Pas-de-Calais

L'élaboration d'un système productif local et promotion de la filière "faïence"

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Confrontés à une grave crise de la production locale de la faïence, les élus de la communauté de communes de la région de Desvres (Pas-de-Calais) saisissent l'occasion d'un appel à projet de la Datar pour réintégrer cette filière dans un système productif local (SPL). Si, au départ, les nombreux partenaires techniques et institutionnels se montrent plutôt sceptiques, ils réussissent pourtant à sauvegarder plus d'une demi-douzaine d'entreprises et une centaine d'emplois. Le territoire entre dans le Réseau international des villes et des métiers d'art.

Au départ...

Deux cent cinquante ans d'histoire et d'économie lie Desvres à la production de la faïence. La ville est connue pour sa tradition de pièces faites à la main dans des décors aux styles célèbres. En décembre 1996, une communauté de communes se substitue au Sivom de la région de Desvres. En 1997, la région Nord-Pas-de Calais met en place les contrats de développement rural dans le cadre des contrats de plan Etat-région.
Les élus saisissent l'occasion de ce financement, d'une part pour créer un poste d'agent de développement économique local, et d'autre part, avec l'aide de cet agent, pour établir un diagnostic participatif et un premier programme d'actions sur le territoire. Des réunions partenariales sont organisées avec des techniciens, des élus, des responsables associatifs, des entrepreneurs locaux et de probables financeurs. Le diagnostic fait ressortir et confirme la faïence comme singularité géologique, économique et culturelle de la région de Desvres. Mais les partenaires, en dehors de la communauté de communes, estiment qu'il s'agit d'une filière "morte", sans potentiel pour le développement du territoire.

En cours de route...

En 1999, la Datar lance un appel à projet auprès des collectivités sur les systèmes productifs locaux, avec à la clef une reconnaissance nationale et un financement. Pour rappel, un système productif local est un mode d'organisation efficace de petites et moyennes entreprises concurrentes et complémentaires sur un territoire géographique limité, spécialisées dans un secteur d'activité autour d'un métier ou d'un produit, pouvant s'appuyer sur une structure d'animation et associant les autres acteurs du territoire. Le territoire de la communauté de communes est retenu pour un SPL sur le thème de la faïence. Cela permet de réaliser un diagnostic ainsi qu'un plan d'action économique et territorial spécifique.
Le diagnostic fait ressortir les opportunités et les risques de cette économie ainsi que les attentes des entreprises et de la communauté de communes. Il en découle une stratégie de soutien de la communauté de communes pour le développement économique, culturel et touristique de la faïence.
Dès 2001, le premier objectif est de créer une identité visuelle et une image culturelle, autour de la faïence, qui soient communes aux entreprises et au territoire. Les moyens pour atteindre cet objectif sont multiples :
- création d'une mémoire et d'une banque commune de données valorisant le savoir-faire local (recensement et scan de plus de 2.000 pièces confectionnées sur le territoire) ;
- établissement d'un guide du savoir-faire mettant en valeur les entreprises locales ;
- création d'une résidence d'artistes, soutenue par la Drac, qui constitue localement un vivier d'idées et d'expériences sur la faïence.
Après cette première étape identitaire, le second objectif est de promouvoir la spécificité locale à l'extérieur du territoire de Desvres. En 2002 et 2003, la communauté de communes aide les entreprises à commercialiser et à développer la compétitivité de la filière faïencière. Parallèlement, une étude de marché est réalisée au niveau national et l'ouverture d'un site internet diffuse une information sur ce savoir-faire local. Un poste d'agent de développement économique supplémentaire est créé avec l'aide financière du conseil régional.
En 2003, est inventée une marque unique : Pays de la faïence de Desvres (décoré à la main). Un an plus tard, une signalétique est mise en place dans les vingt-trois communes : la cohérence du développement de ce projet s'applique aussi à cette signalétique de qualité, composée en faïence.
La troisième étape renforce toute la stratégie développée par la communauté de communes car elle s'articule autour de la formation et de la mise en place d'une mission prospective sur la création de produits. Soutenue par les artisans et les entrepreneurs, la communauté de communes crée un pôle de formation professionnelle qualifiante et continue, unique en France, qui trouve l'appui de l'Organisme professionnel des collecteurs agréés et de l'Institut de la céramique française.

Les moyens mobilisés et les partenaires...

La communauté de communes se donne les moyens de réussir en mobilisant deux agents de développement économique local (dont un est à temps complet). Elle bénéficie aussi des aides financières mobilisées dans le cadre du contrat de plan Etat-région et du développement local du conseil général.Les partenaires techniques sont nombreux : Datar, Drac, parc naturel régional des Caps et Marais d'Opale, Institut de la céramique française, Drire, Inra, CNRS, faïenceries locales, designers internationaux.

Pour quels résultats...

En soutenant pleinement une filière économique traditionnelle pourtant vouée à disparaître, la communauté a joué un rôle d'incitateur qui a permis de maintenir ou créer 17 entreprises et 130 emplois liés à la production de la faïence. De plus, par le biais du Réseau des villes et des métiers d'art, le territoire a acquis une réputation internationale. Autrefois désigné comme l'arrière-pays de Boulogne, le territoire en tire une image plus valorisante.

Et aujourd'hui ?

La plateforme de promotion de la faïence continue d'oeuvrer. L'année 2005 est consacrée à la faisabilité d'une pépinière d'entreprises des métiers d'art et d'un pôle design. L'idée est de mettre en réseau les designers et les producteurs et de créer une synergie entre la recherche fondamentale et appliquée dans ce domaine. La communauté de communes envisage d'ailleurs de créer un pôle de compétitivité autour de la faïence.

Laurence Lenhard, directrice-adjointe du centre permanent d'initiatives pour l'environnement  Woëvre-Côtes de Meuse

Le conseil des élus

M. Docquoy, vice-président de la communauté de communes et président de la commission économie : "Au-delà du diagnostic, il faut avoir une vision prospective et stratégique, car tout peut s'arrêter du jour au lendemain. Il faut vite comprendre les enjeux et avoir une analyse juste."

Contact(s)

Communauté de communes de la Région de Desvres

14 rue des Potiers
62240 Desvres
03.21.92.07.20
contact@CC-REGIONDESVRES.fr
Nombre d'habitants : 15000
Nombre de communes : 23

Lionel Rouillé

Chef de projet

Territoires Conseils

Des services dédiés à l’accompagnement des projets de développement communaux et intercommunaux.

Haut de page