Localtis

Continuité pédagogique : les ENT des collectivités plébiscités par les enseignants

Les espaces numériques de travail (ENT), mis à disposition dans le cadre d'une compétence partagée entre l'État et les collectivités territoriales, arrivent en tête des moyens institutionnels utilisés par les enseignants pour assurer la continuité pédagogique depuis la fermeture des écoles, le 16 mars, en raison de l'épidémie de Covid-19.
Dans une enquête menée du 21 au 23 mars 2020 auprès de 1.330 enseignants du primaire et du secondaire, l'association SynLab, qui apporte son soutien aux enseignants et chefs d'établissement, révèle que 44% des répondants utilisent des ENT pour organiser et proposer du travail à leurs élèves. Viennent ensuite les réseaux sociaux (40%) et le dispositif du Cned (Centre national d'enseignement à distance) Ma classe à la maison (13%).
Toutefois, ce sont des solutions plus personnelles qui ont les faveurs des enseignants en cette période de crise : 70% recourent en effet à la messagerie électronique et au téléphone portable pour poursuivre leur travail. Par ailleurs, 12% seulement des enseignants ont mis en place une classe virtuelle.
Les problèmes rencontrés pour assurer la continuité pédagogique sont, quant à eux, de tous ordres. Citons par exemple les 17% d'enseignants qui n'ont pas réussi à établir de lien avec les familles, principalement dans les lycées (40%), ou les 6% d'enseignants qui n'ont ni matériel ou connexion adaptés pour travailler à domicile (le double dans les lycées professionnels). Si 20% des enseignants se déclarent sereins face à la situation, 70% expriment leur crainte pour les élèves les plus fragiles.

 

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Haut de page