Localtis

Tourisme : il n'y aura peut-être personne sur les plages, mais les maîtres-nageurs seront là !

Trois arrêtés prolongent la validité des diplômes ou certificats dont doivent attester  les maîtres-nageurs et autres sauveteurs. Ceci afin de faire face à la possible pénurie de surveillant de lieux de baignade d'accès gratuit dans le contexte du covid-19.

Édouard Philippe l'a annoncé, le 28 avril, lors de la présentation de la stratégie de déconfinement : les plages resteront inaccessibles "au moins jusqu’au 1er juin" (voir notre article ci-dessous du 28 avril 2020, ainsi que notre article de ce jour sur les appels qui se multiplient contre cette fermeture). Pour sa part, Olivier Véran "ne [sait] pas si les plages pourront être ouvertes" pour les vacances. En attendant, une chose semble néanmoins acquise : les maîtres-nageurs et autres sauveteurs, indispensables à la sécurité des plages et donc à leur ouverture au public, seront bien là. Une donnée importante pour les communes balnéaires, qui les emploient durant la saison d'été.

"Pour faire face à l'épidémie de covid-19 et à la pénurie de surveillant de lieu de baignade d'accès gratuit", trois arrêtés du 23 avril prolongent en effet les diplômes dont doivent attester les intéressés : le brevet national de surveillance et de sauvetage aquatique, le certificat de compétences de "surveillant-sauveteur aquatique en eaux intérieures" ou le certificat de compétences de "surveillant-sauveteur aquatique sur le littoral". Le premier arrêté prévoit ainsi que "le détenteur du brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique, soumis à ses obligations réglementaires de formation continue au titre de l'année 2020 [...], bénéficie d'une prorogation de la validité de son diplôme jusqu'au 31 décembre 2020". De la même façon, la durée de validité des certificats médicaux d'aptitude (exigés pour exercer cette activité) délivrés avant l'entrée en vigueur de arrêté du 23 avril est prorogée pour une durée de six mois. Cette dérogation pour les détenteurs du brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique est toutefois assortie d'une condition : la dérogation est en effet réservée aux titulaires d'une unité d'enseignement aux premiers secours en équipe de niveau 1 ou 2 obtenue en 2019 ou à jour de leurs obligations réglementaires de formation continue en 2019.

La validité des deux certificats (surveillant-sauveteur aquatique sur le littoral ou en eaux intérieures) est également prolongée jusqu'au 31 décembre 2020, tandis que la durée de validité des certificats médicaux d'aptitude est prorogée pour une durée de six mois. Les conditions pour bénéficier de ces dérogations sont toutefois adaptées au cas particulier de ces certificats. Ainsi, le titulaire de l'unité d'enseignement "surveillant-sauveteur aquatique" (littoral ou eaux intérieures) doit justifier d'une vérification de maintien des acquis datant de moins de 18 mois. De même, seul peut bénéficier de la dérogation sur la durée de validité du diplôme le titulaire d'une unité d'enseignement aux premiers secours en équipe de niveau 2 obtenue en 2019, ou à jour de ses obligations réglementaires de formation continue en 2019.

Selon le Syndicat national professionnel des maîtres-nageurs sauveteurs (SNPMNS), les effectifs sont de l'ordre de 12.000 à 15.000 personnes. La pénurie n'est pas directement liée à la pandémie – le SNPMNS estimait que 5.000 postes restaient à pourvoir au début de l'été 2019 –, mais risque de s'aggraver avec le covid-19. D’où l'anticipation du gouvernement à travers ces trois arrêtés dérogatoires.

Références : arrêté du 23 avril 2020 portant prorogation de validité du brevet national de surveillance et de sauvetage aquatique pour faire face à l'épidémie de covid-19 et à la pénurie de surveillant de lieu de baignade d'accès gratuit ; arrêté du 23 avril 2020 portant prorogation de validité du certificat de compétences de "surveillant-sauveteur aquatique en eaux intérieures" pour faire face à l'épidémie de covid-19 et à la pénurie de surveillant de lieu de baignade d'accès gratuit ; arrêté du 23 avril 2020 portant prorogation de validité du certificat de compétences de "surveillant-sauveteur aquatique sur le littoral" pour faire face à l'épidémie de covid-19 et à la pénurie de surveillant de lieu des zones de baignade situées en milieu naturel ouvertes gratuitement au public (Journal officiel du 29 avril 2020).

 

 

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Haut de page