Fabrique de l’école de demain

Des établissements scolaires connectés, adaptés aux nouveaux usages, confortables et respectueux de l’environnement sont essentiels à l’attractivité des territoires. Il s’agit donc d’un enjeu majeur pour les collectivités locales. La Banque des Territoires les accompagne pour façonner l’école de demain.  

S’informer et comprendre les enjeux de l’école de demain

L’école de demain sera connectée  

L’architecture obsolète des établissements éducatifs freine encore le développement des pratiques pédagogiques innovantes aujourd’hui, empêchant de tirer parti du potentiel offert par le numérique éducatif. En effet, l’école française reste faiblement connectée : seuls 23 % des établissements sont raccordés à la fibre optique. Pourtant, la transformation numérique de l’école est une tendance de fond qui s’observe au niveau international dans tous les niveaux d’enseignement. Étudier dans des espaces connectés et conçus pour stimuler les compétences (internats innovants, campus des métiers et des qualifications, campus connectés…) est un facteur supplémentaire de réussite. 

Par ailleurs, le déploiement du numérique éducatif s’avère encore inégal entre les territoires, selon un rapport de la Cour des Comptes de 2019. Pour soutenir l’effort d’innovation, le gouvernement bâtit un 4ème Programme d’investissements d’avenir (PIA 4) prenant en compte les réalités territoriales. Une partie de cette enveloppe financera des investissements exceptionnels dans certaines filières prioritaires, dont l’enseignement numérique. La reconfiguration des établissements professionnels et technologiques est notamment impérative.

L’école de demain sera attractive   

Elèves et enseignants passent jusqu’à 45 % de leur temps à l’intérieur des bâtiments scolaires. Les établissements éducatifs doivent donc être les plus agréables possibles pour garantir leur bien-être. Or, une large proportion de bâtiments scolaires construits après-guerre sont vétustes, en particulier dans le primaire : normes non respectées, inconfort thermique, qualité de l’air dégradée, inadaptation des espaces aux usages pédagogiques… 

De nombreuses collectivités cherchaient déjà, avant le début de la crise sanitaire, à résoudre ces problèmes en concevant des espaces d’apprentissage adaptés à notre époque. La pandémie invite aujourd’hui à accélérer sur ces sujets et à y intégrer les nouveaux moyens d’apprentissage et d’enseignement, mêlant présentiel et distanciel. 

L’école de demain sera respectueuse de l’environnement

La vétusté des bâtiments scolaires les rend particulièrement énergivores : les écoles représentent à elles seules 30 % de la consommation des bâtiments communaux. Elles demeurent le type de bâtiment le plus consommateur en énergie devant les équipements sportifs et les bâtiments socioculturels. 

Les établissements scolaires se trouvent ainsi au cœur de la problématique de la rénovation énergétique des bâtiments publics, l’une des priorités du Plan de relance et du Grand Plan d’Investissement lancé par le gouvernement, en partenariat avec la Caisse des Dépôts. Intégrée dans un projet global de modernisation, la rénovation énergétique des bâtiments publics permet de réduire à la fois les coûts liés à la consommation d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre. 

Notre méthode : une approche transversale pour répondre aux enjeux de l’école de demain 

Souhaitant contribuer à une approche renouvelée de l’immobilier éducatif, la Banque des Territoires a piloté une étude sur la gestion patrimoniale des établissements scolaires, en collaboration avec les associations d’élus locaux. Cette mission a permis de mieux comprendre les enjeux de modernisation des établissements scolaires, en les plaçant dans une perspective plus large.  

Forte de ces enseignements, La Banque des Territoires a conçu un parcours d’accompagnement des collectivités locales pour contribuer à façonner l’école de demain à travers des offres de conseil et d’ingénierie territoriale (assistance à maîtrise d’ouvrage, concertation et ingénierie financière) et des offres de financement (prêts et investissements).  

Nous proposons une approche transversale : la vision 360°. La préservation du patrimoine scolaire et son adaptation aux enjeux de l’école de demain ne peuvent dissocier plusieurs dimensions : la performance technique et environnementale du bâti, les usages, la pédagogie, le numérique, l’évolutivité et la résilience (par exemple en période de crise sanitaire). Nous couvrons ainsi l’ensemble des besoins des usagers que doivent prendre en compte les collectivités dans leurs travaux (voir schéma ci-dessous).            

Nous vous guidons à travers notre outil de prédiagnostic en ligne. Cet outil digital innovant, Mon Diag Ecoles vous aidera à réaliser le premier niveau de diagnostic de l’état du parc ou d’un bâtiment éducatif et à le partager entre les différentes parties prenantes (services, élus, chef d’établissement et communauté éducative). Enfin, cet outil vous permettra de mieux cerner les offres d’accompagnement et de financement de projets qui vous correspondent. 

Cet outil a été co-conçu dans le cadre du dispositif d’innovation ouverte de la Banque des territoires, le Lab des Territoires avec des collectivités pilotes et un écosystème de partenaires.

Les projets liés au bâti scolaire (étendre une école maternelle, végétaliser une cour d’école, aménager l’espace restauration, créer un Fablab dans un CDI…) ont été détaillés autour de quatre grandes thématiques : 

Transition écologique et climatique  

La transition écologique et climatique des bâtiments scolaires publics est aujourd’hui un enjeu clé pour les collectivités : des solutions en rapport avec le climat et l’énergie (conception de bâtiments durables), la biodiversité (rapport au vivant, végétalisation), la mobilité des usagers (circulation, flux) ou encore l’alimentation (circuits courts, mutualisation, management) existent et peuvent être implémentées.  

Consulter la liste des acteurs pouvant intervenir au cours de vos travaux

Par exemple, la Banque des Territoires propose plusieurs solutions pour construire ou réaménager un bâti scolaire avec une approche d’économie circulaire. La construction s’inscrit alors dans une démarche de limitation de la consommation de matières premières, d’eau et d’énergie, tout en mettant l’accent sur la transformation des déchets. 

Nous vous accompagnons à travers une analyse du potentiel d’amélioration du bâtiment en termes d'économie circulaire, une proposition des modes d'intervention des différents acteurs de la chaîne de la construction (maîtres d’ouvrage, concepteurs, entreprises), ou encore l’évaluation des gains sociaux et environnementaux. 

Consulter la fiche thématique n°3 Économie circulaire

 

Numérique et usages innovants 

Nous accompagnons vos projets liés au déploiement du numérique éducatif, aux pratiques pédagogiques innovantes et à la modularité et flexibilité des espaces favorisant des apprentissages de qualité.  

Consulter la liste des acteurs pouvant intervenir au cours de vos travaux

Notre outil de cartographie digital en open data e-Carto vous permet de dresser un premier bilan du déploiement du numérique au sein de votre territoire et ainsi de dresser un premier bilan de vos besoins. 

Nous intervenons à plusieurs niveaux pour mettre le numérique au cœur de votre projet de bâti scolaire :  

  • Mise en perspective de l’ambition de rénovation ou de construction par rapport aux pratiques numériques et aux politiques territoriales ; 
  • Définition des espaces et des usages du numérique en associant les acteurs de l’école et les services techniques ; 
  • Mise au point d’une cartographie des possibilités en termes d’usages pédagogiques et d’équipements numériques ; 
  • Formalisation des besoins. 

Consulter la fiche thématique n°7 Numérique éducatif et bâti scolaire

 

Bien-être dans le bâti scolaire   

Les projets liés au bien-être concernent l’appropriation de l’espace par les usagers ainsi que les thèmes liés à la santé et à la sécurité (nutrition, risques psycho-sociaux, mise aux normes sanitaires, hygiène…). 

  • Confort  

La Banque des Territoires vous accompagne dans la prise en compte de dimensions diverses comme la qualité de l’air, l’acoustique, la température ou encore la lumière dans vos projets de construction ou de rénovation.  

Consulter la liste des acteurs pouvant intervenir au cours de vos travaux

Par exemple, dans le but d’améliorer durablement la qualité de l’air à l’intérieur des établissements, la Banque des Territoires propose diverses solutions pouvant être mises en place par les collectivités : 

  • Considération importante lors de la conception de la mise en place de circuits de ventilation naturelle et mécanique efficaces et adaptés ; 
  • Suivi quotidien du taux de CO2 à partir d’instruments de mesure de la qualité de l’air ; 
  • Attention particulière sur le choix du mobilier, des peintures ou des produits d’entretien, pour éviter au maximum les émissions de particules et de COV. 

Consulter la fiche thématique n°8 Forme scolaire

 

  • Santé et sécurité du patrimoine scolaire 

L’aménagement des bâtiments doit aussi prendre en compte les effets indirects sur la santé des usagers.  

Consulter la liste des acteurs pouvant intervenir au cours de vos travaux

La Banque des Territoires peut ainsi vous accompagner par exemple pour repenser les espaces sanitaires, centraux dans la vie des usagers de l’école mais parfois vétustes et délaissés dans certains établissements.  

Cet accompagnement vise à répondre à plusieurs enjeux : 

  • Les espaces d’hygiène doivent être confortables et permettre une surveillance facilitée tout en prenant en compte le besoin d’intimité́ ;  
  • Les sanitaires doivent être accessibles à l’ensemble des élèves, quels que soient leur handicap ou leurs difficultés ;  
  • Les espaces d’hygiène doivent être entretenus et protégés des dégradations pour éviter que les élèves préfèrent se retenir et utiliser les sanitaires chez eux, au détriment de leur santé et de leur concentration tout au long de la journée. 

Consulter la fiche thématique n°9 Vétusté et espaces d’hygiène

 

Le vivre ensemble  de l’école du futur 

De nombreux projets en rapport avec le relationnel au sein de l’école, l’organisation, la vie scolaire ou encore l’ouverture sur le reste du territoire peuvent aussi voir le jour.  

Consulter la liste des acteurs pouvant intervenir au cours de vos travaux

À titre d’exemple, de nombreux établissements scolaires cherchent à optimiser les espaces « interstitiels » ou « inutiles »: couloirs, passerelles, escaliers, rampes, halls et entrées des bâtiments scolaires, préaux... Ces lieux sont néanmoins au cœur de la création d’un sentiment d’appartenance et indispensables au “vivre ensemble” : se sentir chez soi à l’école permet de modifier sa perception des lieux et de les respecter davantage. 

La Banque des Territoires vous accompagne pour penser les espaces interstitiels dès la conception des bâtiments. Nous vous aidons à bien cerner les besoins des usagers tout en gardant à l’esprit les contraintes de dimensionnement, de sécurité́ incendie et d’accessibilité́. 

Consulter la fiche thématique n°10 Espaces interstitiels

Identifiez votre interlocuteur

Nos directions régionales sont à votre écoute