Localtis

L'illectronisme concerne 17% de la population, selon l’Insee

Publié le
par
Virginie Fauvel pour Localtis
dans

Citoyenneté et services au public

En 2019, 38% des usagers manquent d’au moins une compétence numérique de base et l’illectronisme concerne 17% de la population, révèle une dernière étude de l’Insee rendue publique le 4 novembre 2019.

"Savoir utiliser Internet [...] est devenu presque aussi indispensable que savoir lire, écrire et compter", rappelle la dernière étude l’Insee n°1780"Ne pas avoir accès à Internet [...] représente donc un réel handicap, notamment pour effectuer des démarches administratives ou encore accéder aux services publics, pouvant accroître la vulnérabilité sociale de populations potentiellement déjà fragiles", est-il souligné dans cette note dans laquelle  “La lutte contre l’illectronisme est comparée à la lutte contre l’illettrisme”.

Au chapitre des disparités territoriales d’équipement et de compétences, la note relève que "bien qu’il existe des zones blanches ou mal couvertes en téléphonie mobile et d’autres où l’offre Internet filaire est déficiente, les disparités territoriales  sont modestes”. L'Insee établit que les raisons de l’absence d’équipement à domicile sont variables : le manque de compétence (41%), le coût du matériel (32%) ou de l’abonnement (27%) sont les plus cités, loin devant l’absence d’offre haut débit (5%). L’Institut de la statistique souligne que “cette dernière raison clive vraiment le territoire : elle est citée par 13% des non-équipés des communes rurales contre moins de 2% dans les unités urbaines de plus de 100.000 habitants”. Des inégalités apparaissent aussi pour les compétences, relève l'étude : ainsi "toutes choses égales par ailleurs, les usagers d’Internet des communes rurales manquent davantage de compétences de base en recherche d’information (+44%) ou en communication (+72%) – à l’instar de ceux des unités urbaines de 100.000 à 1.999.999 habitants (+59%) – que ceux de l’agglomération parisienne, tandis que ceux des DOM manquent davantage de compétences en communication (+99%) et résolution de problème (+82%) que ceux de métropole".

53% des 75 ans ou plus n’ont pas accès à Internet

Au titre des enseignements plus généraux, l'étude montre qu' "en 2019, 15% des personnes de 15 ans ou plus n’ont pas utilisé Internet au cours de l’année, tandis que 38% des usagers manquent d’au moins une compétence numérique de base et 2% sont dépourvus de toute compétence". Les personnes âgées ou peu diplômées ou dont le niveau de vie est modeste disposent moins souvent d’un accès personnel à Internet. Ainsi, 53% des 75 ans ou plus n’ont pas accès à Internet, comme 34% des personnes sans diplôme ou titulaires d’un certificat d’études primaires (CEP), détaille l’Insee.   
"Une personne sur quatre ne sait pas s’informer et une sur cinq est incapable de communiquer via Internet", selon l'Insee. "Les personnes les plus âgées, les moins diplômées, aux revenus modestes, celles vivant seules ou en couple sans enfant ou encore résidant dans les DOM sont les plus touchées par le défaut d’équipement comme par le manque de compétences", est-il précisé.  Enfin l'étude compare "le niveau global de compétences numériques de la France à l'Europe" et note qu'il "est semblable à la moyenne européenne".

Haut de page