Puy-de-Dôme

La régie de territoire des Deux Rives à la recherche d'un mode original d'insertion (63)

Santé, médico-social, vieillissement

Social

A la périphérie de Clermont-Ferrand, depuis fin 2014, la régie de territoire des Deux Rives mobilise 26 communes (45.000 habitants) sur deux communautés de communes. La commune la plus importante est la ville de Cournon-d’Auvergne (20.000 habitants). D’un équilibre entre secteurs urbain et rural naît une palette d’activités possibles mises à profit par la régie pour favoriser l’insertion des personnes en situation difficile.

Tout est parti des conclusions plutôt inquiétantes du diagnostic social réalisé en 2011 par le conseil départemental du Puy-de-Dôme. Les élus des deux communautés de communes Billom Saint-Dier Vallée du Jauron (21 communes) et Mur-ès-Allier (5 communes), décident alors d’imaginer des solutions pour compléter les dispositifs d’insertion déjà existant sur leur territoire.

"Nous avons pensé aux régies de territoire qui, bien que moins connues que les régies de quartiers développées en zones urbaines, partagent les mêmes objectifs, indique Jean-Pierre Buche, vice-président de la communauté de communes de Mur-ès-Allier et président de la régie. L’idée était en effet d’associer au projet les trois types de territoires de nos communautés : secteurs urbain, péri-urbain et rural."
Une trentaine d’élus visitent deux régies de territoire : l’une en Savoie et l’autre à Lunel dans l’Hérault. "Celle de Lunel nous a inspirés, car les caractéristiques démographiques étaient assez similaires, et de plus elle faisait ses preuves depuis 10 ans", précise l’élu. Fin 2013, l’association de préfiguration de la régie est créée.

Recrutement d’une chargée de mission devenue directrice de la régie

Une chargée de mission est recrutée grâce aux financements du département, de la région, de la Direccte, et des deux communautés de communes. Embauchée en février 2014, elle obtient l’accord de principe de 21 maires et des 3 bailleurs sociaux du territoire qui se déclarent prêts à proposer des travaux à une éventuelle entreprise d’insertion.
En novembre 2014, l’association de la régie de territoire des Deux Rives est créée et finalise la mise en œuvre de ses actions.
En février 2015, la chargée de mission est recrutée sur le poste de directrice de l’association. En juin 2015, l’association emploie six permanents et douze personnes en insertion, avec l’objectif d’en recruter trois de plus à terme.
L’association porte deux activités d’insertion : d’une part, des travaux de bâtiment, d’espaces verts ou de nettoyage pour les collectivités, les entreprises et les particuliers ; d’autre part, un chantier en maraîchage bio de légumes.

Partenariats plutôt que subventions

"Les communes et communautés de communes ne subventionnent pas les activités, mais contribuent à notre activité, souligne la directrice de la régie, Danielle Granouillet. D’une part en nous sollicitant pour des travaux facturés par l’entreprise d’insertion ; d’autre part en mettant à disposition des terrains pour le chantier de maraîchage."
Les fruits et légumes issus du maraîchage devraient trouver des débouchés en 2016 dans les restaurants gérés par la ville de Cournon et l’hôpital de Billom.

L’ancrage territorial inhérent au statut de régie

Le conseil d’administration est composé de six collèges qui impliquent les acteurs locaux (voir en fin de texte). Signe révélateur du bon ancrage territorial de la régie : l’engouement des habitants - mais aussi de deux supermarchés du territoire qui y achètent des paniers de légumes. Par ailleurs, le local de l’association situé sur la commune de Billom, équipé d’ordinateurs, est ouvert à tous : tous les habitants y sont accueillis pour des conseils en matière d’emploi, de santé ou de logement.

Ajustements en cours pour pérenniser la structure

Dans un contexte de baisse des dotations, la régie doit adapter son offre. De plus, l’activité de maraîchage a subi la canicule de 2015 et des pertes importantes. Désormais, l’association propose aux particuliers, ainsi qu’aux agences immobilières ses services d’entreprise d’insertion : débarrasser les maisons à vendre, réaliser de petits travaux de bâtiments, d’entretien d’espaces verts ou de nettoyage. .

"Les neuf personnes en insertion, qui étaient éloignées de l’emploi, n’ont pas posé un seul jour d’arrêt maladie, se félicite l’élu. Cet emploi a du sens à leurs yeux, quand il s’agit par exemple de faire pousser des légumes pour nourrir les enfants du centre de loisirs." Tous les acteurs s’accordent pour dire qu’il faut passer le cap des 18 premiers mois afin de pérenniser la structure.

Impliquer les acteurs locaux dans le fonctionnement de la régie
Les six collèges du conseil d’administration sont : les habitants du territoire, les bailleurs sociaux, les élus, les salariés, les membres fondateurs et les associations partenaires (notamment les clubs Cigales ou l’épicerie solidaire de Billom ( lire l'expérience du 15 octobre 2015). Le recrutement des personnes en insertion est effectué par une instance de repérage composé des principaux acteurs de l’emploi du territoire, sans les élus. Pôle emploi valide l’ensemble des personnes proposées.

Cécile Perrin pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info

Contact(s)

Régie de territoire des Deux Rives

6 avenue de la Gare
63160 Billom
04 73 84 78 30
regieterritoire63@gmail.com

Jean-Pierre Buche

Président et vice-président en charge de la voirie-habitat à la communauté de communes de Mur-ès-Allier

Danielle Granouillet

Directrice
Haut de page