Présidentielle et législatives : les dix propositions des géomètres-experts "pour une équité territoriale et environnementale"

L’Union nationale des géomètres-experts (UNGE) a publié le 31 mars 10 propositions à destination des candidats à la présidentielle et aux législatives. Le syndicat professionnel préconise notamment de mettre en place un chèque forfaitaire d’ingénierie territoriale pour les petites communes rurales et de créer un guichet unique "maîtrise du foncier" pour conseiller élus et particuliers en matière de densification, notamment.

Peu avant l’élection présidentielle, à laquelle succéderont les élections législatives en juin, l'Union nationale des géomètres experts (UNGE) a publié dix propositions pour appeler le futur exécutif et sa majorité parlementaire à "favoriser l’équité territoriale et environnementale dans l’Hexagone". Développées à la suite de Forums des territoires qui ont réuni politiques, experts et universitaires entre octobre et décembre 2021, ces préconisations ont pour ambition "de réconcilier France urbaine et France rurale, notamment en soutenant les élus dans leurs politiques environnementales et de dynamisation du territoire", a précisé Régis Lambert, président d’honneur de l’UNGE.

"Pacte de subsidiarité" en matière d'ingénierie

Parmi les principales mesures présentées par le syndicat professionnel, désormais présidé par Cécile Taffin, figure la mise en place d'un chèque forfaitaire d’ingénierie territoriale destiné aux élus des petites communes rurales pour leur permettre de financer des études de faisabilité. L'UNGE préconise également l'instauration d'un "pacte de subsidiarité" sous l’égide de l’État qui permettrait d'"organiser la complémentarité entre offre d'ingénierie territoriale privée et publique avec une répartition claire des missions et compétences et une intervention publique spécialisée sur les services auxquels le secteur privé ne peut répondre."

"États généraux du foncier"

Le syndicat plaide aussi pour l'organisation d'"États généraux du foncier" "pour dégager une méthodologie consensuelle sur l'appréciation de la consommation d'espace et définir des critères efficients de territorialisation des objectifs de zéro artificialisation nette". Il propose également la création d’un guichet unique "maîtrise du foncier" à destination des élus et des particuliers associant des géomètres-experts. "Ce guichet prodiguerait des conseils en matière de densification, de parcellisation de propriété, et plus généralement en matière de création de logements au sein de propriétés existantes", détaille-t-il.

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle