Anne Lenormand

Energie - Bruxelles a dévoilé son "paquet d'hiver" pour "une énergie propre pour tous les Européens"

Environnement

Energie

Europe et international

La Commission européenne a présenté mercredi 30 novembre un important paquet de mesures visant à promouvoir une "énergie propre pour tous les Européens". Ce "paquet d'hiver" comporte une trentaine de textes déclinant les objectifs du paquet énergie-climat 2030 adoptés par le conseil européen d'octobre 2014. Ces textes viennent notamment compléter ceux sur le partage de l'effort entre Etats membres en matière de réduction d'émissions de gaz à effet de serre publiés en juillet dernier.
Les nouveaux textes visent "trois principaux objectifs, a souligné la Commission : donner la priorité à l'efficacité énergétique, parvenir au premier rang mondial dans le domaine des énergies renouvelables et offrir des conditions équitables aux consommateurs". "En mobilisant jusqu'à 177 milliards d'euros de fonds publics et privés par an jusqu'en 2021, ce paquet peut susciter jusqu'à 1% de hausse du PIB au cours de la prochaine décennie et créer 900.000 nouveaux emplois", estime-t-elle.
En matière d'efficacité énergétique, la Commission propose d'améliorer la directive actuelle en fixant un objectif contraignant de 30% au niveau de l'Union européenne (UE), alors que les chefs d'Etat et de gouvernement avaient proposé un objectif non contraignant de 27 % en octobre 2014. Tous les Etats membres devront contribuer à la réalisation de cet objectif contraignant au niveau de l'UE dans le cadre des plans nationaux intégrés en matière de climat et d'énergie adoptés au titre du règlement relatif à la gouvernance. En outre, l'obligation d'économie d'énergie de 1,5 % par an pour les producteurs et distributeurs d'énergie est prolongée au-delà de 2020.
La révision de la directive sur l'efficacité des bâtiments entend également favoriser la "décarbonisation" du parc existant d'ici 2050 grâce à l'accélération de la rénovation thermique et au recours aux TIC. Elle prévoit aussi l'installation de bornes de recharge pour les véhicules électriques. La Commission a lancé par ailleurs une initiative "Financement intelligent pour bâtiments intelligents afin de dégager des fonds privés pour financer l'efficacité énergétique et le recours à des énergies renouvelables à plus grande échelle dans le secteur du bâtiment. Elle a présenté également son plan de travail sur l'écoconception pour la période 2016-2019, centrée sur les produits ayant un fort potentiel d'économies d'énergies.
En matière d'énergies renouvelables, elle a réitéré l'objectif contraignant de 27 % de leur part dans la consommation d'énergie finale d'ici à 2030, à l'échelle de l'UE uniquement. Les propositions pour une nouvelle conception du marché de l'électricité maintiennent la priorité d'injection dans le réseau pour les installations d'énergies renouvelables existantes et les petits projets mais réaffirment l'objectif qu'elles tirent davantage leurs revenus du marché. La Commission a publié également les règles de la gouvernance du paquet énergie-climat 2030, qui prévoit que chaque pays prépare son plan national et ses objectifs pour 2019, avant une révision tous les 5 ans.
La troisième partie du paquet concerne le consommateur. La Commission souhaite notamment lutter contre la précarité énergétique, en facilitant l'échange de meilleures pratiques, développer l'autoconsommation et accélérer le déploiement des compteurs intelligents.

Rénovation thermique des bâtiments publics

Une priorité du Grand Plan d’Investissement pour favoriser les économies d’énergie, réduire les émissions de CO2 et encourager le développement des énergies propres.

Haut de page