De nouveaux commerces de proximité en Haute-Corrèze Communauté grâce à Créa Commerce (19)

Publié le
par
Delphine Lethu
dans

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Emploi

Corrèze

Pour réimplanter durablement des commerçants dans les centres-bourgs, une intercommunalité de Haute-Corrèze aide les porteurs de projet à négocier avec les propriétaires de locaux commerciaux et finance une partie des aménagements. Au bout d’un an, une épicerie en vrac et un magasin de vêtements ont déjà accroché leurs enseignes.

Sur le territoire de Haute-Corrèze Communauté (71 communes, 34.000 hab.), constitué de petites et moyennes communes, les commerces de proximité tendent à disparaître au profit des grandes villes proches, Brive-la-Gaillarde et Clermont-Ferrand. Les commerçants qui partent à la retraite ne trouvent pas de repreneurs, ou bien ceux-ci sont dissuadés par la non-conformité des locaux commerciaux. À chaque cessation d'activité, les rues et zones commerciales perdent de leur attractivité pour les clients comme pour les repreneurs potentiels.

Projet intégré lors de la fusion d’intercommunalités

L'idée d'accompagner les projets de création d’activités commerciales ou artisanales nait en 2016 sur l'ex-communauté de communes Ussel-Meymac-Haute-Corrèze, un an avant son intégration au sein de Haute-Corrèze communauté. Intitulé Créa Commerce, le dispositif est désormais porté par le service de développement économique de Haute-Corrèze Communauté qui a travaillé avec le service juridique du département pour finaliser le cadre juridique (activités éligibles par exemple) et la convention de partenariat avec les porteurs de projet.

L’intercommunalité facilite la relation avec le propriétaire

Très présente aux côtés des porteurs de projet d’installation, la communauté de communes s'engage dans un partenariat étroit de trois ans avec ces derniers. La première étape est celle de la médiation avec le propriétaire du local commercial : la collectivité organise des réunions tripartites pour faciliter la relation, convaincre le propriétaire d'engager les travaux à sa charge ou bien d’évaluer avec réalisme le montant du loyer.

Travaux lourds : une garantie de loyer pour le propriétaire

Après acquisition, lorsque le propriétaire s'engage dans des travaux lourds, comme la mise aux normes d'accessibilité du local, Haute-Corrèze Communauté peut apporter son aide en se portant caution. Afin d’en bénéficier, le futur commerçant dépose un dossier qui est étudié par un comité de sélection composé de sept élus communautaires. "Si le commerçant rencontre des difficultés économiques, la collectivité prendra le relais, explique le directeur du développement économique de Haute-Corrèze Communauté, Guillaume Sauty. Nous garantissons le loyer sur une durée de trois ans, ce qui permet au commerçant de se concentrer sur son cœur de métier et au propriétaire d’être rassuré."

Travaux d’aménagement : une aide financière pour le nouveau commerçant

Pour les travaux d'aménagement du magasin (peinture, porte, enseigne...) le commerçant peut bénéficier d’un financement à hauteur de 20 à 30 % du montant. Ainsi, l'épicerie en vrac ouverte fin 2016 à Meymac a obtenu une aide de 3.500 €, et le magasin de vêtements pour enfants créé en septembre 2017 à Ussel 5.200 €.

Quatre nouveaux commerces d’ici fin 2017

"Le dispositif a facilité l'installation de ces deux enseignes, témoigne Christophe Arfeuillere, vice-président en charge du développement économique. L'outil concourt à l'attractivité de notre territoire. Ces deux ouvertures de magasins ont créé l'événement auprès de la population locale." Pour les habitants, c'est un premier pas pour reprendre l'habitude de faire ses courses dans les commerces de proximité. Deux autres boutiques vont voir le jour à Ussel d'ici la fin 2017.

Vers une extension du dispositif

La promotion du dispositif - site internet, presse locale - a été assurée par les moyens propres de Haute-Corrèze Communauté et relayée par le réseau interconsulaire (CCI, chambre de métiers…).
Dans un premier temps, Créa Commerce reste ciblé prioritairement sur les rues commerçantes d'Ussel (10.000 hab.), le pôle commercial de Meymac (2.500 hab.) et les centres commerçants alentours. Une réflexion est en cours sur l'élargissement du dispositif à l'ensemble du nouveau territoire de Haute-Corrèze Communauté.

Haute-Corrèze Communauté

Nombre d'habitants :

34000

Nombre de communes :

71
23 parc d'activité du Bois Saint-Michel
19200 Ussel

Christophe Arfeuillère

Vice-président en charge du développement économique

Guillaume Sauty

Directeur du développement économique territorial
Haut de page