Drôme

Emmanuelle Stroesser

Le centre santé jeunes à Valence consolide une démarche forte de la ville (26)

Santé, médico-social, vieillissement

Social

A Valence, tous les jeunes de 16 à 25 ans vivant sur la commune ont un lieu dédié pour leur santé, le "centre santé jeunes". Une structure qui est le fruit d’une politique municipale volontariste et de longue haleine en faveur de la santé des jeunes.

La ville de Valence compte près de 6.600 étudiants, tandis que 3.500 jeunes sont suivis par la mission locale. Le choix politique d’agir pour la santé des jeunes date d’il y a 20 ans, lorsque la ville a ouvert l’ancien "espace santé jeunes", en vue de faire de la prévention santé en lien avec des partenaires concernés (voir encadré en fin de texte).
Reconnu depuis 2014 comme "centre de santé", l’ancienne structure a pu grâce à ce statut faire évoluer son fonctionnement et ses modalités d'accueil. En devenant centre de santé, la structure est devenue à la fois un lieu de consultations, de suivi médical, de conseil-prévention et de formation (espace.sante.jeunes@mairie-valence.fr).

Depuis 2014, une offre de soins en plus de la prévention

Depuis que l’équipement a obtenu auprès de l’agence régionale de sante et de la CPAM le statut de centre de santé, les consultations médicales sont prises en charge par l’Assurance maladie et peuvent donc être proposées aux jeunes sans avance de frais. "Cela nous a permis de participer à l’offre des soins de premier recours sur le territoire" explique le médecin directeur à la direction santé publique de la ville, le docteur Lucile Vercoutère.
Une équipe de professionnels y est à la disposition des jeunes pour des consultations de médecine générale, de médecine du sport, de gynécologie, mais aussi pour suivre leurs vaccinations, proposer des conseils en diététique, des entretiens psychologiques
Le volet prévention reste très important dans l'activité du centre : que ce soit au travers des bilans de santé, des tests auditifs et visuels, ou encore des rencontres, débats, ateliers santé, ou des formations aux gestes de premiers secours.

Equipe renforcée

L'équipe du centre de santé fonctionne avec deux secrétaires, une infirmière (mise à disposition par le Crous), trois généralistes (dont un à temps plein), un médecin de centre de planification, un médecin du sport et un psychologue sur des temps partiels, auxquels s'ajoutent des vacataires (diététicien, sophrologue, relaxologue). "Tout ce qui a trait à la gestion du stress marche très bien, qu’il s’agisse de préparation à un examen ou de recherche un emploi", souligne la médecin directeur.
Les partenariats noués de longue date avec les acteurs locaux sont poursuivis et les financements consolidés.

Sensibilisation et aide aux démarches administratives

Comme tout centre de santé, celui de Valence pratique le tiers payant, s'interdit toute discrimination dans l'accès aux soins et répond à un cahier des charges. "L'équipe fait un gros travail de sensibilisation auprès des jeunes sur l’importance de démarches administratives (mutuelles, sécu) pour rétablir les droits ou les actualiser", relève le docteur.

Implantation plus centrale, horaires élargis, fréquentation en hausse

Depuis que l'espace est devenu centre de santé, il a déménagé dans un quartier plus central et a élargi ses horaires d'ouverture. Sa fréquentation a explosé. En 2015, le centre a délivré 4.000 actes individuels pour 1.850 personnes. En 2016, le nombre de 4.300 consultations a été dépassé dès le mois d'octobre... pour atteindre 5.050 consultations sur l'année 2016 (l’activité a quadruplé en 4 ans).
La convivialité du lieu, conçu comme une maison, bien loin de l'image d'un centre médical, ajoute à son attrait. C'est sans doute aussi ce qui facilite le fait que des jeunes en poussent la porte aussi souvent.
"On sait que bon nombre de jeunes hésitent encore à consulter un médecin. Aussi, la ville a-t-elle entrepris de les aider à franchir le pas en leur ouvrant un espace dédié, fonctionnel et convivial. C’est un engagement fort de notre municipalité", conclut l'adjoint au maire en charge de la santé, Lionel Brard.

Partenariats et financement
Lorsque la commune a lancé l’espace santé jeunes dans les années 90, elle s'est appuyée sur des partenariats avec l'agence de développement universitaire Drome Ardèche, l'université de Grenoble et la mission locale du bassin valentinois. Ce sont toujours des partenaires essentiels. Notamment financiers, comme l'explique le docteur. Plus largement, le centre est cofinancé par l'agence régionale de santé, le conseil départemental de la Drôme, la CPAM et la région Auvergne-Rhône-Alpes.
 

Contact(s)

Commune de Valence

Place de la liberté, BP 2119
26021 Valence Cedex
Nombre d'habitants : 64057

Lionel Brard

Adjoint santé
lionel.brard@mairie-valence.fr

Lucile Vercoutère

Médecin directeur, direction santé publique
lucile.vercoutere@mairie-valence.fr
Haut de page