Meurthe-et-Moselle

Des assises annuelles du développement pour construire le projet du territoire

Organisation territoriale, élus et institutions

Depuis 2001, la communauté de communes de Moselle et Madon (Meurthe-et-Moselle) implique activement ses habitants dans la conception et le suivi de son projet de territoire par l'organisation d'assises annuelles du développement.

La communauté de communes de Moselle et Madon, territoire industriel en post-reconversion, a décidé, depuis avril 2001, d'élaborer de manière volontariste un projet de territoire, sous l'impulsion de son président Claude Grivel, avec la volonté de faire des communes "un espace solidaire plus moderne et plus agréable à vivre". Dans cette perspective, les élus ont favorisé l'expression et la participation des citoyens associés à l'élaboration du projet de développement. Cette volonté s'est traduite par une mobilisation des acteurs dans le cadre d'assises annuelles du développement.

Des assises qui diversifient leurs thèmes au fil des années 

Dans un premier temps, les assises ont permis de confirmer et d'amender les axes stratégiques du projet de territoire. Puis, dans un deuxième temps, elles ont permis la réalisation du programme d'actions dans le cadre de "groupes projets" qui ont réuni plus de cent cinquante personnes. Ainsi, pour les services à la personne, les "groupes projets" se sont mobilisés sur les thèmes des personnes âgées, de la petite enfance, de la jeunesse et de la culture. Ils ont réuni les associations, les élus  et les professionnels du secteur.
Alors que les deuxièmes assises ont été centrées sur le dialogue avec l'ensemble des partenaires institutionnels, les suivantes se sont intéressées aux relations intercommunalité-pays, puis à la mise en œuvre des politiques publiques sur le territoire communautaire (régie directe, délégation de service public, intercommunalité/communes/associations). En 2006, la cinquième édition des assises a posé les questions suivantes : "En quoi l'implication des acteurs a-t-elle aidé au développement du territoire ? Comment l'améliorer ? Comment favoriser le développement de projets en s'appuyant sur les élus, les associations et les bénévoles ?"
Au fil des assises annuelles, des ateliers plus spécifiques ont vu le jour. Par exemple, un atelier sur la mise en place d'événements culturels a réuni près de trente membres d'associations pour aboutir à plusieurs manifestations qui ont permis de mettre en valeur la mémoire ouvrière du territoire : "Les gens d'ici", en mai 2005, puis "Les gens du Fil et les gens du Fer" en novembre et décembre 2007.

Micros-trottoirs et recueil de témoignages

L'invitation aux assises et ateliers s'est effectuée par voie de presse (régionale et magazine de l'intercommunalité) et par l'envoi d'invitations aux associations, aux écoles et parents d'élèves, aux acteurs économiques et bien sûr à tous les élus concernés.
Pendant les assises, le dispositif électronique "ColorVote" a été utilisé. L'utilisation de ce logiciel permet de visualiser en temps réel dans un groupe de travail, accords, désaccords et sujets de débats. Les assises ont également eu recours à des outils d'animation diversifiés : micro-trottoir (que connaissez-vous de l'intercommunalité ?) et  recueil de témoignages sur les projets en cours. La communauté de communes a fait le choix de se doter d'un agent de développement chargé de la mise en œuvre des assises plutôt que de faire appel à des consultants extérieurs.

L'intérêt communautaire a pris corps à travers les assises

Après six années, les élus observent un léger tassement de la dynamique et un faible renouvellement des participants. Les assises d'octobre 2007 ont cherché à susciter un nouvel élan autour du projet de développement 2008-2013 et d'un nouveau contrat de projet pluriannuel. Si l'intérêt communautaire a pris corps, l'écart constaté entre élus communautaires et élus communaux persiste. Pour ces derniers, l'intercommunalité reste lointaine.
Les élus notent toutefois que les Assises instituent un temps de parole et d'échange apprécié sur le territoire et constituent un enrichissement incontestable des politiques publiques, acté par tous. Ils observent aussi que la participation est inégale selon les années. Elle s'est révélée surtout importante dans les "groupes projets". C'est donc à travers ce type de dispositif que les élus souhaitent continuer à mobiliser les acteurs.

ADELS pour la rubrique Expériences des sites Mairie-conseils et Localtis.

Contact(s)

Communauté de communes de Moselle et Madon

145 rue du Breuil
54230 Neuves-Maisons
03 83 26 45 00
03 83 47 11 23
contact@cc-mosellemadon.fr
Nombre d'habitants : 29000
Nombre de communes : 19
Nom de la commune la plus peuplée : Neuves-Maisons (7200 hab.)

Catherine Morise

Responsable projet de territoire
cmorise@cc-mosellemadon.fr
Haut de page