Localtis

Numérique éducatif : l'équipement de 100% des élèves reste minoritaire

Le confinement a mis en avant l'apport du numérique en matière d'éducation. Si la grande majorité des collectivités a depuis de nombreuses années une action dans ce domaine, l'épisode récent ne les a pas encore toutes conduites à équiper 100% des élèves. Tour d'horizon.  

Dans quelle mesure la crise sanitaire a-t-elle impacté les politiques des collectivités territoriales en matière de numérique éducatif ? Après l'épisode du confinement de la période mars-mai 2020 et la continuité pédagogique marquée par le recours massif aux outils numériques à la maison, on pouvait s'attendre à une explosion des investissements. En réalité seule une poignée de collectivités équipe aujourd'hui 100% des élèves.
À la rentrée de septembre 2020, trois régions généralisent la distribution d'ordinateurs à tous les lycéens. L'Occitanie d'abord, où 150.000 lycéens bénéficiaient déjà d'un ordinateur fourni par le conseil régional. Cette année, tous les élèves entrant en seconde dans un lycée public se voient remettre un ordinateur portable. 

"Combler la fracture numérique"

En Île-de-France, 137.000 lycéens feront leur rentrée avec une tablette tactile ou un ordinateur portable. Cela portera le taux d'équipement numérique des élèves des filières générales et technologiques à 100%. Le tout financé par le conseil régional à hauteur de 180 millions d'euros sur deux ans et prêté gratuitement durant toute la scolarité au lycée. Une décision prise, selon un communiqué de la région, en raison de "la crise sanitaire [qui a] montré la nécessité de combler la fracture numérique entre élèves". Côté couverture wifi, 60% des lycées franciliens en disposent aujourd'hui et 100% devraient en disposer l'année prochaine.
Le Grand Est, à travers son programme Lycée 4.0 lancé en 2018 et doté de 14 millions d'euros cette année, entend également fournir un ordinateur portable à chacun de ses 192.000 lycéens. Ordinateur dont ils deviendront propriétaires à la fin de leur scolarité. Pour accompagner cette opération, le conseil régional déploie la connexion wifi dans tous les établissements et met à disposition 110 agents chargés de la maintenance informatique des lycées. 

Quand le numérique rompt le lien avec les parents

Les conseils départementaux ne sont pas en reste. Les Landes ont développé une politique dans ce secteur dès 2001 pour devenir le premier département à doter tous ses collégiens en ordinateurs. Le Val-de-Marne leur a emboîté le pas. Depuis 2012, 126.000 collégiens y ont bénéficié d'un prêt d'ordinateur dès leur entrée en 6e, et ce sans distinction entre établissements publics ou privés, pour un investissement annuel de 8 millions d'euros. En cette rentrée 2020, une nouveauté : les élèves qui ont quitté le collège après la classe de 3e peuvent conserver leur ordinateur à titre gracieux. A noter : si les élèves ne souhaitent pas conserver ce matériel, la collectivité ne le récupère pas mais invite à le déposer dans un organisme de collecte ou de recyclage.
L'outillage numérique des élèves a une conséquence immédiate : le développement des ressources pédagogiques dématérialisées. Dans le Grand Est, les élèves ont accès à près de 8.500 manuels scolaires et ressources pédagogiques en ligne. En Île-de-France, les équipements contiennent également des manuels scolaires. Si la région capitale propose toujours des versions imprimées, la part grandissante des contenus numériques produit un effet inattendu : la perte de liens entre les parents d'élèves et leurs associations représentatives. Celles-ci sont en effet souvent partenaires des collectivités pour distribuer les manuels. Or la dématérialisation rompt ce rendez-vous de début d'année. Un rendez-vous qui est l'occasion pour de nombreux parents de prendre connaissance d'informations concernant la vie de l'établissement ou les aides des collectivités en matière de scolarité. Pour maintenir ce lien, pourquoi ne pas confier aux associations de parents d'élèves… la distribution des ordinateurs ? 

 

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Haut de page