Quartiers d'été, vacances apprenantes, école ouverte, colos apprenantes… l'été en QPV 

Une communication en conseil des ministres récapitule les dispositifs d’été dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville pour cette année. Le gouvernement alloue notamment une enveloppe de 30 millions d'euros à l'opération Quartiers d'été quand elle était de 110 millions en 2020. 

Une enveloppe de 30 millions d'euros sera attribuée à l’opération Quartiers d’été reconduite en 2022 contre 110 millions en 2020 (voir notre article du 20 juillet 2020). C'est à l'occasion du conseil des ministres du 13 juillet 2022 que le gouvernement a fait cette annonce à la baisse et récapitulé les différents dispositifs d'été dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV), sans pour autant préciser les budgets alloués à chacun d'entre eux. 
Concernant les Quartiers d'été, il a souligné qu'il "est particulièrement attaché à ce que soient sélectionnées des activités cofinancées par les collectivités territoriales" et qui promeuvent "les rencontres et activités inter-quartiers, les activités en soirée et en fin de semaine, les activités mixtes et intergénérationnelles mais aussi dédiées aux jeunes filles, aux femmes et aux familles qui sont souvent moins bénéficiaires des activités proposées".

"Quartiers d’été, un levier majeur pour structurer dans chaque département une programmation"

Selon le compte-rendu du conseil des ministres, "Quartiers d’été constitue un levier majeur pour structurer dans chaque département une programmation d’actions et de séjours à destination des habitants des quartiers prioritaires, à partir des besoins et ressources des territoires". Il rappelle que ces programmations départementales sont par ailleurs alimentées par d’autres programmes, notamment le partenariat de l’Agence nationale de la cohésion des territoires avec l’Agence nationale des chèques vacances (ANCV), qui permet de proposer des projets de séjour allant jusqu’à 15 jours pour près de 4.000 jeunes de 16 à 25 ans. "De même, le programme "Ville Vie Vacances" (VVV) permet aux jeunes des quartiers prioritaires ne partant pas en vacances de bénéficier d’activités culturelles, civiques, sportives et de loisirs ainsi que d’une prise en charge éducative durant les vacances scolaires", est-il ajouté dans le compte-rendu. 

Opération "École ouverte" dans près de 2.000 écoles et établissements

Il a par ailleurs été rappelé que le ministère de l’Éducation nationale porte plusieurs programmes de "vacances apprenantes", et tout particulièrement l’opération "École ouverte". Ce dispositif offre la possibilité aux élèves de se rendre dans leur école, collège ou lycée pendant l’été afin de bénéficier d’activités pour renforcer les apprentissages scolaires, se cultiver, se dépenser et s’aérer. Pour les vacances d’été 2022, le gouvernement annonce qu'il sera proposé dans près de 2.000 écoles et établissements et pourra bénéficier à près de 120.000 élèves. 63% de ces établissements sont implantés dans des QPV ou à leur proximité immédiate, et près de 10% en zone rurale isolée. Depuis 2020, des "écoles ouvertes buissonnières" ont également été organisées à la campagne, pour que les élèves issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) puissent partir à la découverte de la nature en zone littorale et de montagne.  

Colos apprenantes et Opération été culturel

Autre dispositif reconduit en 2022,  les Colos apprenantes, sans qu'aucun budget pour cette année ou rappel des chiffres pour l'année 2021 n'y soit attaché. Rappelons que le dispositif permet d’organiser des colonies de vacances financées à 80% par l’État au bénéfice des jeunes qui vivent dans les QPV ou dans les zones de revitalisation rurale (voir notre article du 28 juin 2022). Dans une foire aux questions destinée aux collectivités territoriales, le ministère de l'Éducation nationale rappelle que les communes, les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) et les conseils départementaux, dans le cas des enfants dépendant de l’aide sociale à l’enfance (ASE), sont concernés par le dispositif Colos apprenantes. 

Enfin, dernier dispositif évoqué, "l'Opération été culturel", mis en œuvre par le ministère de la Culture. Créé en 2020 pour répondre aux enjeux sociaux, artistiques et territoriaux révélés et amplifiés par la crise sanitaire, il vise en particulier les habitants de ces territoires prioritaires. Avec un budget de 19,7 millions d’euros, il permet de soutenir des propositions artistiques et culturelles de proximité, toutes disciplines confondues, ayant lieu en juillet et août, en favorisant des actions gratuites au plus près des habitants, en particulier ceux qui ne partent pas en vacances. Le compte-rendu du conseil des ministres rappelle qu'en 2021, 48% des projets ont eu lieu dans les quartiers politique de la ville, principalement à destination des jeunes et de leurs familles.

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champs obligatoires

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle