Candidature Leader : le pays Thur Doller organise la concertation avec les "acteurs d'intérêt collectif" du territoire (68)

Publié le
dans

Organisation territoriale, élus et institutions

Haut-Rhin

Malgré un délai court pour constituer son dossier, le groupe d'action locale du pays Thur Doller a mis à profit ces quelques mois pour bâtir une candidature Leader partagée autour de trois axes : nouvelle économie locale, transition énergétique et travail en réseau. En s’appuyant sur un dispositif solide de concertation avec les forces vives du territoire.

Après avoir expérimenté un premier programme européen Leader 2009-2015, le pays Thur Doller (3 EPCI, 49 communes, 66.120 habitants) a souhaité innover pour la conception de son second projet déposé au début du mois de mars 2015. Durant 3 mois, le groupe d'action locale (GAL) a animé une concertation avec le soutien d'un bureau d'études : élus, membres du conseil de développement, représentants du monde économique et associatifs ont participé à la conception de cette nouvelle candidature Leader.
La concertation n'a pas été ouverte au grand public : "Nous recherchions une vision globale du territoire portée par des acteurs d'intérêt collectif et nous n'avons pas voulu donner de faux espoirs à des porteurs de projets en les associant sans la certitude d'être retenu au titre de ce nouveau programme", indique l'animatrice du GAL, Noémie Claudon.

Faire appel aux bonnes personnes au bon moment

L'ensemble de cette concertation a été piloté par un groupe mixte constitué de cinq élus - président du pays, président du GAL, vice-président du pays en charge du climat, élu du PNR et adjoint nouvellement élu - et de trois représentants de la société civile - deux membres du conseil de développement et un agriculteur.
"L'un des enjeux a été de veiller tout au long de la démarche à faire appel aux bonnes personnes au bon moment", poursuit l'animatrice. Ainsi, aucun technicien n'était présent lors du vote de la stratégie ; par contre, ils ont été largement mobilisés pour la rédaction finale des fiches actions qui clarifiaient le type de projets soutenus, de structures bénéficiaires, de dépenses prises en compte et les taux envisagés de subventions.

Varier les offres de participation associant visites, entretiens collectifs et individuels

"Leader, c'est assez technique et le délai était court. Nous avons donc cherché à rendre accessible le propos, et ceci sous des formes variées pour donner envie de participer". Une journée intitulée "Diagnostic en marchant" a rassemblé plus de 50 personnes autour de visites d'opérations aidées par Leader ou potentiellement ‘subventionnables’, et qui s’est terminée par un diagnostic sur cartes. Dans chacune des trois communautés de communes ont été organisés des entretiens entre élus, chefs d'entreprises, agriculteurs, présidents d'association. Le comité de pilotage a également mené des entretiens individuels avec l'ancien comité de programmation, le président du pays, le président du GAL et le directeur du PNR des Ballons des Vosges.
Une conférence territoriale Leader a clôturé ce travail : plus de 70 personnes ont voté sur la stratégie et les thèmes de la candidature, avec un principe de carton vert / carton rouge. Ensuite seulement, il a été demandé aux techniciens d'affiner les fiches des projets retenus.

Autant de temps gagné pour la mise en œuvre future

Certes cette concertation a nécessité un temps important d'animation. Mais ce délai est autant de temps gagné pour la mise en œuvre du projet, estime l'animatrice du GAL. "Les participants ont bien compris les possibilités offertes par Leader, ils se sont imprégnés du programme et se sentent impliqués pour le mettre en oeuvre." Ainsi la concertation a permis de fixer les principes de composition du prochain comité de programmation. L'idée de proposer des rencontres thématiques afin de repérer les différents projets qui émergent et de soutenir les porteurs de projets est également actée. Des formations pour les élus sont aussi envisagées.

Trois axes et cinq plans d'actions thématiques
Pour mettre en œuvre le programme Leader, le pays Thur Doller dispose d'une animatrice à temps plein et d'une gestionnaire administrative et financière à mi-temps. Le programme Leader 2009-2015 a apporté 1.137.500 euros de fonds Feader à plus de 100 projets financés en moyenne à hauteur de 40%.
Le projet de candidature 2014-2020 est lui centré sur trois axes : nouvelle économie locale et développement humain, transition énergétique et innovation écologique, réseau d’initiatives locales et coopération, et cinq plans d'actions thématiques : une économie de proximité pour développer les richesses locales, un territoire qui pilote son développement touristique, un territoire en mutation écologique et énergétique, un territoire attentif à son aménagement durable et à sa qualité de vie, un territoire agricole valorisant les produits de qualité et l'agro-écologie. Entre 1 et 1,5 million d'euros de subventions sont attendus.

Claire Lelong pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info

Contact(s)

Syndicat mixte du Pays Thur Doller

5, rue Gutenberg
68800 Vieux Thann
03 89 35 70 96
Nombre d'habitants : 68314
Nombre de communes : 49
Nom de la commune la plus peuplée : Cerney (11527 hab.)

Laurent Lerch

Président

Noémie Claudon

Animatrice du GAL
leader@pays-thur-doller.fr
Haut de page