Dans le Calaisis, le Jardin des Arts réussit le pari de la rencontre entre culture et école (62)

Publié le
dans

Tourisme, culture, loisirs

Pas-de-Calais

Issu d’un contrat local éducatif et artistique, le dispositif intercommunal "Jardin des Arts" instaure un dialogue entre la culture et les établissements scolaires. Mis en place par la communauté d’agglomération Cap Calaisis, il est plébiscité par les enseignants et favorise la fréquentation des lieux de culture du territoire.

La communauté d’agglomération Cap Calaisis (Pas-de-Calais, 5 communes, 98.000 habitants) fait la part belle à la culture en investissant dans des équipements tels que la nouvelle école d’art et en soutenant des évènements comme le Festival des violons et des chants du monde. Parallèlement, les élus intercommunaux qui veulent garantir l’accès à la culture pour le plus grand nombre mettent d’importants moyens financiers et humains au service de l’éducation artistique. Lorsqu’en 2011, l’Etat se retire du contrat local éducatif et artistique (Clea), la collectivité prend le relais : le dispositif Jardin des Arts permet aux élèves, de la maternelle au lycée, de grandir au contact d’artistes et de la culture.

Favoriser les interventions de longue durée

Le dispositif donne la priorité aux résidences d’artistes afin de favoriser les interventions de longue durée auprès des établissements scolaires. En pratique, d’avril à juin, l’équipe du Jardin des Arts établit les thématiques avec les structures culturelles, puis les proposent ensuite aux enseignants sous la forme de fiches projets, tels que la création d’un film d’animation ou des ateliers de chants.
Les enseignants du premier et du second degré font acte de candidatures en s’appuyant sur un projet de classe ou d’établissement, le tout est soumis aux services académiques du rectorat et aux services administratifs intercommunaux. A la rentrée suivante, les intervenants mettent au point les plannings et les budgets pour une mise en œuvre entre janvier et juin.

Mettre en réseau enseignants et artistes : un travail au long cours

"L’équipe du Jardin des Arts rassemble autour de la table des structures municipales, intercommunales et privées, en lien avec l’Education nationale", souligne le président de Cap Calaisis, Philippe Blet. "L’opération dans son ensemble est une réussite grâce à la relation établie entre l’éducation et les partenaires culturels", complète Stephen Touron, directeur de l’école d’art du Calaisis.
La communauté d’agglomération travaille avec huit partenaires qui composent le maillage culturel et les relais du dispositif : le Channel scène nationale, le conservatoire de musique et de danse, l’école d’art du Calaisis, la médiathèque municipale, le musée des Beaux-arts, la Cité internationale de la dentelle et de la mode, le centre culturel Gérard Philippe et le cinéma Alhambra.
La relation avec les enseignants s’est construite au fil du temps. D’abord, de 1998 à 2011, grâce à la mise à disposition par l’Education nationale d’un enseignant coordonnateur 12 heures par semaine. Depuis, le travail de réseau se poursuit avec le personnel intercommunal, composé d’un coordonnateur depuis 2006 et de deux assistants de médiation culturelle recrutés en 2011. Les moyens humains permettent de mettre en place de projets européens Interreg, comme les résidences d’artistes franco-britanniques entre le musée des Beaux-Arts et les villes de Brighton et Norwich jusqu’en juin 2015.

Un pont entre l’école, l’art et les familles

Le Jardin des Arts va aussi à la rencontre des familles. Ainsi, une compagnie chorégraphique a invité les familles à venir à "l’heure du thé" dans les différents établissements où elle avait organisé des ateliers de hip-hop et de danses nord-africaines. "A cette occasion, les parents réalisent que leurs enfants ont du talent, s’enthousiasme le directeur de l’école d’art. Le Jardin des Arts constitue un superbe levier de cohésion sociale qui réunit les habitants dans la convivialité."
Véritable pont entre l’école, l’art et les familles, le Jardin des Arts est désormais un acteur reconnu. "Il s’agit non seulement de faire le lien entre l’éducation et la culture, mais au-delà entre l’éducation, la culture et le territoire, conclut l’élu. C’est la valeur ajoutée de ce dispositif intercommunal." Parmi les pistes envisagées, il est question d’élargir le dispositif vers les maisons de retraite, pour proposer de l’initiation au chant choral par exemple.

Cécile Perrin pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info
 

Communauté d'agglomération Cap Calaisis

Nombre d'habitants :

98000

Nombre de communes :

5
76, boulevard Gambetta - B.P. 21
62101 Calais cedex
contact@capcalaisis.fr

Philippe Blet

Président

Stephen Touron

Directeur de l'école d'art
Haut de page