Compte personnel de formation : 2,1 millions de dossiers financés en 2021

2,1 millions de formations ont été financées via le compte personnel de formation en 2021, annonce la Caisse des Dépôts. Un montant qui a doublé depuis 2020.  

2,1 millions de dossiers validés en 2021, contre 984.000 en 2020 : comme l’apprentissage, le recours au compte personnel de formation (CPF) a battu des records, selon le décompte de la Caisse des Dépôts rendu public le 5 septembre 2022.

Le permis de conduire catégorie B représente 14,6% des formations financées par le CPF en 2021, un chiffre en augmentation d’environ 2 points par rapport à 2020. Les sessions consacrées à la création et reprise d’entreprise continuent aussi de progresser, représentant 10,1% des demandes validées. Suivent les diverses certifications en langues (TOSA, TOEIC, Bright Language, Bright Anglais, BULATS, LILATS…), ainsi que les bilans de compétences. Seul diplôme à figurer sur la liste, le CAP esthétique coiffure parfumerie a représenté 1% des dossiers. D’autres certifications liées aux besoins du monde du travail ont aussi pu être validées : Caces (certificats d’aptitude à la conduite en sécurité), formation à l’hygiène alimentaire, examen d’accès à la profession de conducteur en VTC ou encore la formation continue obligatoire marchandises (pour la conduite d’un véhicule poids lourds).

100.000 demandeurs d’emplois supplémentaires

700.000 dossiers concernant les demandeurs d’emploi ont été financés en 2021, contre 600.000 l’année précédente. Plus des deux tiers des demandes acceptées émanent des salariés ou des indépendants. L’étude confirme aussi le recours au CPF par les actifs aux bas niveaux de qualification : 24% des demandes concernent les détenteurs d’un CAP ou d’un BEP tandis que 22% émanaient de titulaires de bacs professionnels. 37% des bénéficiaires du compte personnel de formation possèdent un diplôme égal ou supérieur au bac +2 en 2021, contre 39% en 2020. "On trouve désormais autant de femmes que d’hommes et davantage de non-cadres et de personnes peu diplômées qu’avant le lancement de mon compte formation", résume la Caisse des Dépôts.

Côté coûts, cette dernière observe un prix moyen des formations de 1.358 euros, en augmentation de près de 10% par rapport à celui observé en 2020. Les formations suivies par les salariés sont 15% plus chères que celles des demandeurs d’emploi, mais moins longues : 50 heures pour les premiers et 82 pour les seconds.

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champs obligatoires

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle