Jean-Noël Escudié / P2C

Culture / Education - Pass Culture : l'expérimentation est lancée

Tourisme, culture, loisirs

Jeunesse, éducation et formation

Quelques jours après la présentation de la version Beta du Pass Culture Pro - le portail permettant aux acteurs culturels de proposer leurs offres (voir notre article ci-dessous du 4 septembre 2018) -, Françoise Nyssen a annoncé le lancement de la constitution de l'échantillon de 10.000 jeunes de 18 ans qui vont tester le dispositif, avant sa probable généralisation en 2019. Selon la ministre de la Culture, il s'agit là d'"une nouvelle phase structurante et essentielle pour le développement du Pass Culture".

Un test grandeur nature

L'objectif est d'analyser le comportement des jeunes testeurs et leur mode d'utilisation de l'application mobile universelle qui doit servir de pivot au dispositif, afin de confirmer les orientations choisies. L'expérimentation permettra également d'avoir un retour sur la présentation et l'éditorialisation des offres sur l'application mobile.
Le test grandeur nature se déroulera dans les cinq départements expérimentateurs déjà retenus : le Finistère, l'Hérault, le Bas-Rhin, la Seine-Saint-Denis et la Guyane (voir nos articles ci-dessous). Depuis le 11 septembre, les jeunes de ces départements sont invités à remplir un formulaire en ligne sur le site dédié pass.culture.fr, afin de se porter candidats. Outre les éléments d'identité, d'adresse et d'âge, il leur est demandé notamment le niveau de diplôme, l'activité principale, le nom de l'établissement scolaire ou universitaire ou de l'entreprise, ou encore l'existence éventuelle d'un handicap et son type (l'application prévoit des dispositifs adaptés aux personnes en situation de handicap, qui seront testés lors de l'expérimentation). Il faut également fournir des informations sur le type de smartphone ou de téléphone.
Le questionnaire n'est pas trop regardant sur la localisation effective des candidats, puisqu'il est également possible de se porter volontaire sans résider dans l'un des cinq départements expérimentateurs, à condition d'y disposer toutefois d'"une adresse familiale, chez l'un de vos parents".

Premier bilan en avril 2019

A la mi-octobre, un tirage au sort permettra de retenir 10.000 jeunes qui participeront à l'expérimentation. Ce tirage au sort se fera en respectant un certain nombre de critères de représentativité : niveau de diplôme, activité, localisation du domicile...
Les jeunes retenus seront alors placés dans les conditions prévues pour le futur dispositif. Ils se verront ainsi attribuer une enveloppe de 500 euros, disponible via l'application, pour accéder aux activités et biens culturels référencés sur le Pass Culture. Ils devront télécharger l'application avant la mi-novembre 2018 et activer leur crédit de 500 euros en participant à des événements dédiés sur les cinq territoires.
Comme le précise Françoise Nyssen dans son communiqué du 11 septembre 2018, "il leur sera ainsi possible, grâce à cette enveloppe, de s'initier à un instrument de musique, de s'inscrire à un cours de dessin, de se rendre à un spectacle, à un concert, au cinéma, d'acheter des biens culturels tels que des livres ou des DVD, ou encore d'avoir accès à des contenus numériques. Cette enveloppe pourra être consacrée en totalité à des sorties culturelles ou des cours de pratique artistique. Il sera possible d'acheter jusqu'à 100 euros de biens culturels et de souscrire jusqu'à 200 euros de services culturels en ligne".
La ministre de la Culture précise qu'"un premier bilan de l'expérimentation sera réalisé en avril 2019". Il semble donc peu probable que la généralisation intervienne avant le second semestre, voire avant les derniers mois de l'année.

Accompagnement pour l'élaboration d'une stratégie territoriale

Accompagner l’élaboration d’un plan d’action territorial pour transformer vos ambitions en projets durables.

Haut de page