La région Languedoc-Roussillon défend ses abeilles

Publié le
dans

Environnement

Energie

Aménagement et foncier

Logement

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Aude

Hérault

Premier partenaire de l'opération "L'abeille, sentinelle de l'environnement", le Languedoc-Roussillon héberge huit ruches sur le toit de l'hôtel de région depuis décembre 2005, soit plus de 350.000 abeilles... Chaque année, la récolte augmente : en octobre dernier, 150 kilogrammes de miel ont été mis en pots sous la marque "Sud de France". Consciente de l'enjeu environnemental et économique, la région accueillera le congrès mondial de l'apiculture Apimondia en septembre 2009.

Avec une production annuelle de 1.000 à 1.500 tonnes de miel, le Languedoc-Roussillon est l'une des grandes régions apicoles françaises (75.000 ruches et près de 2.500 apiculteurs).  En 2005, la collectivité a mobilisé 180.000 euros au profit de la filière apicole (plan de soutien à la modernisation des exploitations) pour l'aménagement des bâtiments et des points de vente, l'achat de matériels spécifiques et la création de formations qualifiantes. Dans le cadre de l'opération "l'abeille, sentinelle de l'environnement", elle s'est rapprochée de l'union nationale de l'apiculture française (Unaf) pour donner une visibilité médiatique à leur cause. "Nous entretenons une collaboration étroite depuis de longues années et le projet d'installer des ruches sur le toit de l'hôtel de région a émergé d'une simple correspondance d'idées, souligne Yves Pietrasanta, vice-président et délégué à l'environnement et au développement durable du conseil régional. En tant que pollinisateur et filtre naturel, l'abeille est un acteur majeur de la biodiversité." Grâce à ce partenariat, la collectivité souhaite également redynamiser la production régionale de miel et rectifier un paradoxe : alors que la production nationale ne cesse de diminuer, les importations ont triplé entre 1995 et 2005.

 

Les abeilles, baromètre de l'environnement

Sur la base d'une convention, l'Unaf prend en charge l'installation de huit ruches déjà peuplées, l'entretien (des apiculteurs viennent régulièrement vérifier l'état du matériel et son renouvellement) et la récolte annuelle. Par ailleurs, l'Unaf associe le logo de la région à l'occasion de congrès en France ainsi qu'à l'étranger et met à jour la rubrique du site internet dédié aux articles sur les manifestations ponctuelles liées à l'opération. "A chaque récolte, les apiculteurs procèdent à l'extraction et au conditionnement dans des pots de 100g. Etiquettés avec la marque 'Sud de France', ils sont aussi un outil de promotion des produits régionaux", explique Yves Pietrasanta. "En septembre 2009, la région accueillera Apimondia, le congrès mondial de l'apiculture : nous attendons près de 10.000 visiteurs." Les efforts commencent d'ailleurs à porter leurs fruits : en 2009, la société Thomas (fabricant de matériels pour les apiculteurs professionnels) compte s'installer dans la région. Pour le volet scientifique de la campagne, des chercheurs de l'université de Montpellier surveillent l'état de santé des colonies, car l'analyse du miel et du pollen renseigne sur la diversité naturelle du milieu dans un rayon de butinage de 3 kilomètres. "Les abeilles sont un fabuleux baromètre pour l'environnement et leur sauvegarde a un impact général sur les autres activités agricoles du territoire, souligne Yves Pietrasanta. Les études ont d'ailleurs montré que le miel extrait des ruches de centre-ville était de meilleure qualité que celui des zones rurales polluées par les insecticides." Depuis le lancement de la campagne, l'Unaf a conclu vingt-deux partenariats, dont une dizaine avec des collectivités territoriales. "Notre récolte de miel, c'est un peu comme la Fête des vendanges de Montmartre, se réjouit le vice-président. Cette campagne a fait boule de neige et l'Unaf n'a pas eu de difficulté pour solliciter de nouveaux partenaires."

 

Laura Henimann / PCA, pour la rubrique Expériences des sites Mairie-conseils et Localtis

Conseil régional du Languedoc-Roussillon

201 avenue Pompignane
34000 Montpellier
contact@cr-languedocroussillon.fr

Muriel Vandingenen

Secrétariat

Yves Pietrasanta

Vice-Président et délégué à l'environnement et au développement durable. (A contacter par le biais de son secrétariat)
Haut de page