Rénovation d’une ancienne cité minière inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO - SIA Habitat

Habitat

Les enjeux d’une rénovation adaptée aux usages

Placer l’Habitant Au Cœur de Tout est un axe stratégique de Sia Habitat. Aussi, le bailleur a-t-il exploré deux dimensions parallèles dans le cadre de la rénovation d’une cité minière inscrite sur la liste du  patrimoine mondial de l’UNESCO.

Il s’agit de : 

  • Comprendre précisément les besoins et attentes des habitants
  • Identifier l’ensemble des ressources potentielles (jardins, dimension patrimoniale, l’attachement, les lieux collectifs, l’espace d’habitation)


C’est dans la rencontre de ces deux dimensions que sont nées les solutions permettant d’atteindre une augmentation du pouvoir d’achat des Habitants. Ainsi s’intéressera-t-on à la lutte contre la précarité énergétique, à l’adaptation des logements aux besoins des familles. Enfin, un effort particulier sera déployé dans le but de renforcer l’attractivité de la cité.
Cette approche innovante a poussé le bailleur à repenser son projet de rénovation à l’échelle du territoire, à en imaginer l’animation par le biais d’une équipe multi-compétente, enfin à trouver les financements nécessaires.


L’expérimentation a permis :

  • le déploiement d’une démarche globale,
  • une réhabilitation adaptée aux usages
  • la création de Tiers Lieu
  • la création d’espaces de permaculture et de jardins partagés 
  • la réappropriation de la valeur patrimoniale du site

Le bailleur et le projet


La cité du Pinson (Raismes, Hauts-de-France) est un patrimoine monotypique (100% de T4). Elle figure dans le périmètre Unesco du Bassin minier.


La cité du Pinson comprends 193 logements avec les caractéristiques suivantes:

  • 58% des ménages sont en précarité énergétique
  • un faible taux de rotation (4 ,6%)
  • un faible taux de vacance (0,75%)


Le Groupe SIA est membre du groupe Habitat en Région ; il est l’un des principaux opérateurs du logement social dans les Hauts-de-France. 
Sia Habitat a mis en place un vaste plan de réhabilitation thermique, en particulier des cités minières, dont certaines ont été intégrées au périmètre UNESCO du Bassin minier, inscrit depuis juin 2012 sur la Liste du patrimoine mondial. 
Au-delà des ambitions techniques visées, ces réhabilitations sont aussi l'occasion de soigner tant la performance patrimoniale que locative mais surtout, d’avoir un réel impact social et citoyen.
 

Haut de page