Pack santé pour les 16-25 ans à Saint-Étienne-du-Rouvray (76)

Publié le
dans

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Seine-Maritime

Dans le cadre de sa politique Jeunesse, la ville de Saint-Étienne-du-Rouvray a mis en place un pack santé pour les 16-25 ans, et un accompagnement indispensable pour le faire connaître. Retour sur un outil visant à réduire les inégalités d'accès aux soins et à la prévention.

À Saint-Étienne-du-Rouvray (29.000 habitants, membre de métropole Rouen Normandie), 30% des habitants résident dans des secteurs dits de "géographie prioritaire", et les 16-25 ans représentent 30% de la population totale. Particulièrement attentive à cette tranche d’âge, la ville a développé depuis quelques années une série de "packs thématiques" pour apporter aux jeunes des premières réponses sur les sujets qui les concernent prioritairement : logement, loisirs ou encore études et stages, santé.

Pack santé mis en place depuis 2013

"La santé des jeunes est un enjeu important. Nous avons souhaité créer un outil qui les invite à prendre davantage soin d’eux", explique le coordinateur santé de la ville, Pierre Creusé. Son objectif est de prévenir l'apparition de troubles ou de comportements à risques et de réduire les inégalités sociales et territoriales dans l'accès aux soins. Il se présente sous la forme d'un livret d'information pour déchiffrer l’univers de la santé : comprendre les modes de prise en charge, connaître les "bons plans"sur la ville en termes de soins et de prévention.

Piloté par le service Jeunesse en lien avec de nombreux partenaires

Piloté par le service Jeunesse, le projet a mobilisé de nombreux partenaires : la CPAM, le réseau des pharmacies, les services municipaux du sport, de la jeunesse, les centres socioculturels, afin de travailler sur l'ensemble des déterminants sociaux de la santé (logement, transport, nutrition…). Grâce à ce travail en partenariat, chaque structure mentionnée dans le pack propose un contact dédié au dispositif.

Dans les points d'accueil jeunesse, des animateurs référents formés

La communication autour du pack santé est réalisée via les espaces d'accueil des jeunes et les canaux de diffusion classiques : journal, site et page Facebook de la ville, affichage, distribution de flyers lors d'événements. Et surtout, le pack est remis dans les trois structures municipales dédiées, notamment à la jeunesse. C'est un moyen de faire venir les jeunes dans ces lieux d'information, de leur proposer des temps de sensibilisation par des associations de prévention, ce qui contribue également à la formation des animateurs jeunesse. Parmi les sept points d'accueil, trois disposent d'un animateur référent sur les questions de santé, qui peut recevoir les jeunes en entretien et délivrer en complément une aide financière annuelle : le "bonus santé", soit à deux chèques de 10 euros.
Le service Jeunesse organise deux rencontres par an avec l'ensemble des animateurs jeunesse pour continuer à les former au réseau de santé et évaluer le dispositif. Ces temps d'échanges permettent aussi de faire remonter les besoins des jeunes. "Même si le bouche-à-oreille fonctionne bien, tout comme le relais par les structures, l'appropriation de cet outil par les jeunes prend du temps", explique le coordinateur santé.

Bonus santé, deux chèques à utiliser dans les pharmacies de la ville

Les chèques du bonus santé permettent d'acheter de façon anonyme auprès des 11 pharmacies partenaires conventionnées avec la commune des produits de prévention et d'hygiène : produits dermatologiques et de premier secours, protections auditives, éthylotest, substitut nicotinique, contraceptifs… Ce coup de pouce financier vise à créer la rencontre entre le jeune et le pharmacien, un des principal relais des messages de santé. Une convention a été signée entre la ville et chaque pharmacie, ce qui les positionne en tant que pivot du dispositif. "Nous comptons sur les pharmacies pour réfléchir à la pertinence du dispositif et pour adapter les besoins", précise le coordinateur santé. Celui-ci organise un temps de rencontre une à deux fois par an avec l’ensemble des professionnels de santé du territoire stéphanais.

Poser les bases d'une relation durable avec les jeunes

Depuis 2013, 150 packs et 90 bonus santé ont été distribués. Avec cet outil de prévention, la municipalité a l'ambition de poser un lien, les bases d'une relation durable avec les jeunes et aussi d'apporter une touche supplémentaire de prévention et de santé dans tous les services municipaux. "Ces contacts ont permis de faire découvrir aux jeunes d'autres dispositifs comme les aides financières municipales destinées à favoriser la réussite scolaire des lycéens et étudiants", conclut le coordinateur santé.

Eléments financiers
En 2013, le budget du pack santé était de 6.000 euros dont 3.000 euros de chèques. En 2013 et 2014, le dispositif a été financé à parts égales par la ville et par l'ARS. Depuis 2015, l'action est intégrée au budget de la ville et reconduite sur la période 2016-2017.

Delphine Lethu, L’Œil à la Page, pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info

Commune de Saint-Étienne-du-Rouvray

Nombre d'habitants :

29000
Place de la Libération
76800 Saint-Étienne-du-Rouvray
accueilmairie@ser76.com

Francine Goyer

Adjointe à la santé, aux droits des femmes et aux manifestations festives

Pierre Creusé

Coordinateur santé
Haut de page