Le volontariat territorial en administration sera lancé "à la fin du mois"

Mesure de l’Agenda rural pour pourvoir les petites communes en ingénierie, le volontariat territorial en administration (VTA) "sera officiellement lancé à la fin du mois", ont annoncé la ministre de la Cohésion des territoires Jacqueline Gourault et le secrétaire d’Etat à la ruralité Joël Giraud, dans une communication présentée en Conseil des ministres, mercredi 24 mars. Pris sur le modèle du volontariat territorial en entreprise (VTE), le VTA vise "au moins 400 jeunes de 18 à 29 ans d’un niveau au moins bac+2" sur deux ans et "leur permettra de s’engager pour une durée de 12 à 18 mois dans un territoire rural sur des missions de haut niveau, relevant notamment du montage de projets complexes". Les postes en collectivités ou en associations seront pris en charge à hauteur de 15.000 euros par l’Etat. La communication rappelle par ailleurs que l’Agence nationale de la cohésion des territoires "prendra intégralement en charge les prestations réalisées au profit des communes de 3 500 à 15 000 habitants".

Le Premier ministre présidera "à la fin du printemps" un troisième comité interministériel aux ruralités (CIR) ont également indiqué la ministre et le secrétaire d’Etat. L’occasion de dresser le bilan de l’Agenda rural et de "renforcer l’action de l’État sur les domaines d’action prioritaires en faveur des territoires ruraux". S’agissant de l’Agenda rural, en dix-huit mois, 60% des 181 mesures ont été réalisés et 25% sont en cours de réalisation. La communication égrène les principales avancées : création de 31 campus connectés, remboursement des téléconsultations de médecine, labellisation de 1.123 France services (sur un objectif de 2.500 d’ici fin 2022), déploiement de 4.000 conseillers numériques, aménagement numérique (passage de 24% à 54% du taux de déploiement de la fibre ; passage de 73% à 84% du territoire couvert par au moins un opérateur 4G), lancement du programme Petites villes de demain

Le ministère de la Cohésion des territoires et la Banque des Territoires ont par ailleurs annoncé, ce mercredi, la liste des 50 nouveaux Bus France services sélectionnés dans le cadre de l’appel à projets lancé en octobre. Ces bus font l’objet d’un cofinancement de 90.000 euros de l’Etat et de la Banque des Territoires. Une trentaine de bus sont déjà en service depuis l'été 2020.

 

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle