Un atlas en ligne pour mieux connaître les politiques culturelles dans les territoires

Le ministère de la Culture vient de mettre en ligne un atlas regroupant des données régionales et nationales sur la culture, ses lieux et ses acteurs. Complet et interactif, il constitue un outil au service de diagnostics territoriaux.

Saviez-vous que la Nouvelle-Aquitaine comptait plus de 9.000 lieux et équipements culturels, soit 13% du total national ? Et que parmi ceux-ci on dénombre 230 établissements cinématographiques, 19 monuments nationaux et un peu plus d’une centaine de musées labellisés Musées de France ? Ou encore que 41.700 personnes y exerçaient une profession culturelle, soit 1,8% des actifs ? Tous ces chiffres, et beaucoup d'autres, sont désormais disponibles sur le site internet atlasculture.fr lancé le 16 mai par le ministère de la Culture.

Dans un communiqué, le ministère précise que "l’Atlas Culture est un site internet destiné à aider les professionnels et plus largement les citoyens à appréhender les activités culturelles sur un territoire donné à partir d’un outil cartographique et de fiches portraits de chacune des régions françaises". Pour son promoteur, il s'agit même d'un "outil de connaissance au service de diagnostics territoriaux".

Chaque fiche débute par un long portrait socio-économique précisant les données d'une région au regard de sa démographie, du niveau de vie ou d'instruction de ses habitants, mais encore de la part du parc social dans l'ensemble de ses logements, etc.

La partie proprement dédiée à la culture comprend différents tableaux : offre culturelle, tous secteurs confondus, ainsi que quelques données sur la fréquentation de certains équipements, mais encore emplois et entreprises culturels, dépenses culturelles publiques, avec le détail par niveau de collectivités ou la moyenne par habitant. En reprenant l'exemple de la Nouvelle-Aquitaine, on apprend que la dépense culturelle moyenne du bloc communal par habitant y est de 107 euros quand les départements, la région et l'État y dépensent respectivement 14, 11 et 32 euros par habitant. Ici également, une comparaison avec l'échelle nationale est proposée.

Carte interactive

Interactivité oblige, une carte de France dynamique permet de visualiser les données d'un simple clic mais également de les croiser. Il est ainsi possible d'afficher l'emplacement des cinémas d'art et d'essai sur un fond de carte consacré à la densité de population.

L'autre intérêt majeur de cet atlas tient dans la possibilité d'aller plus loin que le portrait proposé en consultant les tableaux de données (sous format Excel). On y trouvera des éléments statistiques complémentaires. Par exemple, l'onglet "dépenses culturelles" nous informe qu'en Nouvelle-Aquitaine, ce sont les communautés urbaines qui fournissent l'effort relatif en faveur de la culture le plus important, avec une dépense à hauteur de 10% de leur budget, tandis que les départements ne consacrent à la culture que 1% de leur budget.

Cet atlas s’appuie aujourd'hui sur une base de 71.600 lieux, sites et équipements culturels, auxquels s’ajouteront les milliers de festivals dont le recensement national est en cours, précise le ministère de la Culture. Un outil de visualisation des données viendra dans les prochaines semaines faciliter la lecture des jeux de données et compléter l’approche cartographique.

Pour une synthèse nationale de l'ensemble des données de la culture, on se reportera enfin sur une récente publication du ministère de la Culture : l’Atlas Culture : dynamiques et disparités territoriales culturelles en France.

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle