un flyer rappelant les principaux conseils de prévention et un autocollant au slogan simple, "Je ne connais pas, je n'ouvre pas", à apposer sur la porte d'entrée du domicile, côté intérieur. Par ailleurs, en cas de vol, la victime âgée ou handicapée peut bénéficier de la visite d'un médiateur du service de prévention-médiation de la ville pour l'accompagner au commissariat afin d'y déposer plainte.
Fort de cette première expérience positive, le CCAS mène une nouvelle action de sensibilisation directement auprès des personnes âgées fréquentant l'un des foyers-restaurants de la ville. "Des interventions auprès de CCAS de plusieurs  communes de l'agglomération de Béziers sont prévues et nous avons été également sollicités par la ville d'Agde", se félicite Catherine Seneque.
 

Pascal Clouet / PCA pour la rubrique Expériences des sites Mairie-conseils et Localtis

Mairie de Béziers

Nombre d'habitants :

69359
Place Gabriel Peri
34543 Béziers Cedex

Catherine Seneque

directrice du centre communal d'action social
Haut de page