Tour des Terr' - A la découverte des prédateurs en Occitanie

Avez-vous déjà observé un chat léopard de Sibérie, une chouette laponne, ou encore un dhole ? Dans le sud de la France, à 20 minutes de Perpignan, découvrez le parc EcoZonia, entièrement dédié aux prédateurs. Pensé pour protéger la biodiversité, le parc se veut écologique et n’a qu’un objectif : préserver ces espèces menacées, n’hésitez pas à aller y faire un tour.

Un parc écologique pour observer et protéger

Qu’est-ce qu’EcoZonia a-t-il de différent ? Son concept, tout d’abord, uniquement centré sur les prédateurs. Ici, pas de koalas ou de girafes, mais des loups, des ours bruns, des panthères et des tigres. Du côté des oiseaux, des rapaces comme les faucons pèlerins, hiboux grand-duc de Sibérie ne donnent pas envie d’être une souris. Le parc accueille 17 espèces d’animaux différentes. Certaines sont d’ailleurs méconnues, comme le chat léopard de Sibérie, voire uniques en France, tel le putois de Sibérie. La vocation du parc est avant tout de protéger ces espèces et plus particulièrement celles en danger d’extinction. Pour mettre en œuvre ce parc quatre écozones (surfaces de la Terre représentatives d’une unité écologique) ont été imaginé par Cyril Vaccaro, directeur du parc. Les espaces géographiques ont été sélectionnés par rapport à leur climat qui se rapproche de celui des Pyrénées Orientales, autant en hiver qu’en été permettant ainsi aux animaux de se sentir comme à la maison. Pour le moment seule la zone Kraï du Primorié (extrême orient Russe) est active. EcoZonia a donc de quoi vous faire voyager au cœur de la forêt méditerranéenne le temps des vacances ! Les futures zones à venir : la province de Lambayeque (Pérou) en 2023, le Parc W (Niger) en 2026 et le plateau de Shan (Birmanie) en 2030.

Une véritable rencontre avec la nature

Si vous souhaitez vous immerger pleinement dans l’environnement des animaux, pourquoi ne pas dormir au milieu des loups, des ours ou des panthères ? 🐯🐻🐺 Vous pourrez les admirer en dégustant votre petit-déjeuner dans un wagon du transsibérien reconstitué par exemple. Si vous n’êtes pas un adepte des têtes-à-têtes matinaux avec des tigres, le parc propose désormais des visites nocturnes, tous les mercredis de juillet et août. Quoi que vous décidiez, faites-vous tout petit pour les observer.

L’essence du parc : préserver l’environnement 

Accueillir et observer les animaux, c’est bien, les protéger, c’est mieux. Pour mettre en place une vraie démarche écologique, EcoZonia s’est engagé à réduire ses déchets au maximum, en proposant des couverts compostables et des éco-cups par exemple. En parallèle, le parc développe aussi des actions pour l’éducation et la recherche. Un système de parrainage permet également d’agir pour la protection des animaux. Les revenus générés sont reversés à cinq associations œuvrant pour la préservation de la biodiversité. L’implantation de l’écoparc permet de revitaliser les territoires ruraux et de créer des emplois directs et indirects sur la commune rurale de Cases-de-Pène. C’est dans cette démarche d’un territoire plus attractif et plus durable que la Banque des Territoires intervient en tant qu’actionnaire, à 25 %, au côté de la SAS ECOZONIA qui détient 75 % des parts d’EcoZonia.

Le petit bonus de l'été !

Réponses : 1B 2A 3C 4B

1. Etant un rapace rare, le Pygargue de Steller est protégé par la loi et désigné comme Trésor National au Japon. ecozonia.fr - 2. Les dholes possèdent deux dents de moins que la plupart des autres canidés. zoodelahautetouche.fr - 3. En savoir plus sur le chat léopard de l’amour : ecozonia.fr - 4. L’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) était appelé Union internationale pour la protection de la nature (UIPN) avant 1956 uicn.fr