L'agglomération de La Roche-sur-Yon soutient l'éducation aux risques routiers

Publié le
dans

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Vendée

L'éducation aux risques routiers est inscrite dans les programmes scolaires depuis 1957. Pourtant les interventions en primaire et au collège sont souvent trop ponctuelles. L'agglomération de La Roche-sur-Yon en Vendée s'est donnée les moyens de faire un travail de fond qui s'est progressivement étendu aux seniors.  

Créé en 1994, dans le cadre des compétences de la communauté de communes du Pays Yonnais, le service d'éducation aux risques routiers est un service de l'agglomération de La Roche-sur-Yon (15 communes, 90.000 habitants), lorsqu'elle se constitue en 2010. Le service emploie trois agents à plein temps : des animateurs formés par l'association Prévention routière et agréés par l'Education nationale. Le budget consacré par l’agglomération à cette politique publique est de 130.000 euros en fonctionnement et 5.000 euros en investissement pour renouveler le matériel, essentiellement des vélos et des mobylettes.

Chaque élève est vu trois fois dans l'année, avec 10 à 15 heures de formation

Le responsable du service, Gilles Beasse, explique que le rôle des animateurs est de venir en soutien des enseignants : "L'éducation aux risques routiers doit être abordée à l’occasion des différents disciplines traitées par les enseignants, mais ces derniers n’ont pas le temps nécessaire pour s’y consacrer totalement, aussi le soutien du service éducation aux risques routiers est le bienvenu. Bien structuré, nous ne nous contentons pas d'interventions ponctuelles mais nous pouvons intervenir sur le fond." Depuis 2010, les animateurs du service interviennent dans les 50 établissements scolaires du territoire et forment 7.000 enfants du cours préparatoire au CM2. Ils travaillent dans trois directions : l'enfant piéton, l'enfant cycliste, l'enfant passager. Lors des exercices pratiques, les enfants circulent en ville, à pied ou en vélo. Chaque élève est vu trois fois dans l'année et bénéficie de dix à quinze heures de formation théorique et pratique. Par la suite, l'intervention au sein des collèges concerne surtout les classes de cinquième, qui doivent passer le brevet de sécurité routière pour pouvoir conduire une mobylette.

Élargissement aux seniors en lien avec le Clic

Le service d'éducation aux risques routiers intervient également auprès des seniors, en lien avec le Clic Entour'âge qui assure la coordination des interventions auprès des personnes âgées. Une formation est proposée en partenariat avec l'Association nationale pour la promotion de l'éducation routière, qui rassemble les auto-écoles par département. Depuis 2004, 650 personnes du troisième âge ont ainsi été formées. Il s'agit souvent de femmes n'ayant pas conduit depuis longtemps, qui ont besoin de remettre à jour leurs connaissances du code de la route et de retrouver confiance en elles. A l’issue de quinze heures de cours théoriques, un moniteur leur propose un audit de conduite.
Par ailleurs, le service d'éducation aux risques routiers propose des journées à thème, comme par exemple "les seniors et l'autoroute", en partenariat avec Les Autoroutes du sud de la France. Les résultats en termes d'accidentologie sont difficiles à estimer, d'autant que statistiquement les seniors ont plutôt moins d'accidents que les autres classes d'âge. Il n'en reste pas moins que les retours sont très positifs et que le bouche à oreille fonctionne très bien.

Autres perspectives avec l’éco-mobilité

Le service s'attache depuis 2011 à développer "l'éco-mobilité" et à valoriser les moyens de transport alternatifs à l'automobile... L’objectif est de promouvoir le vélo, le vélo électrique et le bus. Les agents sont incités à préférer ces modes de déplacement à la voiture de service, tandis que les déplacements à vélo sont valorisés par la création de pistes cyclables et l'ouverture aux cyclistes des rues en sens interdit. A suivre…

Luc Blanchard, Studio Graph, pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info
 

La Roche-sur-Yon agglomération

Nombre d'habitants :

93000

Nombre de communes :

13
19 rue Pierre Bérégovoy
85000 La Roche-sur-Yon

Patricia Cereijo

Vice-présidente

Gilles Beasse

Responsable du service d'éducation aux risques routiers
Haut de page