Les CCI s’engagent pour le programme Petites Villes de demain

CCI France et l'Agence nationale de cohésion des territoires (ANCT) ont signé le 13 juillet 2021 une convention de partenariat Petites Villes de demain (PVD). "Les CCI, c'est le réseau le plus territorialisé pour que nous ayons une expertise fine, fiable sur les territoires français pour savoir comment orienter les politiques publiques en particulier dans les bourgs-centres, a déclaré Joël Giraud, secrétaire d'État chargé de la ruralité, lors de la signature. Nous avions besoin d'un réseau d'experts, d'un réseau très implanté, nous avons trouvé le meilleur partenaire qui soit, et qui d'ores et déjà travaillait avec nous." Les CCI travaillent d'arrache-pied pour rendre les commerces de ces villes attractifs. "Nous avons voulu mettre à disposition une offre adaptée donc nous avons dédié toute une catégorie de produits, de services et d'accompagnements aux territoires ruraux, notamment aux commerces des petites villes de demain, a expliqué Pierre Goguet, président de CCI France, aujourd'hui nous sommes persuadés que ces territoires ont un vrai potentiel, une vraie capacité à gagner." Les CCI aident notamment les commerces à se transformer, ou à mieux s'approprier les outils numériques. Elles peuvent aussi faciliter la reprise de commerces existants ou l'installation de nouveaux commerces. Parmi les offres qu’elles vont proposer aux petites villes dans le cadre du programme : des études-actions sur le tissu économique de leur territoire, une consultation des chefs d’entreprises sur leur projet, une mise en réseau des entreprises (réseaux, clubs, clusters) et des informations pour identifier les aides financières mobilisables pour les entreprises du territoire. "Un bilan sera réalisé annuellement pour apprécier l’atteinte des objectifs", précise la convention.

Lancé en octobre 2020 et doté de 3 milliards d'euros, le programme Petites Villes de demain vise à revitaliser les villes de moins de 20.000 habitants. Plus de 1.600 communes ont été sélectionnées dans ce but, la moitié d'entre elles ont moins de 3.500 habitants. À l'heure actuelle, d'après le premier point d'étape présenté le 6 juillet par l'ANCT, plus de la moitié des communes ciblées ont signé leur convention d'adhésion, les autres signatures étant prévues d'ici la fin de l'été.

 

Téléchargements

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle