Hérault

L'olivier, patrimoine culturel, agricole et paysager au coeur du développement économique de Saint-Guilhem-le-Désert

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Dans le cadre d'une "Opération Grand Site" (*), la commune de Saint-Guilhem-le-Désert (34) et la communauté de communes Vallée de l'Hérault ont encouragé la restauration de terrasses oléicoles, en partenariat avec les propriétaires des terrains. En parallèle, une association a été créée avec le soutien technique et administratif des collectivités afin de créer une huile "d'olive de Saint-Guilhem-le-Désert".

Saint-Guilhem-le-Désert et les gorges de l'Hérault sont visités chaque année par plusieurs centaines de milliers de personnes (de 650.000 à 700.000 en 2006 avec des pointes de 12.000 à 13.000 personnes par jour). Pour protéger ces espaces et favoriser un tourisme de qualité, les élus locaux concernés ont voulu mener une opération Grand Site et ont créé pour cela un Sivu en 1998. La communauté de communes Vallée de l'Hérault, créée en 1998, intègre la compétence du Sivu en 2002. En 2004, un programme d'actions pluriannuel est validé par un comité de pilotage. Il comprend cinquante actions classées selon cinq thématiques : réorganisation des déplacements automobiles dans les gorges et à Saint-Guilhem-le-Désert, valorisation des sites, paysages et monuments, gestion raisonnée des espaces ruraux fragiles, amélioration de l'accueil et de l'animation touristique et culturel et gestion à long terme du grand site. Dans le cadre de la gestion des  espaces ruraux, les actions concernant la restauration des terrasses oléicoles sont mises en oeuvre suite à l'étude d'un Plac (projet local d'aménagement concerté), diagnostic global ayant pour objectif le développement agricole. Ce diagnostic, validé en 2003, présente une série d'actions dont certaines concernent le développement de l'oléiculture. "Les terrains oléicoles sont maintenus par des murets en pierre sèche, raconte Laure Bene, chargée de mission sur l'opération grand site, ils ont à la fois une valeur culturelle et paysagère et bien sûr un intérêt agricole." "La restauration de ces terrains, qui passe par un débroussaillage, a également des effets positifs du point de vue de la prévention des incendies, ajoute Jacques Andrieux, maire de Saint-Guilhem-le-Désert. Au début du siècle, il y avait 150 hectares d'olivettes cultivées et les gens du village en vivaient, c'est pourquoi la remise en état des parcelles est très symbolique."

 

Une association foncière agricole regroupe les propriétaires des terrains

Quatre secteurs d'olivettes ont été choisis pour être réhabilitées puis exploitées. Pour porter le projet, le Plac suggère la création d'une association foncière agricole libre (loi 1865) regroupant des propriétaires de parcelles. "Convaincre les propriétaires de rentrer dans l'association foncière a été le plus difficile de cette opération, commente Jacques Andrieux. Au final sur les quatre secteurs sélectionnés, presque tous les propriétaires sont présents." L'association est créée le 14 octobre 2003 et réunit onze propriétaires et environ six hectares d'olivettes. Elle assure la maîtrise d'ouvrage déléguée des travaux, finance la remise en état des murets et des parcelles et se charge de trouver des exploitants. La communauté de communes assure un suivi technique et administratif. Un premier secteur (Combe de Carelles) est restauré en 2005, un autre a été restauré en 2006 et les deux autres le seront en 2008. Le coût de la restauration (60.000 euros pour les deux premiers secteurs) est couvert à 80% par des subventions de la région Languedoc-Roussillon et de la Diren.

 

1.200 bouteilles d'huile à partir des olives Verdale et Pitcholine

Pour poursuivre l'opération, le Plac préconise de mobiliser des producteurs et de valoriser les olivettes. C'est pour ce faire qu'est créée en novembre 2005 une association loi de 1901 "Les terrasses de Gellone", ayant pour objet le développement de l'oléiculture. Elle regroupe quatorze exploitants. Aidés par des professionnels de l'huile d'olive (moulinier,  producteur d'huile), ils réalisent leur première collecte commune à l'automne 2005 en récoltant 1.200 kilos d'olives noires (Verdale, Pitcholine et Amelos). Les producteurs travaillent de façon autonome sur le gout de l'huile, le format de la bouteille (25cl) et l'emballage. Avec cette récolte, ils fabriquent 1.200 bouteilles de deux huiles d'olive (à partir des olives Verdale et des Pitcholine). La première vente du produit a lieu lors du printemps des oliviers organisé à Saint-Guilhem le week-end du 25 mars 2006. L'huile d'olive est par ailleurs distribuée dans le point d'accueil de l'association à Saint-Guilhem (dans un bâtiment prêté par la mairie) et chez les commerçants de la ville. Elle le sera par la suite dans la maison du site qui devrait être édifiée dans les années qui viennent pour une ouverture en 2009. Le souhait des gestionnaires du Grand Site est de créer une autre huile à partir d'olives récoltées sur le secteur de Saint-Jean-de-Fos et d'Aniane et d'engager une démarche pour obtenir un signe de qualité (AOC). "L'opération Grand Site s'est traduit par une convention entre l'Etat, la communauté de communes, les municipalités, le conseil général, le conseil régional et l'ONF, précise Jacques Andrieux. Elle a permis d'encourager des initiatives privées. En dehors des financements qu'elle apporte, elle est une reconnaissance de la qualité d'un patrimoine et d'un environnement."

 

* Les opérations  Grand Site, qui concernent en France une quarantaine de sites emblématiques, s'inscrivent dans une politique partenariale du ministère de l'Environnement pour protéger les sites classés surfréquentés qui subissent de ce fait une dégradation. Le Réseau des Grands Sites de France, association loi 1901, fédère au niveau national 32 de ces Grands Sites.

 

Maryline Trassard, pour la rubrique Expériences des sites Mairie-conseils et Localtis

Contact(s)

Communauté de communes de la Vallée de l'Hérault

2, parc d'activités de Gamalcé
34150 Gignac
04 67 57 04 50
04 67 57 04 51
contact@cc-valle-herault.fr

Laure Bene

chargée de mission OGS (opération Grand Site)
laure.bene@cc-vallee-herault.fr

Territoires Conseils

Des services dédiés à l’accompagnement des projets de développement communaux et intercommunaux.

Haut de page