La mémoire, pour associer les jeunes retraités à la vie locale

Publié le
dans

Tourisme, culture, loisirs

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Drôme

En dépassant la seule réponse individuelle au "bien vieillir", la politique d'animation développée en direction des personnes âgées par le Clic Pôle gérontologique du Diois (Drôme) cherche à inclure les jeunes retraités dans la vie locale, et à les faire participer à la construction des réponses de demain.

Le Diois couvre un vaste territoire rural de plus de soixante communes. Ici, plus d'un tiers de la population a plus de 60 ans. Parmi elle, une génération de jeunes retraités. Les élus, parce qu'ils sont parfois eux-mêmes dans cette situation, commencent à prendre conscience que les réponses proposées aujourd'hui à leurs aînés ou aux plus dépendants ne pourront être les mêmes dans le futur. Cette réflexion a conduit le Clic (Centre local d'information et de coordination) Pôle gérontologique du Diois (1) à animer, depuis 2007, un projet dont l'ambition dépasse la seule offre de services et l'accompagnement individuel des plus âgés. L'objectif étant de faire en sorte que les jeunes retraités soient les "propres acteurs de leur bien vieillir", résume Alain Matheron, président du Clic et de la communauté de communes du Diois. "Nous faisons le pari que si les gens créent du lien social grâce à des animations dont ils sont acteurs, ils s'impliquent davantage dans la vie locale et vieillissent mieux."

La création de lien social n'est pas une fin en soi... 

Faut-il encore trouver les "déclics fédérateurs"... Le Clic s'est appuyé sur un projet locomotive : le recueil de mémoire par les jeunes retraités auprès des plus anciens. Cette action générique est menée village par village par des retraités volontaires et des clubs d'aînés ruraux sur des thèmes (gastronomie, traditions, etc.) et des supports (CD, expo, livre...) qu'ils choisissent. Ce type d'action était déjà réalisé spontanément par les clubs. Le Clic a permis d'étoffer et d'enrichir la démarche, grâce notamment à une formation aux techniques du recueil de mémoire par une ethnologue et un concours financier. Ces travaux sont chaque année présentés auprès d'un public plus large lors de la Semaine bleue. Un rendez-vous essentiel pour nourrir la mobilisation, talon d'Achille inhérent à ce type de projet. "Nous sommes partis d'un petit groupe, mais progressivement, l'engouement des personnes âgées et des clubs va croissant", observe Martine Chazelle-Fayot, coordinatrice du Clic.
Le pari commence à prendre forme : "Certains retraités sont venus par coup de cœur pour trouver une solution à une situation particulière (ex. une dame âgée isolée) et, petit à petit, ils constatent que ces situations individuelles peuvent être aidées dans un cadre collectif. C'est bien là où notre démarche prend tout son sens", souligne Alain Matheron. Certains ont ainsi rejoint la commission gérontologique élargie, au sein de la communauté, qui travaille en étroite collaboration avec le comité de pilotage du Clic. "Tout ce projet d'animation participe à un travail prospectif autour d'une question clé : comment les retraités participent à construire les réponses, à cinq à dix ans, pour que les orientations politiques collent au mieux de leurs aspirations et intègrent des pistes encore peu explorées, comme l'habitat en colocation ou autre", poursuit Martine Chazelle-Fayot. Ce travail doit ainsi permettre d'anticiper sur le prochain schéma départemental gérontologique, prévu pour 2010.
 
(1) Créé en 2002 par les communautés de communes du Diois et du pays de Saillans, le Clic est passé en 2006 sous la compétence du conseil général de la Drôme, mais il reste un outil territorial où les collectivités maintiennent un rôle actif (en plus de leur participation au financement, à raison de 0,26 euro par habitant).

Emmanuelle Stroesser, pour la rubrique Expériences des sites Mairie-conseils et Localtis

CLIC Pôle gérontologique du Diois

42 rue Camille Buffardel
26150 Dié

Martine Chazelle-Fayot

coordinatrice du CLIC pôle gérontologique

Alain Matheron

président du CLIC
Haut de page