Cités éducatives : précisions sur le calendrier de sélection des 40 nouveaux sites

Le développement de 40 nouvelles "cités éducatives", annoncé en septembre 2020 et acté début octobre dans le PLF 2021, fait l’objet d’une instruction ministérielle publiée le 18 novembre 2020 qui détaille les modalités d’identification des nouveaux sites, "les conditions de labellisation en cités éducatives", "les moyens mobilisés", le tout selon une méthode "similaire à celle retenue pour la sélection des 80 premiers sites".  

Une instruction du gouvernement, mise en ligne le 18 novembre 2020, précise les modalités de l’extension territoriale du programme des "cités éducatives". Elle concerne la création de 40 nouvelles "cités éducatives", annoncée début octobre par Nathalie Élimas, secrétaire d'État chargée de l’éducation prioritaire, renforçant le dispositif déployé depuis mai 2019 dans 80 territoires. Les cités éducatives sont nées, est-il rappelé dans l’instruction, “de la nécessité d’avoir une action renforcée en matière éducative dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville”.
Ce programme "vise à la mobilisation de l’ensemble des acteurs et institutions engagés autour de l’école et des différents lieux éducatifs pour assurer la continuité éducative", est-il rappelé dans l’instruction. Il a bénéficié d’un "investissement massif de l’État à hauteur de 100 millions d’euros […] sur la période 2019-2022", est-il ajouté. Le financement des nouvelles "cités" est, quant à lui, prévu dans le cadre du PLF 2021 : le gouvernement indiquait, en octobre dernier, y consacrer une enveloppe de 17 millions d’euros au titre de la "politique de la ville".

Un fonds doté "d’au moins 30.000 euros chaque année"

L’instruction indique que cette enveloppe spécifique est mobilisée "pour faciliter l’accompagnement des projets locaux, dans le cadre des conventions établies après labellisation, pour la période 2021-2023". Déléguée aux préfets de département, elle pourra notamment être dépensée dans le cadre d’un "fonds de la cité éducative", doté "d’au moins 30.000 euros chaque année, abondé à parité par la préfecture et par l’autorité académique". Mis à la disposition du principal de collège désigné comme chef de file, ce "fonds de la cité éducative fera l’objet d’un bilan annuel", est-il précisé.

Une première liste pour le 16 décembre 2020

L’extension proposée concerne une quarantaine de quartiers "qui connaissent un cumul de difficultés", d’ordre scolaire, social et urbain, et pour lesquels "les acteurs du territoire auront élaboré une stratégie partagée ambitieuse pour améliorer les conditions de réussite des enfants et des élèves", souligne l’instruction. Afin d’identifier les nouveaux territoires éligibles, il est demandé aux préfets de département et Dasen (1) de remonter la liste des sites qu’ils auront conjointement présélectionnés, en les hiérarchisant par ordre de priorité, pour le 16 décembre 2020, en écrivant à l’ANCT et à la DGESCO à cette adresse mail  : citeseducatives@anct.gouv.fr ( lire notre encadré sur le calendrier) . Globalement, "la méthode adoptée est similaire à celle retenue pour la sélection des 80 premiers sites". À ce titre, elle repose notamment sur "l’analyse du contexte local par les préfets de département et les recteurs, en lien étroit avec les collectivités".

Utiles pour la continuité pédagogique durant le confinement 

Opérationnelles depuis la rentrée 2019, les cités éducatives ont fait leur preuve durant le confinement en termes de continuité éducative. Une enquête de juin 2020 a d’ailleurs mis en lumière leur rôle dans la continuité pédagogique et, plus généralement, l'accompagnement des familles en difficulté (Lire notre actualité du 5 juin 2020). De nombreuses actions y ont été menées, permettant notamment à plus de 30.000 enfants et jeunes des quartiers de recevoir tablettes et clés 3/4G pour poursuivre leur scolarité à distance et à plus de 30.000 enfants de recevoir des livres jeunesse, est-il mentionné dans l’instruction.      

(1)  Directeur académique des services de l'Éducation nationale

Le calendrier des différentes phases de sélection

L’instruction indique le calendrier des différentes phases de sélection :
- 16 décembre 2020 : la liste des sites présélectionnés par les préfets de département et Dasen doit être adressée à la Dgesco et l’ANCT
- fin décembre : publication d’une présélection des territoires retenus dans les académies et départements pour engager la phase de labellisation
- d’ici le 26 février 2021 : les demandes de labellisation doivent parvenir au niveau national
- avril-juin 2021 : phase d’approfondissement tendant à finaliser le projet de cité éducative afin de conclure une convention pluriannuelle d’objectifs et de moyens.

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champs obligatoires

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle