Jean-Noël Escudié / P2C

Tourisme - La fréquentation en hausse de 8% durant la saison d'hiver, en ville comme à la montagne

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Comme chaque année à pareille époque, l'Insee publie le bilan de la saison touristique d'hiver, portant sur l'année 2017-2018. L'approche est plus large que le seul bilan des stations de ski (voir notre article ci-dessous du 23 janvier 2018), puisque l'étude couvre tous les territoires touristiques. Le sous-titre donne d'ailleurs le ton, en confirmant la forte reprise de l'activité : "Une fréquentation dynamique dans l'espace urbain et les stations de ski".
La fréquentation des hébergements collectifs touristiques de métropole est ainsi supérieure de 7,8% à celle de l'hiver 2016-2017 (contre +1,6% entre les saisons 2015-2016 et 2016-2017). Cette progression est due davantage au retour de la clientèle étrangère (+13,6%) qu'à la clientèle française (+5,3%).

L'Ile-de-France, grande gagnante de la reprise

L'Ile-de-France est la principale bénéficiaire de cette progression. Les nuitées affichent ainsi une hausse de 10,4%, après déjà +12,4% la saison précédente. La région profite à plein de l'afflux de touristes étrangers, avec une progression de 13,5% (et +14,9% la saison d'hiver précédente). Mais il est vrai que la région avait souffert d'une véritable désertion des visiteurs étrangers après les attentats de décembre 2015 et ceux de Bruxelles. Comme le précise l'Insee, l'évolution des deux dernières saisons "traduit en partie un phénomène de rattrapage".
Tous hébergements confondus, l'espace urbain accueille d'ailleurs 59% des nuitées hivernales, dont 29,2% pour l'Ile-de-France et 29,9% pour les zones urbaines de province. Ces dernières enregistrent une progression de leurs nuitées de 6,3%, après +3,2% la saison précédente.

Ski : tout pour la Savoie ?

Pour leur part, les massifs de ski réalisent 21,6% des nuitées de la saison d'hiver. Comme les premiers résultats du début de l'hiver le laissaient deviner (voir nos articles ci-dessous du 29 novembre 2017 et du 23 janvier 2018), le redressement est spectaculaire. Le nombre de nuitées augmente en effet de 7,9% durant la saison d'hiver 2017-2018, alors que celles-ci avaient reculé de 8,9% durant la saison précédente. Les deux Savoie concentrent la grande majorité de ces 21,6% de nuitées dans les stations : 7,3% pour la Tarentaise, 2,7% pour la Maurienne et 4,4% pour les autres massifs de Savoie, soit un total de 14,4% et les deux tiers de toutes les nuitées des stations de ski...
Evidemment moins favorisé par la période d'hiver, le littoral enregistre néanmoins une progression de 5% (contre -2,2% la saison précédente) et représente 11,4% des nuitées. Enfin, les "autres espaces" (espaces ruraux, petites aires urbaines de moins de 10.000 habitants et massifs hors ceux de ski) enregistrent une hausse de 8,4% (contre -0,8% la saison précédente) et regroupent 7,9%des nuitées.

Toutes les régions progressent, sauf la Corse

En termes géographiques, toutes les régions métropolitaines connaissent une progression de leurs nuitées durant la saison d'hiver 2017-2018, à l'exception de la Corse (-3,9%). Les progressions les plus fortes sont à mettre à l'actif des Pays de la Loire (+15,9%), de l'Ile-de-France (+10,4%), du Grand Est (+9%), de l'Occitanie (+8,8%) et de Provence-Alpes-Côte d'Azur (+7,3%).
A l'inverse, les Hauts-de-France (+3,9%), la Bourgogne-Franche-Comté (+2,6%), la Bretagne (+2,5%) et la Normandie (+2,4%) affichent une performance relativement modeste au regard de la progression nationale moyenne des nuitées durant la saison d'hiver 2017-2018 (+7,8%).

Territoires Conseils

Des services dédiés à l’accompagnement des projets de développement communaux et intercommunaux.

Haut de page