La MedNum peaufine son observatoire de l’inclusion numérique

La coopérative qui fédère les acteurs de la médiation numérique vient de lancer une vaste enquête destinée à nourrir un observatoire de l’inclusion numérique. Parallèlement, la MedNum appelle à commenter son projet de schéma de données sur les lieux d’inclusion.

Au moment où s’amorce une nouvelle législature, la coopérative des acteurs de la médiation numérique entend faire entendre sa voix. Après son plaidoyer sur la médiation numérique publié juste avant les présidentielles (notre article du 23 février 2022), la coopérative vient de lancer son "observatoire de l’inclusion numérique".

Enquête annuelle

Cet observatoire va s’appuyer sur une vaste enquête annuelle, dont la première mouture a été lancée début juin 2022. Le questionnaire s’adresse à l’ensemble des acteurs de la médiation – publics, privés, collectivités, associations comme formateurs indépendants… - qu’ils soient ou non sociétaires de la MedNum. Il s’intéresse aux statuts, à la gouvernance, au fonctionnement, aux publics accompagnés ainsi qu’aux freins au développement des structures de médiation. La question du financement public apporté aux structures est bien évidement abordée de même que l’implication des structures dans les hubs territoriaux ou encore l’impact du covid sur l’offre de médiation.

Nourrir sa stratégie d’influence

La MedNum ne fait pas mystère de l’usage de ce questionnaire pour nourrir sa stratégie d’influence auprès des "décideurs publics, locaux et nationaux, ainsi qu’à tous les potentiels soutiens et financeurs du secteur".  Il s’agit en effet de "récolter un maximum d’informations et de données inédites pour alimenter les constats, analyser les grandes tendances et renforcer ainsi l’argumentaire". Du reste, les professionnels de la médiation sont invités à faire part de leurs propositions pour dessiner la nouvelle stratégie nationale d’inclusion numérique. Les résultats de cette enquête seront restitués en septembre 2022 à l’occasion des rencontres Numérique en commun(s), peut-être en présence d’un nouveau secrétaire d’Etat au numérique.

Cartographie des lieux d’inclusion

Parallèlement, la MedNum finalise en lien avec l’ANCT un recensement des lieux de médiation numérique. L’objectif est de produire une cartographie utile pour "guider les usagers vers une structure de médiation numérique, accompagner les acteurs territoriaux dans le développement de l’offre, analyser l’adéquation entre l’offre et le besoin pour les publics fragiles… " Mais si les bases de données sur les espaces de médiation abondent, le manque de normalisation des données empêche leur compilation pour établir une carte nationale. C’est pour favoriser cette interopérabilité que la MedNum a lancé il y a quelques mois un groupe de travail pour définir un schéma de données.  Bâti à partir d'un schéma pensé pour le service "Aidants connect" (peu utilisé), le nouveau schéma se veut "plus simple et ancré dans les usages des acteurs de la médiation numérique". Tout juste finalisé, il fait aujourd’hui l’objet d’un appel à commentaires ouvert jusqu’au 27 juin.

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champs obligatoires

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle