Localtis, un média Banque des territoires

Protocole sanitaire à l'école : des fiches thématiques pour aller plus loin

Le ministère de l'Éducation nationale vient de publier cinq fiches thématiques portant sur la restauration, la récréation, l'éducation physique, l'éducation musicale et les internats. Elles complètent le protocole sanitaire pour lequel l'APVF dit regretter l'absence de concertation.  

Alors que tous les élèves reprennent l'école ce 1er septembre 2020, le ministère de l'Éducation nationale publie cinq fiches thématiques qui complètent l'actuel protocole sanitaire des établissements scolaires dans le contexte du Covid-19. Ces fiches ont un intérêt particulier : elles ciblent des situations précises du temps scolaire, en fixent les modalités d’organisation et proposent des bonnes pratiques. 
Les thématiques abordées portent sur l'organisation de la restauration, de la récréation, de l'éducation musicale, de l'éducation physique et sportive et, enfin, des internats. Pour chacune, des précisions sont données sur le port du masque, le nettoyage et la désinfection des locaux, la distanciation physique ou le brassage des élèves. De nombreux détails pratiques sont également mis en avant. Pour la restauration, il est par exemple recommandé de limiter l'offre alimentaire en vrac au profit d’un dressage à l’assiette et/ou au plateau, de proposer des plateaux ou repas à emporter, d'exploiter d’autres espaces que les locaux habituellement dédiés à la cantine ou encore d'augmenter la fréquence du nettoyage et de la désinfection des tables. Pour l'EPS, il convient de privilégier les activités extérieures et de ne recourir à l'utilisation des vestiaires que si cela s'avère indispensable. De plus, il faut d'autant plus "faire respecter par les élèves la distanciation physique" que le port du masque "n’est pas possible lors de la pratique physique". Plus surprenant : en éducation musicale, le port du masque reste obligatoire pour les enseignants, collégiens et lycéens, y compris pour les pratiques vocales,  en travaillant "la qualité du timbre, la justesse, l’expression [...] sans rechercher la puissance vocale".

Les petites villes face au protocole sanitaire

Que pensent les élus locaux de ce protocole sanitaire de rentrée ? Dans un communiqué du 31 août, l’Association des petites villes de France (APVF) déclare souscrire "à l’objectif du ministère de l’Éducation nationale de permettre à tous les élèves d’être accueillis sur le temps scolaire et d’éviter ainsi que des élèves ne décrochent durablement". En revanche, elle regrette "une fois de plus, que les associations d’élus n’aient pas été associées en amont de l’élaboration de ce protocole". Ce qui ne l'empêche pas de se féliciter "des marges de manœuvre laissées aux acteurs locaux, notamment aux directeurs d’école et aux collectivités, dans le cadre du protocole sanitaire".
À propos de concertation toujours, l'APVF estime que le renforcement éventuel du domaine des activités périscolaires ne peut être "décrété par l'État sans concertation avec les collectivités". Et surtout en appelle, le cas échéant, à un accompagnement financier des collectivités par l'État.
Enfin, concernant le dispositif 2S2C (sport, santé, culture, civisme), l’APVF fait à nouveau part de ses réserves : "La pérennisation de ce dispositif pourrait renforcer les inégalités territoriales et sociales entre collectivités".

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle