Anne Lenormand

Environnement - Projet de loi Biodiversité : Ségolène Royal présente dix actions d'accompagnement

Environnement

Energie

Jeunesse, éducation et formation

Développement économique

Alors que le projet de loi "pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages" est en cours d'examen au Sénat, Ségolène Royal a présenté le 20 janvier en conseil des ministres dix actions d'accompagnement du texte. Parmi ces mesures, elle a annoncé que dans les 400 "territoires à énergie positive pour la croissance verte", des actions de reconquête de la biodiversité seront financées en 2016, "par exemple pour la réalisation des atlas de la biodiversité communale élaborés avec les écoles, les collèges et les lycées et permettant de recenser les espèces remarquables de chaque territoire pour mieux les connaître et les protéger, la mise en place de la trame verte et bleue et de ruchers municipaux". La ministre de l'Ecologie a aussi indiqué que son ministère accompagnera les 2.000 écoles de ces territoires pour qu'elles aient toutes mis en place en 2016 un "coin nature". Le ministère aidera également des écoles volontaires à mettre en œuvre des aires marines éducatives, en s'inspirant de l'initiative des îles Marquises en la matière. Ségolène Royal a aussi assuré que la mise en œuvre du plan "France, terre pollinisateurs" sera accélérée avec l'objectif d'installation de 1.000 ruchers municipaux et de développement des couverts végétaux favorables aux pollinisateurs. Dans le cadre du soutien au développement des alternatives aux pesticides, la ministre a aussi mentionné la remise des 50 premiers labels "Terre saine, commune sans pesticides".

Les technologies vertes au service de la biodiversité

Pour la première fois, des PME et des start up du secteur des technologies vertes ont été soutenues à travers l'"Initiative PME biodiversité 2015" de l'action "Démonstrateurs de la transition écologique et énergétique" du Programme d'investissements d'avenir (PIA), a souligné Ségolène Royal. Sur 21 projets déposés, 13 ont été sélectionnés. Ils représentent 6,6 millions d'euros d'investissement et 2,2 millions d'aides de l'Etat. Parmi ces projets, Ecocean vise à protéger la biodiversité fragilisée dans les ports et Acoupalm permet de diagnostiquer les palmiers atteints du charençon rouge et du papillon Paysandisia archon. Autre action présentée par la ministre : la protection de l'océan. "La France finalisera son réseau des 10 parcs naturels marins (avec le cap Corse, la Martinique et le golfe Normand-Breton) et dépassera en 2016 son objectif de protection de 20% de son espace marin avec l'extension de la réserve naturelle des Terres australes françaises d'une surface égale à la France", a déclaré la ministre. Ségolène Royal a également annoncé "dès ce début d'année" une relance de la Stratégie nationale pour la biodiversité (SNB). "Son dispositif d'engagements des acteurs sera valorisé et le caractère interministériel de la SNB est réaffirmé", selon le communiqué du conseil des ministres, la France se positionnant pour accueillir en 2020 la Conférence des parties à la Convention sur la diversité qui tirera le bilan des objectifs fixés à Nagoya en 2010.

Revitaliser les centres villes et centres bourgs

Un dispositif unique pour accompagner les villes moyennes dans leur programme de revitalisation des centres villes, depuis le conseil en amont jusqu'au suivi de projet.

Haut de page