Opération "Cartables allégés" dans la Drôme

Publié le
dans

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Tourisme, culture, loisirs

Drôme

Le conseil général de la Drôme poursuit cette année l'opération "Cartables allégés" initiée à la rentrée de septembre 2005. Une participation au fonctionnement des collèges permet l'achat d'un deuxième jeu de manuels scolaires, destiné à rester en classe. Conséquence : le poids moyen des cartables des élèves de sixième a baissé de 3kg.

L'opération "Cartables allégés" est étendue à la rentrée 2006-2007 aux collégiens de sixième scolarisés dans les établissements privés du département (1.600 élèves) et renforcé dans les collèges publics avec une dotation permettant l'achat de manuels dans deux matières supplémentaires. "A l'origine de cette initiative, il y a eu la demande des parents, inquiets de voir leurs enfants porter des cartables trop lourds, raconte Danièle Pic, vice-présidente du conseil général chargée de l'éducation. Ils se trouvaient face à une collection de livres à gérer et ne pouvaient pas trouver seuls de solution sans l'aide des professeurs." Ce point de vue était conforté par l'avis des médecins, rappelle un communiqué du conseil général : "Les enfants transportent quotidiennement des cartables avoisinant les 10 kg, soit 26% du poids moyen d'un élève de sixième. C'est-à-dire bien au-dessus de la norme d'un maximum des 10% du poids de l'élève fixée par la circulaire ministérielle du 26 octobre 1995. Fatigue, mal de dos, déformations de la colonne vertébrale, les méfaits des cartables trop lourds sur de jeunes squelettes sont unanimement reconnus."

Une baisse moyenne de 3kg par cartable

Le conseil général a donc mené une réflexion en associant les équipes éducatives et les parents, puis a décidé pour la rentée 2005-2006 de financer l'expérimentation d'un deuxième jeu de livres destiné à rester à l'école pour les 4.500 collégiens scolarisés dans 37 collèges publics. Chaque établissement, en fonction de son organisation, a choisi les trois ou quatre livres supplémentaires qu'il souhaitait pouvoir financer (à raison d'un livre pour deux élèves). Il s'agissait le plus souvent des ouvrages concernant les matières principales : français, mathématiques, sciences du vivant, première langue vivante.
Pour évaluer l'efficacité de l'initiative, un pesage "surprise" des cartables a été organisé auprès de 348 collégiens au printemps 2006. Le poids constaté des cartables a été comparé au poids d'un cartable reconstitué pour une journée. Ce pesage a montré que le poids moyen des cartables était passé de 8 à 5,260 kg, soit près de 3kg en moins. Ce résultat a donc incité le conseil général à conforter l'opération à la rentrée suivante.
Le coût de cette action s'est élevé à 90.000 euros la première année et à 60.000 euros pour la rentrée 2006-2007. Elle pourrait se poursuivre les années prochaines, soit pour être étendue aux élèves de cinquième, soit pour être renouvelée auprès des élèves de sixième si, comme cela est envisagé, la liste des manuels scolaires pour cette classe était modifiée.

Conseil général de la Drôme

Hôtel du département - 26 avenue du Président-Edouard-Herriot
26026 Valence Cedex 9

Danièle Pic

Vice-présidente du conseil général, chargée de l'éducation
Haut de page