Couveuse d’activité pour la filière bois gérée dans le cadre d’un GIP (88)

Publié le
par
Christophe Tréhet
dans

Développement économique

Vosges

Depuis 2013, dans le sud des Vosges, une couveuse d’activité dédiée à la transformation du bois accueille et accompagne des entrepreneurs en herbe. En 2019, sept projets (onze porteurs de projets) sont accueillis dans cette structure qui a déjà fait naître deux entreprises locales. 

Imaginée par la commune des Voivres et la communauté de communes Val de Vôge (intégrées en 2016 dans la communauté d’agglomération d’Épinal), la couveuse la Boëte a été initiée dans le cadre du pôle d’excellence rurale "Structuration de la filière bois-feuillus des Vosges". 

Un GIP associe cinq partenaires publics

Le projet a été porté par le pôle d’équilibre territorial et rural (PETR) du Pays d’Épinal cœur des Vosges. Celui-ci avait créé dès 2011 la marque Terres de hêtre, avec notamment pour objectif de mieux valoriser le bois de cette essence. "Depuis la tempête de 1999, le hêtre, très présent dans les Vosges, souffre d’un manque de débouchés, surtout pour les arbres de qualité secondaire", explique le maire des Voivres et vice-président du PETR, Michel Fournier. "Nous avons donc cherché à associer tous les acteurs de la filière du hêtre que sont les scieurs, l’ONF, les communes forestières, les écoles d’ingénieurs d’Épinal et le Critt."
Sur le terrain, le projet de la couveuse, la Boëte ("boîte en bois" en patois vosgien) a été mis en œuvre par la Maison des services publics et de l’emploi Épinal Remiremont qui associe, sous forme d’un GIP, l’État et les PETR du Pays d’Épinal Cœur des Vosges et du Pays de Remiremont. Ce GIP Maison des services publics et de l’emploi finance désormais le fonctionnement de la couveuse. Un lien étroit a été noué dans ce cadre avec le campus Bois de l’École nationale supérieure des technologies et industries du bois (ENSTIB) d’Épinal. Deux entreprises en sont nées et ont conservé leur activité dans les Vosges : "In’Bô", qui fabrique des lunettes et des skateboards en bois ainsi que des vélos en bambou, et "Il était un arbre" qui élabore des maisons en bois originales. Retour sur cette démarche multipartenariale. 

Portage salarial en lien avec une structure régionale d’aide à la création d’entreprise

Conformément aux principes de toute couveuse d’activité, les futurs entrepreneurs passent un contrat d’appui au projet d’entreprise (Cape), ce qui leur évite d’avoir à s’inscrire au Registre des métiers et du commerce pendant leur période-test qui peut durer de 1 à 3 ans. À cet effet, la Boëte a passé un accord avec une structure régionale d’aide à la création d’entreprise, Alexis Lorraine. C’est dans ce cadre juridique et ce statut qui les protègent que les porteurs de projets explorent le temps qu’il faut (maximum trois ans) les potentiels de commercialisation de leur produit (aménagement, bâtiment, loisirs, accessoires). Destinataires d’une bourse individuelle de 500 € par mois et par associé, ils affinent les aspects techniques, technologiques, juridiques et économiques de leur projet.

Cinq studios pour loger les porteurs de projet

L’accompagnement technique, en particulier la réalisation de prototypes, est effectuée au Xylolab (FabLab et Atelier partagé Bois) et / ou sur les sites de l’ENSTIB et le Centre régional d’innovation et de transferts technologiques des industries du bois (Critt bois), à Épinal, où les "couvés" bénéficient également de conseils. 

Après une première installation dans un bâtiment mis à disposition par la commune des Voivres, accueillant cinq étudiants fraîchement diplômés de l’ENSTIB, la couveuse a déménagé en 2017 sur un nouveau site : celui de l’ancienne ferme Saint-Joseph, rénovée pour l’occasion (1,3 million d'euros). Grâce à cette nouvelle installation, la Boëte a pu améliorer grandement le panel des équipements et services : notamment cinq studios pour loger les porteurs de projet, en plus de bureaux, salles de réunion, salle de conférence multimédia.

Pôle d’excellence rurale pour la filière bois

Outre l’implantation d’une couveuse d’activités à Voivres, le pôle d’excellence rurale a aussi contribué à sécuriser l’approvisionnement par l’ONF de hêtre pour les scieries et impulsé la création d’un site industriel de traitement du bois de feuillus pour son utilisation en mobilier extérieur. Il a également contribué à la réalisation d’une dizaine de bâtiments avec du hêtre en structure, fonction totalement novatrice pour cette essence.

Intégration

Les Voivres (325 habitants en 2016) et sa communauté de communes Val de Vôge ont été intégrées dans la communauté d’agglomération d’Épinal (115.386 habitants en 2016).

PETR du Pays d’Épinal Cœur des Vosges

4 rue de la République
88000 Épinal
contact@pays-epinal.fr

Yannick Villemin

Président

Quentin Remy

Référent technique Terres de Hêtre

Commune des Voivres

Nombre d'habitants :

325
56 Le Village
88240 Les Voivres
mairie.lesvoivres@orange.fr

Michel Fournier

Maire
Haut de page