Pratiques sportives des jeunes : les équipements publics en recul

"Les jeunes aiment le sport... de préférence sans contrainte." Telle est la principale conclusion de la lettre Consommation et modes de vie, de février 2018, publiée par le Credoc (Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie).
Les jeunes, soit les personnes âgées de 16 à 25 ans selon l'étude, aiment donc le sport. En juin 2017, 94% d'entre eux avaient fait du sport au cours des douze mois précédents (+2 points par rapport à 2016). Surtout, plus de un sur deux (53%) s’adonne plusieurs fois par semaine à une pratique sportive (+8 points par rapport à 2015), note le Credoc.
Logiquement, tous les lieux de pratique sont en augmentation. Tous sauf une catégorie : les stades et terrains de sport municipaux, gymnases et équipements publics. Si 43% des jeunes pratiquants utilisaient ces lieux en 2015, ils n'étaient plus que 40% deux ans plus tard. L'augmentation de la pratique sportive chez les jeunes se traduit par un fait marquant : le domicile est devenu le lieu d'exercice privilégié. 53% des jeunes pratiquent désormais chez eux, une part qui n'était que de 33% en 2015. Pour le Credoc, "le développement de certaines nouvelles technologies a sans doute contribué lui aussi à favoriser le rapatriement d’activités sportives au domicile".
Le repli de la pratique dans les équipements publics s'inscrit dans une évolution plus large observée dans le reste de la population et marquée par le désir de pratiquer le sport sans contrainte. "Les 16-25 ans de détournent de plus en plus d’activités pratiquées dans un cadre institutionnel ou associatif où le type d’entraînement, la durée ou encore le jour et l’heure sont souvent imposés", conclut le Credoc.