Dordogne

Gironde

Les services du conseil régional d'Aquitaine recrutent sur CV anonyme

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Depuis 2008, la région Aquitaine recrute selon une nouvelle procédure qui pourvoit l'ensemble des postes de son administration : le CV et la lettre de motivation anonymes. Cette mesure du plan régional de lutte contre les discriminations constitue une première dans le monde des collectivités. Près de cinquante agents ont ainsi été recrutés.

Adopté en mars 2006, le plan de lutte contre les discriminations de la région Aquitaine promeut la procédure de recrutement avec CV anonyme. A ce jour, le conseil régional d’Aquitaine est la première collectivité à engager une telle démarche. "Notre plan a été élaboré en lien avec l'Agence nationale pour la cohésion sociale et l'égalité des chances (Acsé) et la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité (Halde), explique Naïma Charaï, déléguée aux solidarités, à l'égalité femmes-hommes et à la lutte contre les discriminations de la région Aquitaine. La mise en place du CV anonyme constitue l'une des quatre mesures phares de ce programme, qui entend faire de notre région une institution exemplaire en tant qu'employeur. On ne peut pas faire la leçon aux entreprises si, de notre côté, nous ne montrons pas l'exemple." Les trois autres volets du plan portent sur la formation et l'accès à l'emploi, le changement des représentations et des mentalités et, enfin, le soutien à la mobilité sociale et géographique des jeunes en zone d'éducation prioritaire.

Le comité de direction du conseil régional est l’un de ceux qui comporte le plus de femmes en France

La révision de l'ensemble de la procédure de recrutement et la mise en place du CV anonyme n'a pas pour origine le manque de diversité parmi les agents. Au contraire, 60% des agents sont des femmes et le comité de direction est un des plus féminisés de France. Depuis 2007, la mission de lutte contre les discriminations accompagne les différents services dans la mise en place de projets spécifiques qui commence par une réflexion partagée sur les pratiques de recrutement.
En 2008, le délégué général de la Halde (Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité) est intervenu lors d'une réunion de sensibilisation. L'ensemble des agents concernés par le recrutement, essentiellement des cadres, ont suivi une formation spécifique. "Ces formations ne sont pas directement en lien avec le CV anonyme mais participent aux changements des mentalités et des habitudes. Près de 100 personnes bénéficieront de ces stages, il reste encore quatre sessions à effectuer", précise Stéphane Auzilleau, directeur des ressources humaines de la région Aquitaine.

Une procédure externalisée pour recruter sur CV anonyme, au nom de l’égalité des chances

"Au début de l'année 2008, nous avons décidé de ne pas faire les choses à moitié et d'externaliser l'ensemble de la procédure. Concrètement, les candidatures parviennent directement à un prestataire qui se charge de rendre le CV et la lettre de motivation anonymes, avant de les communiquer sous format PDF aux services ressources humaines du conseil régional. Les lettres de motivation manuscrites sont intégralement saisies sur ordinateur", explique Stéphane Auzilleau. Avant de s'engager dans cette voie, le conseil régional a expérimenté le dispositif lors du recrutement d'un chargé de mission. Satisfait de cette opération, il a lancé un appel d'offres et a conclu un marché de trois ans avec le lauréat sélectionné. "Très peu d'entreprises offrent ce genre de service. Notre prestataire est une entreprise d'insertion spécialisée dans le numérique et le traitement de documentations", précise Stéphane Auzilleau.

Toute information sexuellement connotée est soigneusement éliminée

Concrètement, plusieurs éléments sont retirés du CV et de la lettre de motivation : la photo, le nom, le prénom, l'adresse, l'âge, les références à des dates ou au sexe. Par convention tout est au masculin, censé exprimer aussi le genre neutre, qui sinon n’existe pas en français. "L'anonymisation va jusqu'à éliminer les mentions d’activités et de loisirs dont la pratique est sexuellement connotée. La Halde, par exemple, assimile le rugby à un sport typiquement masculin, la danse à une pratique féminine", indique Naïma Charaï. Enfin, les expériences professionnelles d'une durée supérieure à deux ans sont notées d'un astérisque, car il s'agit d'un seuil jugé significatif par l’employeur pour indiquer l'acquisition de compétences.
Les offres d'emploi sont également publiées de manière neutre : libellé du poste au masculin et au féminin, suppression de la mention "manuscrite" pour la lettre de motivation, pas de demande de photo et absence de la mention "personne référente" pour répondre à l'annonce. Les offres ne contiennent pas les coordonnées de la région mais celles du prestataire. Une fois la date de l'offre d'emploi arrivée à échéance, l'entreprise communique l'ensemble des CV au conseil régional. Ces derniers sont consultés par les services des ressources humaines et les directeurs des services opérationnels concernés. L'anonymat tombe lors de l'entretien de motivation. "A cette phase de sélection, on applique la mixité pour les jurys de recrutement et des grilles d'évaluations sont jointes au procès-verbal", constate Stéphane Auzilleau.

Tout recrutement depuis 2008 s’effectue selon cette procédure, à deux exceptions près

La région recrute environ 70 à 80 nouveaux agents chaque année. La procédure des CV anonymes est généralisée à l'ensemble des services depuis octobre 2008 et environ 50 personnes ont déjà été recrutées de cette manière. L'extension du dispositif n'est pas totale : elle compte deux exceptions.
Premier type de poste échappant à la procédure, les personnels techniques, ouvriers et de service (TOS) des lycées de la région. "Nous sommes amenés à recruter de nombreux agents contractuels pour faire face aux postes vacants et remplacements dans les lycées et il nous a semblé pertinent de puiser dans ce vivier d’agents lors de nos opérations de recrutement car cette démarche contribue à lutter contre la précarisation de l'emploi. La région a ainsi 'déprécarisé' 373 agent(e)s", note Stéphane Auzilleau.
La deuxième exception concerne les emplois fonctionnels, c’est-à-dire les emplois de direction générale. "Ces fonctions entrent dans une logique de recrutement particulière car ces postes sont à la discrétion du pésident de la rgion et interviennent alors un certain nombre de paramètres, comme le réseau de connaissances ou la sphère d'influence", indique Stéphane Auzilleau. "En revanche, le recrutement de tous les cadres, y compris jusqu’au niveau des directeurs, suit la procédure classique, c’est-à-dire anonymisée." "Le bilan est positif et les candidats sont sensibles à ces mesures qui leur offrent des garanties en matière d'égalité de traitement, pour un profil donné. Par ailleurs, ce système génère une valeur ajoutée réelle pour l'image de l'institution, mais aussi pour la diversité de nos recrutements. En effet, le nombre de candidatures a doublé depuis la mise en œuvre du CV anonyme et davantage de personnes ont été reçues en entretien", ajoute Naïma Charaï. La procédure n'a pas posé de difficultés particulières pour le traitement des recrutements ; cependant, les agents ont dû se défaire de leurs anciens réflexes. "Au départ, la lecture d'un CV anonyme paraît moins riche, mais, au final, on s'y fait très vite. Toutefois, l'impact de cette procédure demeure difficile à apprécier dans l'immédiat ; elle le sera plutôt sur le long terme", estime Stéphane Auzilleau. Innovante dans le secteur public, cette démarche a été référencée dans le guide des bonnes pratiques "gestion des ressources humaines dans les collectivités territoriales : comment agir pour l'égalité et prévenir les discriminations" de la Halde.

Laura Henimann / PCA, pour la rubrique Expériences des sites Mairie-conseils et Localtis
 

Contact(s)

Conseil régional d'Aquitaine

14 rue François-de-Sourdis
33077 Bordeaux cedex
05 56 56 38 45

Naïma Charai

Déléguée aux solidarités, à l'égalité femmes-hommes et à la lutte contre les discriminations
ncharai@caramail.com

Stéphane Auzilleau

Directeur des ressources humaines
stephane.auzilleau@aquitaine.fr
Haut de page