Morbihan

Les îles du Ponant se branchent sur internet

Tourisme, culture, loisirs

Organisation territoriale, élus et institutions

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Les îliens ont toujours été à l'affût de ce qui pouvait faciliter leurs relations avec le continent. Internet leur offre des solutions dans les domaines de l'éducation, de la santé et facilite leurs démarches administratives.

Du côté où le soleil se couche, le territoire français égrène une myriade d'îles baignées par la Manche et l'Atlantique. Quinze d'entre elles sont habitées en permanence : ce sont les îles du Ponant. Elles regroupent 15.000 habitants dont 10.000 sur douze îles bretonnes.
Depuis 1971, ces îles se sont dotées d'une association afin de défendre les intérêts insulaires et de coordonner les aides financières dont elles peuvent disposer. L'association est composée de trois collèges : élus, acteurs professionnels et collectivités territoriales partenaires. Les îles du Ponant s'étendent sur quatre régions et six départements. Elles doivent lutter contre des handicaps communs ou spécifiques... Une bonne synergie s'impose.
Dans le domaine de l'éducation, pour ne prendre que cet exemple, l'association des îles du Ponant a initié la création d'un collège très particulier. Il a son siège à Brest et des "antennes" dans une demi-douzaine d'îles. Ainsi les îles peuvent assurer la scolarisation des enfants jusqu'à la troisième. Un argument d'importance pour encourager les jeunes couples à s'installer sur une île.

 

Belle-Ile, la pionnière

Sous la conduite de Jean-Yves Bannet, maire de Locmaria et président de l'association des îles du Ponant, les îles se sont intéressées aux nouvelles technologies de l'information et de la communication (TIC). Les communes belliloises ont été pionnières en la matière. Depuis dix ans, Locmaria se revendique comme cybercommune. Une association, "La Brise", a expérimenté, avant l'heure, le concept de "guichet unique" afin de faciliter les relations des Bellilois avec l'administration en général et les services liés à l'emploi en particulier. Dès 2003, elle expérimentait la visioconférence en partenariat avec les Assedic et la CPAM. Tout en visualisant son interlocuteur, l'usager accède à des fonctions d'impression, de scanner et peut saisir en ligne un formulaire. Jean-Yves Bannet se félicite également des avancées dans les domaines de l'éducation et de la santé : "Nous avons mené avec succès, à l'hôpital de Palais, des expériences de consultation psychiatrique à distance. Et à Belle-Ile, tous les élèves de CM2 bénéficient d'un cartable numérique. Cela prouve que l'on peut habiter sur une île et être à la pointe de la technologie." La démonstration de l'utilité des TIC étant faite, restait à régler les problèmes techniques et en particulier la question du haut débit car des applications comme la visioconférence sont très gourmandes en ressources. Depuis un an, avec le développement de l'ADSL, un cap a été franchi, toutes les îles disposent maintenant du haut débit et l'aventure internet peut vraiment commencer.

 

Le virtuel fait rêver

Lorsqu'un habitant d'Ouessant doit se rendre à un rendez-vous chez l'orthophoniste à 10h30 sur le continent, il lui faut quitter l'île la veille au soir. La traversée dure 2h15 jusqu'à Brest ou 1h15 jusqu'au Conquet, qui se situe à 30 minutes en voiture de Brest. Il ne peut, en général, retourner sur l'île que le lendemain, soit le surlendemain de son départ de l'île. Il lui faut donc passer deux nuits sur le continent pour assister à ce rendez-vous ! Alors, bien sûr, la visioconférence fait rêver. Une consultation d'orthophonie peut très bien se dérouler par écran interposé et le gain de temps est phénoménal.
Afin d'aider les îles à s'équiper, l'association des îles du Ponant a voulu établir un diagnostic des besoins mais aussi des ressources de chacun des partenaires. Pierre-Philippe Jean, directeur de l'association, insiste sur ce point : "Il faut nécessairement qu'il y ait quelqu'un pour accompagner l'utilisateur et assurer un minimum de maintenance, c'est pour cela que nous insistons sur la mutualisation des outils. Sur une île, on ne va pas mettre en place cinq postes de visioconférence. On va en installer un qui servira à tout le monde. A l'île aux Moines, 557 habitants, le dispositif sera mis en place dans le foyer logement pour personnes âgées. La directrice est intéressée et le maire est d'accord. A Ouessant, 859 habitants, il sera installé dans le collège... Dans moins d'un an, nous aurons de la visio partout."
L'étape suivante sera l'expérimentation de l'interactivité. En effet, internet permet de sortir du dialogue à sens unique. Ce n'est plus seulement le continent qui parle aux îles à la télévision. Un îlien peut aussi intervenir sur le continent mais ça, il faut le voir pour le croire.

 

Luc Blanchard, pour la rubrique Expériences des sites de Mairie-conseils et Localtis

 

 

Les îles du Ponant s'étendent sur quatre régions et six départements

Quatre régions :
- Basse-Normandie : un archipel (Chausey, dans la Manche) ;
- Bretagne : douze îles (Bréhat dans les Côtes-d'Armor ; Batz, Ouessant,
Molène, Sein et l'archipel de Glénan dans le Finistère ; Groix, Belle-île-en-
Mer, Houat, Hoëdic, Arz et l'île aux Moines dans le Morbihan) ;
- Pays-de-la-Loire : une île (Yeu, en Vendée) ;
- Poitou-Charentes : une île (Aix, en Charente-Maritime) ;

Dix-huit communes :  Bréhat, Batz, Ouessant, Molène, Sein, Groix, Bangor,
Locmaria, Le Palais, Sauzon, Houat, Hoëdic, Arz, l'île aux Moines,
Yeu, Aix, Fouesnant-Les-Glénan, Granville-Chausey,  dont une communauté de communes (quatre communes de Belle-île-en Mer : Bangor, Locmaria, Le Palais, Sauzon)

Quatre îles cantons :  Belle-île, Ouessant, Groix et Yeu

Sept îles dans des communautés de communes ou dans des communautés
d'agglomération continentales :  Batz, Molène, Glénan, Groix,
Arz, l'île aux Moines, Aix.

Contact(s)

Association des îles du Ponant

21 rue du Château- BP 50427
56404 Auray cedex
02 97 56 20 90
Iles.du.ponant@wanadoo.fr

Pierre-Philippe Jean

Accompagnement pour l'élaboration d'une stratégie territoriale

Accompagner l’élaboration d’un plan d’action territorial pour transformer vos ambitions en projets durables.

Haut de page