Localtis, un média Banque des territoires

Sport - Les Franciliens plébiscitent la pratique sportive mais boudent les équipements

Dans son baromètre "Ce que pensent les Franciliens" réalisé pour le journal Ile-de-France, le mensuel du conseil régional, l'institut Viavoice s'est intéressé en juin 2012 au sport et à sa pratique. "Cette nouvelle livraison [...] fait ressortir un fort engouement pour le sport, qui fait partie de la vie quotidienne d'une large part des Franciliens", écrit Viavoice dans sa synthèse.
Côté pratique, une forte majorité des habitants de la région (70%) déclarent s'adonner à une ou plusieurs activités sportives. Et plus d'un tiers (34%) d'entre eux disent pratiquer un sport de manière régulière. Les pratiquants sont notamment surreprésentés chez les professions intermédiaires (84%), chez les jeunes de 18 à 24 ans (83%) et dans le département de la Seine-Saint-Denis (75%). Parmi les 30% qui ne pratiquent jamais aucun sport, les catégories les plus représentées sont les personnes de 65 ans et plus (49% ne pratiquent jamais), les ouvriers (41%) et les habitants du Val-d'Oise (40%).
Les sports individuels sont plébiscités par 86% des pratiquants (93% chez les cadres) alors que les sports d'équipe attirent 19% des pratiquants (33% chez les ouvriers). Côté pratique toujours, l'adhésion à un club sportif ne concerne que 18% des pratiquants, contre 82% qui s'adonnent au sport en dehors de l'encadrement d'un club. Ici encore, il existe des disparités selon les départements : dans l'Essonne, 34% des sportifs sont licenciés en club contre seulement 5% en Seine-Saint-Denis.

Des équipements assez nombreux... mais peu utilisés

L'importance de la pratique individuelle sans licence démontre une grande autonomie dans la façon de faire du sport chez les Franciliens. Cette tendance est confirmée par un autre chiffre : 68% des personnes interrogées déclarent n'avoir fréquenté aucune installation sportive dans la région lors des six derniers mois. Chez ceux qui se sont rendus sur une installation, on retrouve en majorité les professions intermédiaires et les jeunes (48%).
Parmi les installations sportives les plus fréquentées figurent tout d'abord les piscines (48% de ceux qui ont fréquenté une installation sportive, et 64% chez les employés), les terrains de sports collectifs en plein air ou couvert (33%, et 56% chez les 18-24 ans) et les salles de gymnastique (29%).
Si le manque de temps ou d'envie explique que 66% des personnes interrogées n'ont fréquenté aucune installation sportive, le coût (20%), l'éloignement (12%) et les horaires (11%) sont d'autres facteurs d'explication. En revanche, la vétusté des installations n'a rebuté que 1% des personnes interrogées.
Globalement, 54% des Franciliens pensent que leur région n'est pas sous-équipée en installations sportives, contre 38% qui pensent le contraire. De plus, les équipements sont bien répartis géographiquement pour 48% des sondés, contre 37% qui ne le pensent pas. Les équipements faisant le plus défaut selon eux sont les piscines (31%) et les pistes cyclables (23%).
Enfin, à la question "quels efforts particuliers devraient prioritairement engager le mouvement sportif, en contrepartie des aides accordées par la région Ile-de-France ?" la prévention de la santé par le sport arrive en tête (39% des réponses, et 44% chez les femmes) devant la lutte contre les discriminations (38%, et 59% chez les 18-24 ans), la promotion du handisport et du sport adapté (32%), la formation aux métiers du sport (32%), la formation des bénévoles, des jeunes sportifs et des arbitres (32%) et l'aide à la prise en charge du coût de la licence (24%).

 

Téléchargements

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle